Comment bien réussir sa première descente technique

Comment réussir sa première descente technique

Comment bien réussir sa première descente technique ? Salut, les vététistes, qui on envie de se bouger et de progresser dans leur pratique du VTT ? Aujourd’hui, on va voir une étape importante dans la pratique du VTT.

On va voir comment bien réussir sa première descente technique ? Alors c’est quoi une descente technique ? Une descente technique c’est tout simplement une descente pas du tout propre et très abîmée.

C’est une descente ou le terrain est très accidenté. Et donc, cela va vous demander d’avoir des qualités particulières de pilotages pour réussir à franchir ces descentes techniques, sans mettre le pied à terre. 

Dans cet article, je vais vous donner des conseils et la marche à suivre pour que vous puissiez réussir à franchir votre première descente technique en VTT. Bien vous êtes prêt à rentrer dans le vif du sujet ? C’est parti ! 

Comment bien réussir sa première descente technique 

 

 

1.1 Descendre vos premières descentes techniques à pied. 

Donc pour commencer, vous allez descendre vos premières descentes techniques à pied. Pourquoi vous aller me dire ? Et bien, tout simplement parce que premièrement lorsque vous allez pour la première fois, arriver devant une descente technique.

Vous allez avoir de l’appréhension. Et c’est normal. L’appréhension est une chose normale lorsque vous vous confrontez pour la première fois à une descente technique.

Donc plutôt que d’essayer de faire le kamikaze, ce qui est une très mauvaise idée quand on a de l’appréhension. Vous allez tout simplement descendre de votre vélo. Et faire cette descente technique à pied. 

Alors, vous allez peut-être me dire, mais Florent comment on fait pour progresser si d’entrée la descente, on ne la fait pas sur le vélo. Et bien, je vais vous répondre que premièrement pratiquer le VTT sur une descente technique avec de l’appréhension, c’est très dangereux.

Vous multipliez par 5 vos chances, de tomber et de vous faire mal. Et deuxièmement la première étape, pour apprendre à réaliser votre première descente technique sur votre vélo. C’est de commencer par les faire à pied.

Vous savez, lorsque je passais mon diplôme pour encadrer les enfants dans la pratique du VTT. Notre formatrice nous faisait faire une reconnaissance à pied des parcours de maniabilité que nous allions nous-mêmes effectuer par le cuivre sur notre VTT. 

Vous habituez, votre cerveau à la pente et à la difficulté. Bref cette descente qui vous fait vraiment peur. Inconsciemment elle vous fera beaucoup moins peur. Même les pros du VTT font des repérages à pied, ainsi que les pratiquants du trial. 

Donc, vous l’aurez, je pense, compris la première étape pour réussir vos descentes techniques, c’est d’abord de les faire à pied. Donc, vous ne devez pas avoir honte de réaliser vos toutes premières descentes techniques hors du vélo à pied. 

 

1.2 Apprendre à éliminer l’appréhension 

À la fameuse appréhension, celle qui nous empêche de passer à l’action. Celle qui nous fait réfléchir, du coup. Comment faire pour abandonner cette fameuse appréhension ?

Et bien, c’est tout simplement de pratiquer et de pratiquer encore et encore des descentes techniques. Oui, mais vous aller peut-être me dire, si on les fait toutes à pied on ne va rien faire sur le vélo et on ne va rien descendre. 

Alors, écoutez-moi bien, je vais vous révéler la phrase que vous devez vous dire à chaque fois que vous effectuez une descente technique à pied. La phrase est : la prochaine fois, je réussirai à la descendre sur le vélo.

Et lorsque vous serez confronté à une nouvelle descente technique, vous allez de moins en moins réfléchir.

Jusqu’à ce qui arrive, le moment où vous allez réaliser vos descentes sur votre VTT. C’est une question de répétition. Pour ma part, j’ai toujours eu des lacunes en descentes en VTT. Mais à force de sortir, je me suis vraiment bien amélioré. 

Dites-vous bien que votre cerveau va apporter de moins en moins de danger à ce que vous pratiquez de plus en plus. Au début toutes ces descentes techniques vont vous faire peur.

Votre cerveau va dire stop. Mais petit à petit, votre cerveau va s’habituer à toutes ces situations à force de les voir. Et vous allez avoir de moins en moins peur. 

Et vous allez avoir de moins en moins d’appréhension. Alors moins d’appréhension, ne veut pas dire descente réussie à coup sûr. Dans les chapitres suivants, nous allons voir plus précisément le pilotage dans une descente technique. 

En tous les cas si vous avez franchi cette étape bravo, mais les suivantes sont tout aussi importantes.

 

1.3 La position à avoir lors d’une descente technique

Donc maintenant, nous allons voir les positions à avoir lors des descentes techniques que vous allez effectuer. Alors pour ma part, il y a deux positions à avoir lors des descentes techniques et à ajuster.

Vous avez je pense, déjà entendu parler de cette position-là. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, mais c’est une position très importante lorsque l’on s’engage dans une descente, quelle qu’elle soit. 

Cette position, c’est de se lever de la selle et de se mettre à l’arrière de la selle. Mais attention, il ne faut pas non plus s’asseoir sur le pneu arrière. Au risque que votre roue avant décolle du sol à cause du manque de poids mis à l’avant.

Et là c’est la chute qui est assurée. Et parfois, il est vraiment très important de se mettre bien à l’arrière de votre selle. Cette position est très importante et elle peut évoluer, par rapport aux obstacles que vous allez franchir.

Et également par rapport à la raideur de la descente. Donc, la position là plus en arrière lorsque vous allez pédaler doit être lorsque vous allez franchir un gros obstacle, comme une grande marche par exemple. 

Ci-dessous un exemple en photo pour vous illustrer la position à adopter ;

Comment bien réussir sa première descente technique

Crédit photo odjau

Alors, dites-vous que plus la pente est raide plus, vous aller devoir mettre du poids sur votre roue arrière. Mais il va falloir, également mettre un peu de poids sur votre roue avant. Au risque que celle-ci décolle du sol ; 

Ci-dessous un exemple de la position à adopté lorsque vous aller vous retrouver dans cette situation là ; 

Comment bien réussir sa première descente technique

Crédit photo xtremvtt

Comme on peut le voir sur ses deux photos, les positions sont très différentes. Sur la première photo la position du vététiste et vraiment vers l’arrière, car il doit franchir un obstacle dans sa descente. 

Alors que sur la deuxième photo notre vététiste, lui n’a pas d’obstacle à franchir. Sa position est bonne, car il m’est du poids à l’arrière de son vélo, mais également à l’avant pour que le roue avant ne décolle pas.

Son bassin n’est pas pausé sur sa roue arrière et il arrive à maintenir son guidon et à diriger son vélo. Donc, faites bien attention à ces deux positions que vous allez devoir adopter. Pour réaliser et réussir vos descentes techniques sur votre machine. 

 

1.4 Une astuce qui va tout changer 

Alors pourquoi un sous-titre si accrocheur ? Parce que je l’ai réellement vécu. J’ai la chance d’avoir un cousin qui fait du VTT en niveau amateur, mais à haut niveau.

Il a participé, au MB Race la fameuse, compétition VTT ou 900 participants sur 1000 abandonnent. Et il a fini dans les 100 premier. Chaque année, il fait le raid des chemins du soleil, la Transvésubienne est, etc. 

Et donc, j’ai beaucoup de chance, car parfois il vient rouler avec nous. Et un jour, il m’a donné un conseil très important pour m’améliorer dans mes descentes. Et ce conseil a changé beaucoup de choses dans ma manière de descendre les descentes.

Surtout les descentes techniques. Car même si mon appréhension diminuée. J’avais peur d’une chose, c’était la vitesse. Bon je ne vous fais pas saliver plus longtemps.

Alors quel est ce conseil qui a changé ma manière de descendre en VTT et qui va changer également votre façon de descendre ? 

Faites confiance à votre roue avant, avant tout. 

Et oui votre roue avant c’est celle qui va vous guider, vous devez lui faire une confiance presque aveugle. Et pour cela il y a une règle très importante, qui est de ne jamais bloquer votre roue avant. Car en faisant cela, vous chuterez à coup sûr.

D’ailleurs, c’est pour cela que vous chutez principalement après le soleil, c’est le blocage de votre roue avant qui vous fait chuter. Alors peut-être que certains vont dire à, mais, ce n’est pas un peu risqué de faire confiance à sa roue avant ?

Ci-dessous : une photo qui vous montre que si vous souhaitez franchir ce chemin en VTT, il va falloir lâcher le frein avant pour passer les obstacles. Mais vous avez de la chance sur cette photo-là le chemin n’est pas raide du tout et facile à franchir 😉

Comment bien réussir sa première descente technique

Crédit photo, Nicolas Vigier

C’est ce que j’ai pensé au départ. Puis j’ai appliqué les conseils et ça a fait une énorme différence. J’étais plus serein sur ma machine. Par contre, sa demande un bon pilotage dans le sens ou c’est vous qui dirigez votre roue avant.

Votre guidon, vous devez tenir et diriger votre guidon et donc votre VTT de manière vraiment fluide. Et ça s’apprend au fur et à mesure de votre pratique. Et vous allez apprendre, à ressentir la sensation de votre pneu qui va toucher le sol et rouler à travers vos descentes. 

Et autres choses à noter également, lorsque vous arrivez au bord d’une descente technique raide et qui comporte des passages techniques à franchir. Vous devez, avant toute chose vous dire que si vous lâchez votre frein avant et que vous laissez passer votre roue.

Et bien une fois que celle-ci aura passé l’obstacle, vous n’aurez plus rien à craindre. 

Bien évidemment vous allez devoir tout de même doser votre frein avant par moments sans bloquer la roue avant, pour vous permettre de ralentir et de ne pas prendre de risques inconsidérés. 

 

1.5 Analyser à l’avance les difficultés et les obstacles dans la descente technique 

Donc maintenant nous allons voir un point important, pour que vous ayez des chances réussir votre toute première descente technique sans chuter ou descendre du vélo.

Normalement, si vous avez suivi jusqu’ici les conseils qui ont été donnés dans cet article. Vous devez être capable de réussir vos toutes premières descentes techniques. 

Si vous avez testé toutes les choses que j’ai dit jusqu’à présent, vous devez avoir progressé, dans le fait de réaliser des descentes techniques. Mais il manque un dernier élément très important.

Qui va vous permettre et bien de faire de gros progrès en descente, et de véritablement réussir la majorité de vos premières descentes techniques. C’est d’analyser les passages techniques en descentes à l’avance.

En gros, ça doit vous demander de l’anticipation. Et plus important encore, vous devez avoir le regard qui se porte loin devant vous. Vous devez, absolument regarder beaucoup plus loin que votre roue. 

Si vous regardez uniquement votre roue, vous n’allez pas anticiper la suite de la descente technique. Et donc vous n’allez rien maîtriser et vous allez finir par avoir beaucoup d’appréhension et donc vous allez descendre du vélo. 

Ce n’est pas par ce que j’ai mis ce point en dernier sur l’article qu’il n’est pas important. Bien au contraire vous devez vraiment prendre ce point très au sérieux pour réussir vos descentes techniques. 

 

 

Le risque 0 n’existe pas 

Donc avant de finir, je voulais vous sensibiliser sur quelque chose qui me paraît important. C’est de vous dire que le risque 0 en chute n’existe pas. Mais qu’il ne faut pas en avoir peur.

Durant toute votre pratique du VTT, vous allez être confrontés à des chutes. Vous devez le savoir, même si vous mettez en application, tout ce que je vous dis sur cet article. 

Vous chuterez quand même en vélo, bon ce n’est pas ce que je vous souhaite bien évidemment. Mais il faut être conscient de ça pour ne pas oublier notre élément de survie en VTT.

L’élément le plus important, c’est le fameux casque oui. Le casque est votre meilleure protection en cas de chute, sur des descentes techniques. Donc ne négliger surtout pas, cet aspect si précieux de votre sécurité et portez ce casque à chaque sortie en VTT.

Je voulais également vous dire qu’il ne faut pas avoir de ce point et de chuter. Les chutes font partie de la pratique du VTT et il faut l’accepter. Néanmoins, en appliquant les conseils que je vous ai donnés dans cet article.

Vous allez grandement diminuer le risque de chute en VTT. Mais le risque 0 n’existe pas. 

 

 

En résumé 

Bien alors pour résumé cet article devez répondre à cette question, comment bien réussir sa descente technique. Et bien, tout d’abord nous avons vu le premier point.

C’est-à-dire de réaliser vos descentes techniques à pieds. Nous avons vu l’importance que cela va avoir dans la suite de votre apprentissage en descente. 

Après nous avons vu comment apprendre à diminuer l’appréhension qui était la cause principale de la peur en VTT. Nous avons tous une appréhension et la pratique régulière en VTT nous fait diminuer cette appréhension. 

Ensuite, nous avons vu les différentes positions à avoir en descentes lorsque vous êtes sur le VTT. Je vais ai donner ensuite une astuce qui risque de changer votre façon de réaliser vos descentes et vous donner un coût de boss dans votre progression en descente.

Nous avons ensuite vu l’importance de l’anticipation et pour finir je vous ai sensibilisé sur le fait de toujours porter votre casque en VTT. Et que, le risque 0 n’existe pas et les chutes font partie de la pratique du VTT.

 

 

En conclusion 

Voilà, nous arrivons à la fin de l’article comment bien réussir sa première descente technique ? Je vous remercie d’avoir lu l’article jusqu’à la fin. En espérant qu’il vous aidera vraiment à progresser dans vos descentes en VTT. 

Vous pouvez laisser en bas un commentaire pour nous partager qu’elles ont été vos difficultés dans les descentes en VTT. Et comment vous avez fait pour les surmonter ?

Quant à moi, je vous laisse et je vous donne rendez-vous pour un prochain article plein de conseils et d’astuces pour progresser dans la pratique du VTT. 

Aller salut, et pédaler bien ! 

 

Source des recherches,

Bertrand Rabatel, Piloter son vtt 2012 éditions glénat Couvent Sainte-Cécile 37,rue Servan 3800 Grenoble

Julien Absalon Dalouche Alain Vtt – Initiation Perfectionnement Compétition 2016 édition Amphora

Julien Absalon Dr Stephane Cascua Alain Dalouche S’initier et progresser 2006 édition Amphora27, rue Saint André des Art 75006 Paris


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *