7 règles d’or à suivre pour ne pas se cramer dans les côtes en vtt

7 règles d'or à suivre pour ne pas se cramer dans les côtes en VTT

7 règles d’or à suivre pour ne pas se cramer dans les côtes en VTT. Salut, les vététistes, les côtes font partie de la pratique du VTT. Avant de bien se régaler en descente, il faut d’abord grimper les côtes…. 

Dans cet article, vous allez découvrir 7 règles d’or à suivre pour ne pas vous cramer dans les côtes en VTT. Ces règles sont le fruit de mon expérience et de ma réflexion.

N’hésitez pas à mettre dans les commentaires en dessous de l’article les règles que vous suivez pour ne pas vous cramer dans les côtes en VTT.

Bref, allons dans le vif du sujet.

7 règles d’or à suivre pour ne pas se cramer dans les côtes en VTT 

 

Règle d’or numéro un des pneus de qualités 

On va commencer par la base, si vous ne respectez pas cette règle d’or vous allez galérer…. Vous le savez, j’ai changé il y a pas très longtemps mon VTT. Du coup, j’ai de nouveaux pneus… Ces pneus sont de très bonnes qualités sauf sur un certain type de terrain… 

Lorsque je me suis engagé sur une montée très rocailleuse, mon pneu à l’avant et à l’arrière n’a pas accroché. Je suis donc descendu de mon VTT et je l’ai poussé. 

Pourtant j’avais les jambes, le cardio et je pèse 56 kilos. Donc ce n’est pas le poids qui va me gêner non. Ce qui m’a fait poser le pied à terre c’est le manque d’adhérence de mon pneu.

À travers cet exemple, je voulais vous faire comprendre qu’avoir les bons pneus adaptés à un type de terrain est quelque chose de fondamental si vous ne voulez pas vous cramer dans les côtes et les réussir sur le VTT. 

On pense souvent à perdre du poids à améliorer sa force sa condition physique et c’est une bonne chose vraiment… Le problème c’est que tout cela ne sert à rien si vous n’avez pas de bons pneus qui accrochent sur le terrain. 

J’ai écrit un article il y a de ça un petit moment qui vous donne des conseils pour choisir vos pneus pour le lire cliquez ici

Ce qu’il faut retenir de très important dans ce point c’est l’importance des pneus dans votre pratique du VTT. Ne négligez jamais la qualité de vos pneus ou vous risquez de pousser souvent le VTT dans les côtes….

 

Règle d’or numéro deux, perdre les kilos en trop

 Maintenant, nous allons voir la deuxième règle d’or à suivre pour ne vous cramer dans les côtes en VTT. Si vous avez des kilos en trop c’est le moment de mettre en place une stratégie pour les perdres…. 

Les kilos en trop peuvent devenir un véritable fardeau dans les côtes vraiment.... Si vous ne perdez ne serait-ce qu’un ou deux kilos que vous avez pris, vous allez vraiment sentir la différence sur votre VTT dans les côtes.

À ce propos j’ai écrit un article il n’y a pas très longtemps dans lequel je donne quelques conseils qui peuvent vous aider à démarrer une stratégie pour perdre vos kilos en trop pour y accéder cliquez ici. 

Pour conclure ce point-là, ne cherchez pas à prendre le VTT à 5000 euros qui pèse 9 kilos en perdant vos kilos en trop. Il existe une solution plus facile et moins couteuse. 

 

Règle d’or numéro trois avec un bon VTT c’est plus facile 

Maintenant voyons cette règle d’or numéro trois qui est : avec un bon VTT c’est plus facile . Alors un bon VTT ce n’est pas forcément un VTT récent que vous venez d’acquérir.

Un bon VTT c’est un VTT qui vous correspond et qui est bien entretenue. Encore une fois si vous sortez avec un VTT qui date du début des années 2000 et qu’il pèse 14 kilos là il risque d’y avoir un souci…. 

Après il n’y a pas que le poids du vélo. Si vous n’entretenez pas bien votre VTT dans les côtes, votre chaine risque de sauter tout le temps et une chaine qui saute tout le temps ça va vraiment vous gêner dans les côtes….

Donc un VTT de bonne qualité bien entretenu et si possible pas du début des années 2000 vous permettra d’être dans de meilleures conditions lorsque vous allez franchir les côtes dans vos sorties.

 

Règle d’or numéro quatre vous devez entretenir et améliorer votre cardio 

Maintenant, on va voir cette règle d’or numéro quatre qui est très importante. Pour ne pas souffrir dans les côtes en VTT, il faut entretenir et améliorer votre cardio. 

Vous savez, lorsque vous montez les côtes votre rythme cardiaque et votre souffle s’accélèrent c’est ce que l’on appelle le système cardiorespiratoire. 

Si vous n’améliorez pas votre système cardiorespiratoire, vous allez avoir votre coeur qui va monter trop vite durant un effort dans une côte. Du coup vous n’allez pas réussir à gérer votre souffle et la suite vous la connaissez, je pense…. 

Vous allez vous cramer dans la cote en question. La pratique du VTT est un sport très cardio, votre souffle et votre rythme cardiaque vont être sollicités dès que vous allez franchir les côtes. 

Si vous n’arrivez pas à gérer votre cardio et votre souffle dans les gros efforts vous allez très rapidement vous cramer…. Pour vous aider à régler ce problème j’ai écrit un article ou je donne des conseils pour gérer vos efforts en VTT pour le lire cliquez ici

Avoir un bon cardio va vous permettre de vous économiser dans les efforts dans les côtes, c’est donc une règle donc importante à suivre pour ne plus vous cramer lors des côtes dans vos sorties.

 

Règle d’or numéro cinq améliorer la force musculaire 

Maintenant, parlons de la force dans cette cinquième règle d’or pour ne plus vous cramer dans les côtes. On pense souvent que le problème lorsque l’on n’arrive pas à franchir des côtes c’est le manque de force dans les mollets et les cuisses.

Alors oui et non, car le système cardiorespiratoire à son rôle à jouer dans les côtes comme on vient de le voir dans la règle d’or précédente.

Mais attention cela ne veut pas dire pour autant qu’il ne faut pas améliorer la force musculaire bien au contraire. La force en VTT est une qualité extrêmement importante.

J’ai écrit un article il y a de ça pas très longtemps ou je vous donne des conseils pour améliorer votre force sur votre VTT et en salle de musculation pour le lire cliquez ici

 

Règle d’or numéro six devant vous, il faudra regarder 

Maintenant, voyons ensemble la règle numéro 6. Elle est vraiment importante, en fait toutes les règles d’or dans cet article sont importantes pour que vous ne puissiez pas vous cramer dans les côtes, mais celle-là….. Elle est vraiment importante donc lisez bien ce passage.

Vous savez en VTT les côtes ne sont pas toutes propres. Ce que je veux dire par là c’est que vous allez rencontrer des côtes avec des obstacles racines, pierres, ornières, ect.. 

Du coup le souci, c’est lorsque vous allez franchir ce type de côte. Si lors de cette côte, vous regardez le devant de votre roue tôt ou tard vous allez poser le pied par terre et pousser votre VTT….. 

C’est bien dommage, car si vous aviez regardé droit devant ou beaucoup plus loin que votre roue avant vous l’auriez franchie sur votre VTT cette cote.

Donc, lorsque vous franchissez une côte (technique) avec un sol abimé ou rempli d’obstacles à franchir regardez loin devant vous et anticipez les nouveaux changements et obstacles à venir, c’est vraiment ultra important. 

En plus de ça le fait d’anticiper cela va vous permettre de vous économiser sur certains passages donc vous allez également diminuer vos chances de vous cramer dans ce genre de côte… 

Donc ce qu’il faut retenir sur cette sixième règle d’or c’est de regarder toujours loin devant vous lorsque vous êtes en train de franchir une côte technique.

 

Règle d’or numéro sept, ne suivez jamais un vététiste qui vous double dans les côtes

Maintenant, voyons ensemble la dernière règle la septième. Ce n’est pas parce que cette règle est à la fin qu’elle est moins importante que les autres au contraire même. 

Car si vous appliquez toutes les règles d’or que j’ai partagé avec vous, mais que vous n’appliquez pas celle-là vous avez quand même toutes les chances de vous, cramez dans une côte.

Donc, surtout quand un vététiste vous double dans une cote ne le suivez jamais. Pourquoi, c’est simple si vous suivez un vététiste qui vous double dans une côte vous risquez de rouler en surrégime du coup la suite …. 

Vous allez être dans le rouge et deux minutes plus tard vous allez vous retrouver à pousser le vélo. On n’a pas tous le même niveau ni les mêmes capacités physiques et chacun adapte son propre rythme dans les côtes. 

Dans les côtes et notamment dans les côtes difficiles, nous sommes à un niveau d’effort qui est important. On essaye comme on le peut de gérer notre effort au mieux pour ne pas aller dans le rouge…

Imaginez donc si vous gérez votre effort et que vous voyez un vététiste qui vous double et que vous décidez de suivre vous allez produire un effort plus important et la vous allez tomber dans le piège… 

Vous allez vous mettre dans le rouge bonne chance pour la suite de la rando VTT. Donc très important, ne suivez jamais un vététiste qui vous double dans une cote.

 

En conclusion 

C’est la fin de l’article intitulé 7 règles d’or à suivre pour ne plus vous cramer dans les côtes en VTT. Les règles que j’ai partagées avec vous sont le fruit de mon expérience et de ma réflexion en aucun cas elles ne sont une vérité absolue.

Vous êtes libre ou non de les appliquer sur le terrain, mais je suis persuadé que si vous les suivez toutes vous allez fortement diminuer vos chances de vous cramer dans les côtes.

Pour ma part, j’essaye au maximum de suivre toutes ses règles et c’est ce qui m’a permis de progresser en VTT et surtout de ne plus subir les côtes. 

Il y aura toujours une part de difficulté dans une cote, mais ce sera beaucoup moins difficile que de les subir toutes. Si cet article vous a plu et si vous pensez qu’il peut aider d’autres vététistes, je vous invite à le partager sans modération à votre entourage et sur les réseaux sociaux. 

Moi je vous donne rendez-vous la semaine prochaine salut les vététistes.

Crédit photo principale image43 Сергей Потапов

 

AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches surtout si vous roulez seul 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *