8 erreurs qui peuvent vous empêcher de progresser en VTT

8 erreurs qui peuvent vous empêcher de progresser en VTT

8 erreurs qui peuvent vous empêcher de progresser en VTT. Salut, les vététistes, aujourd’hui je vais partager avec vous 8 erreurs qui vont vous empêcher de progresser en VTT.

Alors pourquoi j’ai décidé d’écrire cet article ? Pour vous partager mon expérience de vététiste pour que vous ne puissiez pas à votre tour effectuer ces erreurs qui risquent de vous empêcher de progresser en VTT.

Lorsque vous pratiquez une activité, ce n’est pas pour rester au même niveau non ? Je pense connaitre la réponse à cette question ;).

Apprendre de ses erreurs c’est la base mais apprendre des erreurs des autres c’est encore mieux ;).

8 erreurs qui peuvent vous empêcher de progresser en vtt.

 

1/ Avoir un VTT en très mauvais état 

C’est l’une des erreurs que vous pouvez faire et qui risquent de vous pénaliser. En VTT nous sommes dépendant de nos machines, car c’est avant tout un sport mécanique. 

Si vous ne roulez pas sur un VTT qui est potable vous allez vous retrouver à avoir des soucis…

  • au niveau du freinage 
  • au niveau de la potence ( direction ) 
  • dérailleur qui déconne dans les côtes saut de chaine, 
  • ect….. 

Une sortie VTT peut vite devenir un véritable calvaire. Et bien évidemment, ce n’est pas dans ces conditions-là que vous allez pouvoir progresser en VTT… 

Donc roulez avec un VTT en bon état, car en plus de vous gêner vous vous mettez en danger si votre système de freinage n’est pas au top.

 

2/ Ne pas prendre au sérieux le choix de ses pneus 

Voyons ensemble la prochaine erreur qui risque de vous empêcher de progresser en VTT. C’est encore une fois lié au matériel…. Et on va parler plus précisément des pneus ! 

Si vous roulez avec des pneus usés et que vous ne prenez pas au sérieux le choix de vos pneus, vous allez droit dans le mur. Vous allez notamment être pénalisé dans les côtes ou le sol est glissant. 

Vos pneus ne vont pas arriver à adhérer et vous allez rapidement poser le pied à terre… Sur les terrains humides, ce sera aussi la grosse galère. 

J’ai écrit un article il y a pas longtemps de ça ou je vous donne des renseignements pour choisir vos pneus et pour prendre ce choix très au sérieux pour le lire cliquez ici.

Si vous voulez progresser en VTT, cela commence par avoir du matériel de qualité.

 

3/ Roulez une fois par mois 

Maintenant, nous allons voir une erreur qui peut flinguer votre progression et vous amener dans une grosse spirale négative. Cela consiste à ne pas rouler régulièrement et sortir au compte-goutte une fois tous les mois par exemple… 

Là c’est la catastrophe, vous n’allez pas progresser physiquement et techniquement et à chaque fois vous allez souffrir lorsque vous allez être amené à faire de grosses sorties.

Le VTT est une pratique sportive exigeante. Si vous voulez progresser et prendre du plaisir, vous vous devez de rouler régulièrement. 

Si vous voulez maintenir votre niveau, roulez au grand minimum une fois par semaine.

Ensuite si vous voulez progresser physiquement vous allez devoir trouver le temps pour faire d’autres sorties ou alors faire des séances de qualités qui prennent peu de temps et qui vous affuteront.

Mais retenez bien une chose, ne faites pas l’erreur de ne pas être régulier, car cela vous amènera dans une spirale négative et à terme vous fera arrêter de pratiquer le VTT, car…. 

Pour se faire plaisir en VTT, il faut avoir un minimum de condition physique et d’aptitudes techniques. 

 

4/ Faire toujours les mêmes parcours 

Alors si vous faites toujours les mêmes parcours vous allez vous enfermer dans une zone de confort et à un moment donné vous n’allez plus progresser ( techniquement ). 

Certes c’est une méthode pour augmenter sa confiance en soi dans les descentes, mais à un moment donné il va falloir vivre de nouvelles expériences… 

Car pour continuer à progresser en VTT vous allez devoir vous confronter à de nouvelles situations sinon vous allez avoir du mal à progresser….

Et entre les randonnées VTT et autres raids ou évènements qui sont organisés vous n’avez plus d’excuses 😉 .

 

5/ Roulez à la même intensité ( faire des heures de selles ) 

Alors ça, c’est une erreur que beaucoup de cyclistes en générale font…. Vouloir faire le plus de kilomètre possible pour progresser rouler plus vite bref cette méthode vous fera progresser au début…. 

Mais ensuite, vous allez stagner et vous allez avoir du mal à progresser et le gros problème de cette méthode…. 

C’est que vous allez vouloir en faire plus toujours plus et vous allez vous confronter à deux autres problèmes… 

  • le temps disponible à trouver
  • la récupération et le risque de vous confronter au surentrainement

Mais il y a une alternative à ça, c’est les séances de qualités. C’est quoi une séance de qualité ? C’est une séance dans laquelle vous allez travailler une qualité précise qui est importante en VTT.

Du coup, vous n’êtes plus dans votre délire de faire des bornes. Vous faites du travail de qualité. Vous progressez, et ça en consacrant beaucoup moins de temps que d’absorber les kilomètres… 

Car une chose est sure, c’est quand absorbant les bornes vous allez vous transformer en véritable diésel….

 

6/ Ne pas changer son vtt 

Maintenant, voyons l’erreur suivante qui va vous empêcher de progresser en VTT…. Et cette erreur je l’ai commise pendant plusieurs années… C’est le fait de ne pas changer son VTT.

Alors bien sûr le but n’est pas de changer chaque année de VTT, mais de se rendre compte à un moment donné que pour progresser et être plus à l’aise il faut passer sur une autre machine…

J’ai mis du temps à le comprendre et c’est pour ça qu’il y a quelques mois j’ai changé de VTT…Le matériel évolue et il est beaucoup plus facile de progresser avec un VTT de maintenant qu’avec un VTT de 2008.

Donc à un moment donné il faut savoir prendre le choix de changer de VTT.

 

7/ Ne pas vouloir rouler avec des vététistes d’un meilleur niveau que soi 

Alors ça, c’est une erreur qui peut vous empêcher de passer un cap clairement. Pourquoi tous simplement, car vous allez sortir de votre zone de confort en roulant avec des vététistes d’un niveau au-dessus du vôtre cela vont vous challenger…

Et vous allez apprendre des trucs des choses qui vont vous faire progresser. L’exigence est dans les détails et peut être que de savoir une seule chose va faire la différence dans votre progression en VTT. 

Si en plus les vététistes qui roulent avec vous on la patience de vous attendre dans certains passages délicats alors il ne faut plus hésiter il faut parfois rouler avec des vététistes d’un niveau haut dessus du votre quand l’occasion se présente.

 

8/ Ne pas se lancer des challenges et des défis 

Voyons maintenant la huitième erreur qui peut pénaliser votre progression… Si vous ne vous lancez aucun chalenge, aucun défi, vous allez rester dans votre zone de confort… 

Et rester dans sa zone de confort c’est le meilleur moyen de ne pas progresser… Car oui si vous vous lancez des challenges des défis cela va vous amener à sortir de votre zone de confort..

Et en VTT ce n’est pas ce qui manque, les challenges, les raids, les randos les évènements…. Donc vous n’avez aucune excuse. Le point positif dans tout ça c’est que vous allez découvrir des paysages et des endroits magiques…. 

Si par contre vous vous cotonnez à vos propres parcours pas loin de chez vous c’est votre choix, mais c’est beaucoup moins stimulant que de se lancer des challenges et des défis. 

Imaginez-vous, vous vous lancez un challenge comme finir le Roc d’Azur tout de suite vous n’allez plus pratiquer le même VTT qu’avant, car il va falloir se préparer pour ne pas finir avec des crampes au bout de 20 km…. 

 

En conclusion 

Voilà c’est la fin de l’article intitulé 8 erreurs qui peuvent vous empêcher de progresser en VTT. J’espère que cet article vous épargnera de faire certaines erreurs qui risquent de vous empêcher de progresser en VTT. 

J’ai comme d’habitude fait part de mon expérience dans le but d’aider ceux qui sont moins expérimentés en VTT. 

Si vous avez aimé l’article, je vous invite à le partager sans modération sur les réseaux sociaux. Quant à moi je vous donne rendez-vous pour un prochain article salut les vététistes. 

Crédit photo principale Der_Typ_von_Nebenan

 

PRUDENCE

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Si vous roulez seul laisser un itinéraire de votre sortie à l’un de vos proche ainsi que l’heure de votre sortie 

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.