6 attitudes à avoir pour progresser en vtt

6 attitudes à avoir pour progresser en vtt

6 attitudes à avoir pour progresser en vtt. Salut, les vététistes, je vais partager avec vous les 6 attitudes à adopter pour progresser en VTT. L’attitude que vous allez avoir lorsque vous allez être confronté à des difficultés en VTT est très importante si vous voulez progresser.

Il y a plusieurs sortes d’habitude à adopter lorsque l’on est dans le dur, dans une rando difficile par exemple… On va voir ensemble les habitudes à ne surtout pas adopter si vous ne voulez pas vous décourager tout seul.

Dans cet article, je partage mon expérience et les conclusions que j’en ai tirées pour vous aider à ne pas faire les mêmes erreurs que moi pour que vous puissiez progresser plus rapidement. 

6 attitudes à avoir pour progresser en vtt.

 

1 Vous devez être patient 

C’est la première attitude à adopter pour bien progresser. La pratique du VTT est un sport très exigeant, vous allez devoir vous armer de patience si vous voulez progresser et vous faire plaisir.

Si vous débutez, vous allez devoir vous armer d’une grande patience, car vous n’allez pas avoir le niveau des vététistes confirmés en deux mois. Cela passe par une longue expérience et je sais de quoi je parle.

J’ai à ce jour participé à plus d’une centaine de randos VTT, et je peux vous dire que les premières ont été particulièrement difficiles pour moi vraiment…

Mais je me suis armé de patience et petit à petit j’ai commencé à prendre de plus en plus de plaisir, à rouler plus vite à trouver des méthodes d’entrainements plus efficaces bref…

C’est sur le chemin que vous deviendrez un vététiste confirmé, ne lâchez rien et armez-vous de patience.

 

2 Vous devez avoir un dialogue interne positif 

Maintenant, nous allons voir votre dialogue interne. C’est quelque chose d’ultra important cela peut faire la différence entre un vététiste qui fera de gros progrès et un autre qui abandonnera tout simplement.

C’est quoi le dialogue interne ? C’est votre faculté à vous parler à vous même. Et je pense que cela vous est déjà arrivé en plein milieu d’une difficulté ou d’une cote de vous parler à vous même et de vous dire les mots suivants : 

  • que ce que je fou ici à me les geler et à souffrir…
  • j’aurai mieux fait de rester dans mon lit le dimanche matin que de m’emmerder à appuyer sur ces pédales…

Bref, je suis sûr que cela vous est déjà arrivé et je vais vous dire un dialogue comme ça vous amènera à peu de progrès, à du découragement et même à un abandon. Votre cerveau est une tête à plaisir et il ne va pas associer la pratique du VTT avec du plaisir.

Tous les vététistes qui roulent depuis des années en VTT sont des passionnés. Ils aiment ça et leurs cerveaux ont associé la pratique du VTT avec du plaisir. Vous allez me dire super Florent, mais comment se faire plaisir lorsque l’on a le souffle coupé et que l’on a les jambes qui brulent ?

C’est simple en changeant votre dialogue interne. Au lieu de vous dire ce que j’ai cité plus haut, essayez de vous dire cela… 

  • je ne vais rien lacher
  • allez courage on est bientot à la fin 
  • un kilomètre de plus yes 
  • la prochaine fois je l’a ferai sur le vtt 

Vous voyez la différence entre le dialogue interne négatif et le dialogue interne positif ? La différence est énorme à travers les mots ,elle est énorme à travers votre progression également.

J’ai commencé à prendre du plaisir et à réellement progresser quand j’ai changé mon dialogue interne ! Par contre, vous allez devoir le faire par vous-même. Personne ne pourra le faire à votre place…. 

Votre langage interne, la manière dont vous allez vous parler lorsque vous allez rencontrer un obstacle ou une situation difficile en VTT va déterminer votre progression.

