7 choses à savoir pour bien boire en vtt

7 choses à savoir pour bien boire en vtt

7 choses à savoir pour bien boire en VTT. Alors avant de commencer, j’espère que vous êtes en pleine forme et que vous avez envie de progresser, dans votre pratique du VTT.

Mais avant de progresser, il y a des choses fondamentales à savoir. Et donc avoir une bonne hydratation, cela fait partie de ces choses qu’il faut absolument savoir, lorsque vous allez pratiquer le VTT. 

Et aujourd’hui dans cet article, je vais vous donner les 7 choses à absolument savoir pour bien boire en VTT. L’hydratation est fondamentale, dans votre pratique du VTT. Elle ne doit surtout pas, être prise à la légère. 

7 choses à savoir pour bien boire en VTT

 

 

1 Ne jamais partir faire du VTT sans eau 

Voici, la toute première chose à savoir, pour bien s’hydrater et donc boire en VTT. C’est tout simplement de ne jamais oublier votre eau. Vous ne devez jamais partir pédaler sans votre eau, car c’est très dangereux.

Vous devez toujours avoir, de l’eau avec vous lorsque vous partez pédaler. Car vous allez très vite vous déshydrater, sans eau même lorsqu’il fait froid. Faites en sorte que cela devienne un réflexe.

Et si vous avez oublié votre eau. Retournez donc chez vous la chercher, car c’est réellement une question de survie. 

Sans eau, vous n’allez pas aller bien loin. Vous risquez très rapidement, d’avoir des crampes et des mots de têtes voire même des malaises, à cause de la déshydratation. Donc, n’oubliez jamais votre eau ! 

 

 

2 De l’eau et pas du soda

7 choses à savoir pour bien boire en vtt

Les sodas ne doivent surtout pas être votre première source d’hydratation en VTT. Crédit photo Mico59

Donc maintenant, nous allons voir la deuxième chose à savoir pour bien s’alimenter en eau, dans votre pratique du VTT. Et tout est dit dans le titre. De l’eau et pas du soda. Pourquoi vous allez me dire ?

Car les sodas et biens sont bourrés de sucre. Cela va accélérer, votre déshydratation. Je ne parle pas, des boissons qui sont faites et qui sont spécialisées pour mieux vous hydrater, lorsque vous pédalez.

Je parle des boissons gazeuses, ou sucrées comme le Coca, Fanta, Oasis, Orangina et autres. Si vous voulez avoir du sucre, vous devez prendre des choses à manger, et surtout pas de sodas. Peut-être que vous allez vous dire, que les sodas c’est mieux que rien. 

Eh bien non les sodas, c’est à barrer de votre liste. L’eau doit être, votre boisson prioritaire. Prendre du soda, et ne pas prendre de l’eau. C’est comme si vous ne prenez rien. Vu la vitesse à laquelle, vous allez vous déshydrater avec ces boissons-là. 

 

 

3 Prenez toujours de l’eau avec vous-même si vous avez une boisson énergétique 

Donc maintenant on va parler, de la troisième chose à savoir. Pour que vous puissiez bien vous hydrater, durant votre sortie en VTT. Si vous êtes un adepte des boissons énergétiques, spécialement fait pour les sports d’endurance et la pratique du VTT.

Je vous conseille, de couper cela avec de l’eau. Ça veut dire, que si vous avez deux gourdes. Il est préférable d’avoir une gourde, si vous avez votre boisson énergétique. Et une autre gourde, d’eau pure. 

Alors pourquoi faut-il, toujours prendre de l’eau ? Il est toujours, bon d’avoir toujours de l’eau sur soi. Car certaines de ces boissons sont sucrées. Elles peuvent vous déshydrater, et vous donner la sensation de soif dans votre sortie.  

Il est donc préférable, quelle que soit la sortie que vous allez faire. De prévoir toujours, une gourde ou un camelback d’eau. PS Quand je parle de boisson énergétique, je parle de boissons qui sont spécialisées dans la pratique des sports d’endurance, et de VTT.

Je ne parle pas des boissons énergétiques, qui sont commercialisées pas loin des boissons gazeuses et des sodas. 

 

 

4 Vous devez vous hydrater, avant la sortie et après la sortie et pas seulement pendant la sortie 

Voilà donc là, on va parler de quelque chose que vous devez absolument savoir. Pour pouvoir vraiment bien vous hydrater, lorsque vous allez aller pédaler. C’est de boire, avant et après vos sorties et pas juste pendant vos sorties. 

C’est une erreur que je fais, encore parfois. Car il est vraiment difficile, de s’imposer de boire souvent et de petites quantités d’eau, dans notre vie quotidienne. En général, ce n’est pas facile de nous tenir à une chose et à nous discipliner.

Pourtant, c’est vraiment important et ça peut vraiment éviter un tas de complications pendant, votre sortie en VTT. Car si vous ne vous hydratez pas correctement, avant votre sortie en VTT.

Vous risquez d’être moins en forme, pour votre sortie. Et au pire des cas, vous allez avoir de violentes crampes. Donc, l’hydratation ne doit pas se faire uniquement sur la machine. 

Elle doit se faire avant votre sortie, dans votre vie quotidienne. Et après votre sortie, dans votre vie quotidienne. 

 

 

5 Attention à l’abus d’alcool la veille d’une sortie en VTT 

7 choses à savoir pour bien boire en vtt

L’alcool est fortement déconseillé la veille d’une sortie en VTT. Crédit photo StevePb

Donc voilà, la cinquième chose à savoir pour bien s’hydrater en VTT lors de vos sorties. C’est de limiter, au maximum la consommation d’alcool la veille d’une sortie en VTT.

Alors d’abord l’alcool se consomme avec modération. On dit tout ça, mais on ne l’applique pas tellement. Et bien il va falloir, pour votre santé à un moment donner se discipliner un peu. 

Car si vous continuez, à vous mettre des murges tous les week-ends. Sur le long terme, ça ne va pas être bon pour votre santé et pour, votre condition physique. Alors pourquoi faut-il vraiment limiter, sa consommation d’alcool la veille d’une sortie ? 

Et bien tous simplement, parce que l’alcool en général ça contient beaucoup de sucres. Et que ça peut vraiment plomber, votre sortie en VTT. Il y a tout juste 5 ans, je sortais souvent en boîte (eh oui à 20 ans, c’est normal : p).

Et je me rappelle, un soir avoir absorbé un tas de boissons alcoolisées. À cette époque je pouvais me le permettre, car je n’avais pas le permis de conduire. Et bien par contre, le lendemain, j’ai fait une sortie VTT……

Une horreur vraiment, l’une des pires sorties en VTT que j’ai faites de ma vie. Évidemment, plus tard je me suis calmé. Et aujourd’hui je ne bois, quasiment plus de boissons alcoolisées. Comme quoi la jeunesse a des chances de réussir, à se recadrer : p. 

Vous voulez vraiment savoir, pourquoi boire de l’alcool la veille d’une sortie peut vraiment vous pourrir, votre sortie ? Je pense que vous avez tous connu au moins une fois, dans votre vie la fameuse gueule de bois.

Lorsque l’on boit trop d’alcools. Et que le matin, on se réveille et que l’on a la bouche pâteuse et le mal de crâne. Et bien si vous êtes dans cet état, c’est que vous êtes complètement déshydraté.

Vous avez bu, de l’alcool toute la soirée. Et ça vous a, complètement séché. Les boissons alcoolisées sont un accélérateur de la déshydratation.

C’est pour cela que ce n’est vraiment pas malin de se mettre une murge la veille, d’une sortie en VTT. Et même quelques verres peuvent vous gêner dans votre sortie VTT le lendemain.

Donc, j’ai un conseil à vous donner. La veille d’une sortie, en VTT si vous sortez. Autorisez-vous seulement, un verre d’alcool pas plus. Vous me remercierez, sur votre machine le lendemain ;). 

 

 

6 Ne faites surtout pas cette erreur-là 

Alors de quelle erreur, je vais vous parler ? Et bien c’est tous simplement, le fait de prendre son sac à dos. De mettre, sa bouteille d’eau et de partir pédaler. Mais vous allez, peut-être me dire.

Non Florent, je ne vois pas ou est l’erreur, on a de l’eau non. C’est, ce que tu nous avais dit. Avoir de l’eau sur soi, et on a l’eau. Alors oui vous avez l’eau, mais vous n’avez pas le bon équipement. 

L’eau qui est mise, dans un sac à dos que vous allez porter, est une grossière erreur. Pourquoi, c’est une grossière erreur ? Et bien tous simplement, car, vous n’avez aucun moyen de boire votre eau, lorsque vous pédalez.

Et l’hydratation en VTT doit se faire, régulièrement par de petites doses. Vous avez envie, de vous arrêter toutes les 5 minutes pour ouvrir votre sac prendre, votre bouteille d’eau et boire.

Personnellement moi non, et vous aussi je pense que vous n’êtes pas prêt à faire ça. Il n’y a aucun plaisir, pratiquer le VTT. Si on doit s’arrêter toutes les 5 minutes, pour boire une gorgée d’eau. 

Donc, la solution à ce problème, c’est soit d’avoir une ou plusieurs gourdes accrochées, à votre cadre du vélo. Soit avoir un camelback, équipé d’un tuyau pour vous alimenter en eau, lorsque vous allez pédaler.

Soit les deux mais, surtout vous devez arrêter avec le sac à dos et la bouteille d’eau, dans le sac. Si votre optique, c’est vous alimenter en eau toutes, les demi-heures. 

Et bien vous allez vous déshydrater, à vitesse grande V. Dans mon ancien boulot, j’encadrai des cours de marche nordique (marche avec les bâtons, en pleine nature).

Et bien pendant 1 an et demi, j’ai encadré les cours, avec une bouteille d’eau dans mon sac. Et je buvais, une fois pendant la pause et pendant les étirements. C’est une grossière erreur, que j’ai réalisée.

Donc ne faites surtout pas, cette erreur. 

 

 

7 Prévoir plus d’eau qu’il vous en faut pour votre sortie 

Donc nous arrivons, à la dernière chose à savoir pour bien s’hydrater lors de vos sorties, en VTT. Vous devez impérativement, prévoir plus d’eau qu’il vous en faut. Surtout si vous partez, rouler seul.

Organisez-vous, dans votre parcours soit pour tomber sur des points d’eau potable. Soit de vous équiper, avec deux gourdes et un camelback. Mais vous ne devez jamais, en aucun cas être à court d’eau pour vous hydrater. 

L’énorme avantage, lorsque vous participez à des randonnées VTT qui sont organisés par les clubs. C’est que vous allez avoir, des ravitaillements en milieu et en fin de parcours. Ce qui va vous permettre de refaire le stock d’eau. 

Dans tous les cas, prenez vos précautions. Il vous faut toujours une bonne marge de sécurité, en ce qui concerne l’hydratation.

 

 

 

En conclusion

L’hydratation est un sujet extrêmement important dans la pratique du VTT. Et dans cet article, je vous ai listé les 7 choses à savoir pour bien boire, en VTT.

Ce sont des choses, qu’il faut bien connaître pour ne pas avoir de mauvaises surprises, lors de vos sorties. Car avec l’hydratation, on ne rigole pas. Dès que vous sentez que vous avez soif, c’est que vous êtes déjà déshydraté.

Et plus vous vous déshydratez, plus vous allez perdre en forme et en concentration. Et ça peut devenir vraiment dangereux. Dans tous les cas, merci d’avoir lu l’article jusqu’à la fin.

Vous pouvez laisser un commentaire, pour dire ce que vous pensez de l’article. Et surtout lister, les erreurs que vous avez pu faire en ce qui concerne, l’hydratation en VTT. 

Voilà c’était un article, sur les 7 choses à savoir pour bien boire en VTT. Je vous retrouve la semaine prochaine, pour un nouvel article. En attendant, pédalez, bien 😉 ! 

Source des recherches,

Bertrand Rabatel, Piloter son vtt 2012 éditions glénat Couvent Sainte-Cécile 37,rue Servan 3800 Grenoble

Julien Absalon Dalouche Alain Vtt – Initiation Perfectionnement Compétition 2016 édition Amphora

Julien Absalon Dr Stephane Cascua Alain Dalouche S’initier et progresser 2006 édition Amphora27, rue Saint André des Art 75006 Paris


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :boire de l\alcool le lendemain d\une sortie à vélo

2 Commentaires

  1. Charline

    Salut Florent,
    Merci pour ton article.
    Pour appuyer ce que tu dis mes coach m’ont toujours dit que perdre 2% de son poids en eau équivaut à perdre 20% de ses capacités. Et 2% c’est rien entre ce que l’on évacue par la transpiration et par la respiration.

    De plus j’ai tjr entendu dire que cela ne sert à rien de boire plus 750ml de boisson à l’heure car au dessus l’organisme n’a pas le temps d’assimiler l’eau. Tu confirmes?
    Enfin quand on est en pleine difficulté (une montée de 1h, une descente longue) il m’est difficile de penser à boire, t’as pas une astuce?

    Répondre
    1. Florent Falanga (Auteur de l'article)

      Hey salut Charline, je suis d’accord avec ce que disent tes coach, d’ou l’importance de bien s’hydrater. Par contre je ne peux pas te confirmer pour les 750ml d’eau ^^

      L’astuce que je peux te donner lorsque tes sur une longue montée ou une longue descente ou même sur une portion technique en vtt. Et que tu as des difficultés pour t’hydrater c’est tout simplement de t’équiper d’un camelback.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *