5 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en vtt

bicycle-241514_640

5 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en VTT. Salut, les vététistes, aujourd’hui nous allons voir cinq erreurs qui vont vous empêcher à coup sûr de progresser en VTT.

Parfois lorsque nous débutons ou même lorsque nous pratiquons de manière régulière le VTT nous faisons des erreurs qui peuvent nous empêcher de progresser en VTT. 

J’ai donc réfléchi et j’ai décidé de mettre dans cet article 5 erreurs, que vous allez peut-être faire ou que vous faites déjà et qui vont vous empêcher de progresser en VTT. Sans plus attendre, entrons maintenant dans le vif du sujet ! 

5 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en VTT. 

 

1 Réalisez toujours les mêmes parcours en VTT 

Alors pour démarrer cet article, nous allons nous pencher sur la première erreur qui va vous empêcher de progresser en VTT. Si vous réalisez toujours les mêmes parcours, vous avez de grandes chances de ne plus progresser.

L’idée pour éviter cette erreur, c’est de varier les parcours. Pourquoi vous allez sûrement vous demander ?

Tout simplement pour éviter de tomber dans une routine. Lorsque vous connaissez bien un parcours, vous allez progresser beaucoup moins vite que si vous roulez sur un parcours que vous ne connaissez pas.

Sur le court terme vous, allez pouvoir progresser en effectuant plusieurs fois de suite un parcours. Par contre, cette méthode est un frein à votre progression en VTT sur le long terme.

Vous allez à force de réaliser votre parcours en connaître tous les recoins, et cela ne va pas aider à votre progression. Il existe sûrement des parcours beaucoup plus exigeants et plus motivants à réaliser que votre parcours de routine. 

Trouvez des moyens de varier souvent vos parcours en VTT, découvrez de nouveaux parcours, de nouvelles difficultés. Vous pouvez réaliser des randonnées VTT qui sont organisées par des clubs par exemple. C’est une bonne idée pour découvrir de nouveaux parcours chaque semaine. 

Vous pouvez aussi utiliser les balisages, les cartes IGN et les guides pour vous repérer et pratiquer d’autres parcours. J’ai écrit un article sur le sujet, cliquez ici pour en savoir plus. 

Vous avez plusieurs options pour changer vos parcours. C’est quand même dommage, de passer à côté de la diversité et du terrain de jeu varié que la nature nous offre, en voulant absolument réaliser toujours les mêmes parcours. 

 

2 Démarrez le VTT avec le vélo du grenier 

5 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en vtt

Crédit photo PRO Christian Heilmann

Maintenant, nous allons voir l’erreur suivante qui va vous empêcher de progresser en VTT. C’est tout simplement de démarrer avec le vélo qui est resté 5 8 ou 10 ans dans votre garage. 

Alors d’abord, c’est une erreur que vous allez peut-être faire en démarrant le VTT, c’est de croire qu’avec votre vieux Topbike du début des années 2000, vous allez arriver à pratiquer correctement le VTT.

Vous allez déjà galérer à faire du VTT avec votre vélo sorti tout droit du grenier. Vu que vous allez galérer, vous ne progresserez certainement pas. Donc ce qu’il faut retenir de ce point est simple, vous voulez progresser en VTT et vous faire plaisir ?

Alors surtout, vous devez investir et donc acheter un VTT potable. Si vous démarrez le VTT, un budget de 300 à 400 euros peut suffire. Bien évidemment, pour ceux qui veulent mieux progresser et faire des parcours plus techniques, il faudra investir dans un meilleur VTT à un prix plus élevé.

Je prends un exemple tout bête, si vous voulez participer à votre premier grand raid VTT. Il va peut-être falloir changer de matos et passer du frein V Braque au frein à disque par exemple . 

Encore une fois avec un investissement de 400 euros, vous pouvez avoir un VTT qui sera largement plus en état que le vélo de votre grenier. Puis grâce à cet investissement vous allez à coup sûr, mieux progresser que sur votre VTT du début des années 2000 tout juste sorties du grenier. 

 

3 Ne jamais se lancer des challenges 

Nous allons voir maintenant pourquoi vous devez vous lancer des challenges si vous voulez progresser en VTT. Mais d’abord, nous allons voir pourquoi si vous ne vous lancez pas des challenges de temps en temps, vous avez des chances de ne pas progresser en VTT. 

Rester dans sa zone de confort n’est pas un gage de progression, surtout que grâce à la pratique du VTT on peut se lancer beaucoup de challenges. Et la beauté de ce sport, c’est que nous pouvons nous lancer des défis très différents et donc chacun peut s’y retrouver, quel que soit son niveau.

Que ce soit le sportif aguerri avide de nouveaux records et de nouvelle performance pour soi. Ou pour les voyageurs et les amateurs de longues randonnées. 

Donc même si vous n’êtes pas un grand sportif et que pour vous, la pratique du VTT se résume à se balader en pleine nature. Vous pouvez vous lancer des challenges, par exemple réaliser la traversée d’un massif naturel.

Se lancer des challenges c’est stimulant, ça nous donne une motivation supplémentaire, c’est important pour progresser. Au contraire si vous pratiquez le VTT sans jamais vous lancer un petit challenge, vous allez être beaucoup moins motivés pour vous surpasser.

Ce qu’il y a de génial avec les challenges, c’est que même un petit challenge peut vous permettre de progresser en vous faisant sortir de votre zone de confort. Puis il y a tellement de manifestations de VTT et d’événements, pour vous permettre de choisir vos challenges.

5 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en vtt

Crédit photo Sean Rowe

Pour ma part, je me suis lancé deux défis pour cette année 2016, pour en savoir plus sur mes challenges en 2016 cliquer ici .A contrario la personne qui ne se lance jamais de challenges à beaucoup moins de chances de progresser.

Si vous êtes ce genre de vététiste qui ne se lance aucun challenge, c’est bien évidemment votre droit et vous voyez la pratique du VTT sous un autre angle. Mais vous diminuez vos chances de progresser en VTT sur le long terme. 

Pour ma part, j’ai participé plusieurs fois au Roc d’Azur. J’ai réalisé, plusieurs 24h VTT du Lubéron et j’ai participé à beaucoup de randonnées VTT. La participation à tous ces événements sont pour moi des challenges que je me suis lancés.

Sans ces challenges, j’aurai réalisé beaucoup moins de progrès. Donc pour conclure ce point, ne jamais se lancer de défis et à mon sens une erreur qui peut vous empêcher de progresser en VTT. 

 

4 Pensez que vous savez tout et que vous n’avez plus besoin d’apprendre

Maintenant, voyons cette 4e erreur qui va vous empêcher de progresser en VTT. Si vous pensez que vous savez tout sur la pratique du VTT que vous n’ayez plus besoin de lire des revues ou des livres.

Si vous pensez que vous n’avez pas besoin d’entendre, un conseil sur le VTT venant d’un passionnée ou autre. J’ai le regret de vous dire que vous êtes dans l’erreur, car en VTT personne n’a la science infuse.

Même si vous avez le même niveau de Julien Absalon ( ce que je doute fort ). Vous avez et vous aurez toujours quelque chose à apprendre dans la pratique du VTT. 

Si vous êtes dans cet état d’esprit, vous allez vous mettre vraiment de gros freins pour progresser. Car parfois, le fait de rester ouvert peut vous aider à progresser.

Car la personne qui finit derrière vous ou qui roule moins vite, elle sait peut-être faire quelque chose en VTT que vous ne maîtrisez pas. Dans beaucoup de domaines et encore plus en VTT, on apprend à chaque sortie . 

Et puis il ne faut pas oublier que la nature nous offre, des terrains de jeux très variés. On peut ne pas avoir la même aisance, sur un terrain sec et sur un terrain gras par exemple. 

Même les grands champions ne savent pas tout. Ils continuent d’apprendre encore et encore dans leur pratique du VTT. Alors, ne pensez pas que vous savez tout sur tout en VTT, car c’est un frein à votre progression en VTT. 

Parfois, même le fait de revenir au basique du VTT peut vous permettre de progresser, alors même que vous êtes un expert dans le domaine du VTT. Donc pour éviter de tomber dans cette erreur, soyez toujours ouvert et conscient que vous ne savez pas tout sur tout en VTT.

Qu’à chaque sortie et chaque discussion ou lecture d’une revue ou autre, vous allez toujours en apprendre sur la pratique du VTT. 

 

5 Refusez de rouler avec des vététistes d’un meilleur niveau que le vôtre 

5 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en vtt

Crédit photo wahyu widhi w

Bien évidemment, je ne dis pas dans ce point qu’il ne faut pas rouler avec des vététistes du même niveau que le vôtre, ou en dessous de votre niveau. La pratique du VTT est avant tout un sport de partage, quel que soit le niveau de chacun.

Ce que j’avance dans ce point, ce sont les bénéfices que vous perdez si vous ne roulez jamais avec des vététistes, d’un niveau plus élevé que le vôtre. 

Maintenant, nous allons voir pourquoi c’est une erreur de ne pas rouler de temps en temps avec des vététistes qui sont meilleurs que vous. C’est une erreur, car vous allez vous priver de beaucoup de bénéfices en ne roulant pas avec des vététistes, d’un meilleur niveau que le vôtre. 

En roulant avec des vététistes d’un niveau plus élevé que le vôtre, vous allez apprendre beaucoup plus vite à leur côté. 

Bien, alors tout d’abord choisissez bien vos coéquipiers, qu’ils puissent vous attendre s’il y a des écarts. Vous pouvez trouver de nouveaux vététistes, en allant discuter sur les forums ou sur les réseaux sociaux par exemple, ou en vous inscrivant à un club.

J’ai écrit d’ailleurs un article sur le sujet, si vous voulez savoir comment trouver de nouveaux compagnons de route cliquez ici . Si vous désirez progresser rapidement et que vous avez un budget suffisant, vous pouvez également prendre des leçons avec les moniteurs VTT.

Pour ceux qui vivent en France, cliquez ici pour avoir accès au site de références des moniteurs français pour prendre des leçons. 

Si vous avez dans votre famille ou dans votre entourage, quelqu’un de meilleur que vous en VTT, n’hésitez pas parfois à rouler avec lui.

Bref, vous l’aurez compris si vous refusez catégoriquement de rouler parfois avec des vététistes d’un meilleur niveau que le vôtre. Vous réduisez fortement vos chances de progresser rapidement en VTT. 

 

En résumé 

Nous avons vu dans cet article, 5 erreurs qui peuvent vous empêcher de progresser à long terme en VTT. Nous avons tout d’abord vu pourquoi réaliser à chaque fois les mêmes parcours peut, à un moment donné vous empêcher de progresser en VTT. 

Nous avons donc vu l’importance de varier ces parcours au maximum. Ensuite, nous avons vu pourquoi si vous démarrez ou si vous reprenez le VTT avec votre vélo sorti tout droit d’un grenier. Vous ne progresserez pas en VTT et l’importance d’avoir du bon matériel pour progresser en VTT. 

Nous avons vu aussi que le fait de ne jamais se lancer des challenges, cela peut vous faire passer à côté d’une réelle progression en VTT sur le long terme.

Ensuite, nous avons vu qu’il faut toujours rester ouvert au partage et surtout ne pas croire que l’on sait tout sur tout en VTT, d’où l’importance d’être conscient que l’on apprend toujours en VTT. 

Et enfin pour finir nous avons vu pourquoi si parfois par moment vous refusez de rouler avec des vététistes d’un meilleur niveau que le vôtre, vous vous mettez des freins à votre progression en VTT. 

Ces 5 erreurs peuvent vous empêcher de progresser correctement en VTT sur le long terme. Certes, on progresse en VTT par la pratique. Mais si vous évitez ces erreurs, vous allez progresser plus rapidement en VTT.

 

En conclusion 

Nous sommes arrivés à la fin de l’article, 5 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en VTT. Merci d’avoir lu l’article jusqu’à la fin. Je vous invite à partager l’article à votre entourage et sur les réseaux sociaux. 

Quant à moi, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine. Salut, les vététistes, régalez-vous bien et ne prenez pas des risques inconsidérés et à la semaine prochaine 😉 ! 

 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *