5 règles d'or pour s'alimenter pendant votre sortie vtt

5 règles d’or pour s’alimenter pendant votre sortie vtt

5 règles d’or pour s’alimenter pendant votre sortie VTT. Salut, les vététistes, dans l’article d’aujourd’hui on va voir 5 règles d’or pour bien s’alimenter pendant sa sortie en VTT.

Car l’alimentation est indispensable en VTT, car bien souvent nous produisons un effort sur une longue durée il faut donc bien s’alimenter pendant la sortie.

Pour ma part, les 5 règles d’or que je vais vous présenter sont pour moi indispensables à une bonne alimentation lorsque l’on pratique le VTT, ne pas appliquer une de ces règles d’or peut rendre votre sortie beaucoup plus difficile.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. 

5 règles d’or pour bien s’alimenter pendant votre sortie VTT. 

 

Première règle : vous devez toujours partir avec de quoi vous hydrater et vous alimenter durant votre sortie 

Bon, on va commencer par la règle numéro un. Imaginez-vous partir faire une sortie de plus de 20 km sans prendre à boire, ou à manger pensez-vous que c’est raisonnable ?

Pas du tout, c’est dangereux et je tiens à insister sur cette première règle. Elle est peut-être basique, peut-être que vous allez vous dire non, mais Florent attend pour qui tu nous prends on sait déjà tout ça.

Peut-être que vous savez déjà tout ça, mais les piqures de rappels ne font pas de mal surtout que beaucoup de vététistes qui commencent le VTT peuvent être amené à faire cette erreur. 

Donc que vous fassiez 5, 10, 15 et plus de kilomètres dans votre sortie votre priorité c’est de prendre avec vous de quoi vous hydrater et de quoi vous alimenter pendant votre sortie.

Vous risquez une forte déshydratation si vous ne prenez pas avec vous de quoi vous hydrater, et une belle hypoglycémie si vous n’avez pas trop mangé avant de partir rouler et qu’en plus vous ne prenez rien pour vous alimenter.

Car la pratique du VTT est très gourmande en consommation d’énergie et si vous êtes amené durant votre sortie à franchir des côtes longues raides, donc à fournir des efforts intenses et importants vous serez amené à vous alimenter pour recharger les batteries.

Plus la sortie sera longue et intense, plus vous aurez besoin de vous alimenter pendant votre effort . Donc, n’oubliez pas d’appliquer cette règle ultra importante, prenez toujours de quoi boire et manger lorsque vous décidez de faire une sortie VTT même si c’est une petite sortie de 15 km.

 

Deuxième règle : vous devez avoir un équipement adapté à la pratique du VTT pour réussir à vous hydrater correctement 

Maintenant, venons-en à la seconde règle tout aussi importante que la première surtout pour votre hydratation, vous devez en effet avoir un équipement adapté à la pratique du VTT pour vous hydrater correctement.

Alors je veux dire quoi par équipement adapté à la pratique du VTT ? Vous allez voir, c’est très simple. J’entends par équipement adapté gourde ou camelback, ce sont des équipements pour la pratique du VTT et pour vous permettre de vous hydrater sans vous arrêter sans arrêt. 

Par contre si vous décidez de prendre un sac à dos et de mettre votre bouteille d’eau je vous arrête tout de suite, le sac à dos avec la bouteille d’eau n’est pas un équipement adapté à la pratique du VTT pour s’hydrater.

Imaginez quelques secondes si vous vous équipez de la sorte ce qui va se passer et je l’ai déjà vu de mes propres yeux. C’est que vous allez devoir vous arrêter toutes les 5 minutes pour boire une bonne gorgée de votre bouteille d’eau. 

Vous n’allez pas pouvoir vous hydrater sur votre VTT pendant que vous pédalez. Non l’arrêt est obligatoire, pour s’hydrater et ce n’est pas top du tout lorsqu’en VTT le but n’est pas de s’arrêter toutes les 30 secondes. 

Donc, oubliez le sac à dos avec la bouteille. Fournissez-vous d’un équipement adapté à votre pratique du VTT pour vous permettre de vous hydrater pendant que vous roulez sans devoir vous arrêter toutes les 5 minutes pour boire. 

 

Troisième règle : vous devez prendre des aliments qui vont vous nourrir pendant votre sortie et pas vous ralentir

5 règles d'or pour s'alimenter pendant votre sortie VTT

Crédit photo pixel2013

Maintenant, passons à la troisième règle qui est tout aussi importante que la seconde. S’alimenter en faisant notre sortie c’est bien, mais il ne faut pas non plus manger n’importe quoi.

Exemple, vous n’allez pas vous manger la moitié d’un sandwich jambon beurre pendant votre sortie ce n’est pas une alimentation qui est adaptée à un effort physique notamment en VTT. 

Alors que faut-il manger et que peut-on manger pendant notre sortie en VTT sans avoir mal au ventre ou être ballonné ? Déjà, évitez les aliments gras, vous devez prendre des aliments qui sont facilement digérables et qui vont pouvoir vous apporter l’énergie nécessaire pour la suite de votre sortie. 

Alors on a toutes sortes d’aliments ; 

  • les aliments transformés comme les gels les barres énergétiques ect … 
  • les fruits, 
  • les aliments solides pour les sorties longues comme le pain d’épice, pain complet ou autre 
  • les aliments un peu plus salés ( à consommer vraiment à petite dose dans les sorties très longues )

Voilà comment je classe les différents aliments que vous allez pouvoir consommer durant votre sortie en VTT. Si vous décidez de faire une sortie à la journée vous allez bien sûr passer par la case repas pic nique.

Le conseil que je puisse vous donner c’est bien évidemment de ne pas repartir sur votre vélo 15 minutes après avoir pris votre repas copieux. 

Je vous conseille plutôt d’attendre une bonne heure pour laisser au corps le temps de digérer votre repas pour repartir sur votre VTT.

Lorsque l’on mange un bon repas notre corps, utilise énormément d’énergie pour le digérer, du coup cela n’est pas trop bon de partir rapidement sur notre VTT après avoir mangé.

Sinon pour conclure cette troisième règle ne mangez pas n’importe quoi, ne vous privez pas non plus tout en restant raisonnable et surtout varié vos sources alimentaires.

Ne mangez pas que des produits transformés pour l’effort couplé cela avec un peu de pain d’épice, de fruits de chocolat noir ( quand il ne fait pas chaud), etc..

 

Quatrième règle : évitez de consommer uniquement des boissons énergétiques pendant votre sortie en VTT 

Maintenant, passons à la quatrième règle à suivre pour bien s’alimenter lorsque l’on pédale. Oui, la quatrième règle est elle aussi très importante même si je l’ai mise en quatrième position.

Oui, car je ne vous conseille pas de consommer uniquement des boissons énergétiques pendant votre effort en VTT.

Alors déjà pour bien clarifier les choses je ne vous conseille pas du tout de consommer des boissons du type redbull, monster ou autre pendant votre sortie.

Si vous voulez consommer des boissons spéciales pendant votre effort, consommez des boissons spécialement conçues pour l’effort et les sports d’endurance.

Mais je vous conseille pour avoir une bonne hydratation de coupler boisson de l’effort avec de l’eau, par exemple vous pouvez équiper votre gourde d’une boisson pour l’effort en VTT et votre camelback d’eau.

Car encore une fois et je vais me répéter, la boisons qui hydrate pas excellence c’est l’eau. Alors bien que je ne suis pas fan et consommateur des boissons spécialisées dans l’effort.

Je ne nie pas non plus qu’elles peuvent vous apporter un plus, mais n’oubliez pas que votre carburant important en termes d’hydratation est l’eau.

 

Cinquième règle : apprendre à s’alimenter et à s’hydrater de manière intelligente

Voyons maintenant la cinquième et dernière règle qui est très importante. En fait si vous n’appliquez pas cette règle les autres ne servent à rien, cette règle a été mise en dernier, mais cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas importante au contraire même.

Donc vous pouvez vous alimenter et vous hydrater pendant votre sortie en VTT, mais si vous vous hydratez et vous alimentez mal vous allez avoir des petites surprises.

Prenons l’exemple de l’hydratation nous allons dire que vous ne buvez pas de petites gorgées régulières durant votre sortie, mais que vous buvez de très grosses gorgées….

Un problème va se poser vous allez tout simplement être balloné. Vous allez vous sentir lourd et vous n’allez pas forcément vous sentir bien sur votre VTT….

Au niveau de l’alimentation c’est pareil si vous vous arrêtez et que vous mangez comme un ogre vous n’allez pas être à l’aise sur votre VTT, car vous allez devoir digérer tout ce que vous avez ingurgité. 

Dans l’idéal il faut manger par petite quantité tout au long de la sortie et pour boire ses pareils de petites gorgées régulières sont bien plus bénéfiques qu’une grosse gorgée d’eau de temps en temps. 

N’oubliez pas que la pratique du VTT est une activité physique exigeante. Votre corps ne pourra pas digérer trop de nourriture si vous vous gavez pendant votre sortie et si vous vous hydratez mal vous allez être ballonné et vous n’allez pas avoir de bonnes sensations. 

 

En conclusion 

Voilà nous avons vu en détails les 5 règles d’or pour bien s’alimenter pendant une sortie en VTT. Car oui nous faisons un sport d’endurance est le thème de l’alimentation et de l’hydratation doit être traitée, je pense, avec un peu de sérieux.

Certaines erreurs peuvent notamment être évitées en suivant ces règles d’or qui sont simples à appliquer. 

Donc je vous invite à appliquer ces règles sans modération pour que votre sortie se passe le mieux possible et que vous puissiez prendre du plaisir dans votre pratique du VTT. 

Si vous avez aimé l’article, je vous invite à le partager sans modération sur les réseaux sociaux et dans votre entourage. Moi je vous donne rendez-vous comme d’habitude la semaine prochaine salut les vététistes. 

Crédit photo principale :skeeze

 

AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Si vous sortez seul n’oubliez pas de toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

Recherches utilisées pour trouver cet article :que manger pendant le vtt

Une réflexion au sujet de « 5 règles d’or pour s’alimenter pendant votre sortie vtt »

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.