 

3 Vous devez être régulier dans votre pratique 

Maintenant, voyons ensemble la troisième attitude à avoir pour progresser en VTT. Vous ne pourrez jamais progresser en VTT si vous n’êtes pas régulier. La pratique du VTT demande d’acquérir des aptitudes physiques et techniques ( de pilotage ) pour que vous puissiez vous faire plaisir.

Si vous n’êtes pas régulier, vous allez vous retrouver dans un cercle vicieux ou vous n’allez pas avoir l’impression de réellement progresser. Le gros défaut de la pratique du VTT c’est que si vous vous arrêtez de rouler un mois par exemple vous allez perdre de bénéfice de plusieurs mois d’entrainements….

Vous n’allez plus être à l’aise techniquement et physiquement vous allez perdre de la caisse… La solution à tout ça tient en un mot, régularisé. Roulez chaque semaine, mais vous allez me dire Florent, et les coupures ?

J’ai écrit un article sur comment faire de bonnes coupures pour le lire cliquez ici.

 

4 Vous devez toujours penser que vous avez quelque chose à apprendre en VTT, quel que soit votre niveau 

L’attitude suivante à avoir pour progresser en VTT comme dans la vie, quel que soit le domaine c’est de penser que rien n’est acquis et que l’on va toujours apprendre. Et ça, c’est quelque chose qui est véridique pour la pratique du VTT.

Vous aurez toujours quelque chose à apprendre en participant à une rando à une course à un raid ou à discuter avec un pratiquant, quel que soit son niveau.

Ne pensez jamais que vous n’avez plus rien à apprendre même si vous avez un très bon niveau en VTT, car vous rencontrerez toujours des difficultés ou autres qui vont vous apprendre beaucoup sur la pratique du VTT.

Les champions comme Julien Absalon ou Nino schurter eux aussi continues à apprendre et ne cesseront jamais d’apprendre à leur niveau en VTT. 

 

5 Ne surestimez pas vos capacités en descente

Pour finir sur la dernière attitude, c’est de ne pas surestimer vos capacités en descente. Alors je suis d’accord que les descentes c’est l’eldorado du VTT… Je suis également d’accord qu’une chute peut arriver même si on est prudent….

Mais tout de même, évitez de prendre des risques et de surestimer vos capacités de pilotages en descente, car une mauvaise et vilaine chute peut vous attendre dans une descente ou vous surestimez vos capacités.

Et le problème c’est que bien souvent les chutes dans cette configuration sont impressionnantes et du coup vous risquez de vous blesser et de ne plus pratiquer le VTT pendant un certain temps.

Certes, vous allez en apprendre beaucoup même si c’est une expérience douloureuse, mais vous allez retarder votre progression si vous vous blessez dans une descente ou vous avez fait le fou furieux.

 

6 Remettez-vous en question 

La remise en question est parfois vraiment nécessaire si vous voulez progresser en VTT. Peut-être que vous avez du mal à trouver la motivation pour rouler seul ? Peut-être que vous n’utilisez pas la méthode la plus efficace pour avoir la caisse ?

J’ai longtemps cru qu’il fallait faire des heures et des heures de selles pour avoir la caisse en VTT… J’ai pris une claque quand j’ai commencé les exercices de fractionner et que j’ai vu mes progrès…

Vous avez peut-être besoin d’être accompagné, ou autre ? Remettez-vous en question si vous voulez progresser en VTT surtout si vous avez du mal à prendre du plaisir. Car c’est en prenant du plaisir en VTT que l’on progresse le plus 😉 .

 

En conclusion 

C’est la fin de l’article intitulé 6 attitudes à avoir pour progresser en vtt. J’ai partagé avec vous ma propre expérience de vététiste encore une fois, il y a plusieurs manières de progresser en VTT.

Je vous ai partagé mon propre vécu et les attitudes qui me semble les plus importantes à avoir pour progresser en VTT.

Si vous avez aimé l’article, je vous invite à le partager sans modération sur les réseaux sociaux. Quant à moi je vous donne rendez-vous pour le prochain article salut, les vététistes ! 

 

Crédit photo principale moerschy

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *