Comment développer votre force pour la pratique du vtt

Comment développer votre force pour la pratique du VTT

Comment développer votre force pour la pratique du VTT ? Salut, les vététistes dans l’article du jour, nous allons voir ensemble comment vous allez pouvoir développer votre force pour avoir justement plus de force dans les côtes raides et difficile ! 

La force est une qualité musculaire importante en VTT si vous ne la développez pas, vous risquez de passer à côté de beaucoup de bénéfices et d’avoir des lacunes notamment dans les côtes ou il faut vraiment pousser sur les pédales. 

Bref, entrons dans le vif du sujet. 

Comment développer votre force pour la pratique du VTT ? 

 

Vous pouvez développer votre force sur votre VTT 

Pour démarrer ce qu’il faut savoir, c’est que l’on peut développer sa force musculaire sur son VTT et oui. Dans l’immédiat vous n’avez pas besoin d’aller en salle de musculation pour pousser de la fonte. 

C’est idéal si vous manquez de temps. Il existe deux méthodes pour développer sa force musculaire sur son VTT. La première consiste à tourner les jambes autour de 60 tours de pédales par minute. 

En tournant les pédales à ce rythme vous allez solliciter votre force musculaire. Un exemple contraire, si vous tournez les pédales à plus de 90 tours de pédales par minutes, vous ne sollicitez pas la force musculaire, mais votre vélocité.

Le but n’est pas de développer sa puissance ( force+ vitesse), mais bien de développer votre force musculaire. Au niveau des sensations, vous devez sentir que vous tirez sur vos pédales. 

Bien entendu, échauffez-vous bien pendant 15 à 20 minutes avant de commencer à travailler votre force musculaire. 

La deuxième méthode c’est de réaliser l’exercice de l’unijambiste. Cela consiste à pédaler sur une seule jambe à la fois.

Cet exercice va vous permettre de solliciter la force musculaire de la jambe qui travaille et en même temps de travailler votre efficacité gestuelle au niveau du pédalage, vous allez donc avoir un double bénéfice.

Grâce à cet exercice vous allez pouvoir, travailler l’ischio jambier. Vous savez ce muscle qui se trouve derrière la cuisse et qui est beaucoup sollicité lorsque l’on fait du VTT.

On pense que seuls les cuisses et donc les quadriceps sont sollicités lorsque l’on fait du VTT. C’est complètement faux.

Pour ramener la pédale vers le haut lorsque l’on roule on sollicite les muscles ischio jambier. Le fait de les renforcer musculairement peut vous éviter de vous blesser, car on n’a pas forcément l’habitude de travailler ce groupe musculaire qui est pourtant très important dans la pratique du VTT.

Pour effectuer ses deux méthodes, vous pouvez choisir un sol plat ou en faux plat en colline ou sur la route pour gagner du temps. 

 

Développer sa force en salle de musculation 

Maintenant, nous allons voir l’importance de développer sa force musculaire en salle de musculation. Le gros avantage de la salle de musculation c’est que vous allez pouvoir faire travailler votre force musculaire max avec de très lourdes charges. 

Car c’est important pour développer votre force musculaire pour votre pratique du VTT de pouvoir travailler avec des charges très lourdes pour tout simplement faire travailler la force max. 

Faites vous aider et conseiller par un coach sur place si possible pour bien effectuer les mouvements et être aider sur les machines ainsi que pour utiliser les bons poids.

Le but n’est pas de prendre de la masse musculaire. Bien souvent lorsque l’on entend le mot musculation en pense de suite aux bodybulders avec de gros muscles.

On se dit non il ne faut pas que j’ai de gros muscles, car c’est du poids en plus et cela va me pénaliser lors de ma pratique du VTT. 

Justement, nous allons voir ça plus précisément dans le prochain point….

 

Pourquoi vous ne devez pas avoir peur de développer votre force en salle de musculation

Bon maintenant pourquoi vous ne devez pas avoir peur d’aller en salle de musculation pour développer votre force ? Beaucoup peuvent penser que lorsque l’on va faire de la musculation on va prendre du muscle donc du poids.

Mais cela ne risque pas de vous arriver cher et cher vététistes. Pourquoi ? Tous simplement, car déjà en travaillant la force max vous n’allez pas forcément prendre de la masse sachant qu’il faut en général 6 mois pour prendre de la masse.

Ensuite, le fait de faire du VTT qui est un sport d’endurance à côté de la musculation va annuler tout simplement le fait de prendre de la masse.

Si à côté de la musculation vous pratiquez un sport d’endurance plusieurs heures par semaine vous allez annuler l’effet de prise de masse.

Donc vous pouvez tranquillement et de manière sereine développer votre force musculaire pour votre pratique du VTT en salle sans pour autant prendre 5 kilos de muscles qui pourraient devenir un inconvénient lors des côtes en VTT.

 

Les différents bénéfices d’améliorer sa force musculaire pour la pratique du VTT

Comment développer votre force pour la pratique du VTT

Crédit photo markusspiske

Alors déjà il faut savoir qu’en améliorant votre force musculaire vous allez améliorer votre endurance musculaire. Du coup, vous allez développer une résistance musculaire sur une longue sortie en VTT par exemple.

Car il ne faut pas oublier que faire une sortie en VTT c’est effectuer X coups de pédale durant cette sortie du coup on sollicite aussi notre endurance musculaire. 

Ensuite, et ça, c’est aussi un gros bénéfice vous allez pouvoir avoir plus de force pour franchir les grosses côtes raides. Vous allez pouvoir également amener du plus gros braquet dans les côtes et donc aller plus vite.

Le fait de travailler votre force musculaire va pouvoir par la suite vous permettre de travailler votre puissance sur votre VTT. Donc il faut absolument travailler la force musculaire. Ne pas le faire va vous empêcher de progresser rapidement en VTT. 

 

En conclusion 

Voilà c’est la fin de l’article intitulé comment développer votre force pour la pratique du VTT. Comme on a pu le voir dans l’article d’aujourd’hui la force est une qualité physique nécessaire dans votre pratique du VTT.

Que ce soit pour avaler le dénivelé positif à répétition ou pour réussir à franchir les côtes vraiment très raides votre force musculaire va vous aider à franchir tout ça.

Nous avons également vu que cela ne sert à rien de croire que lorsque l’on fait de la musculation on va prendre forcément de la masse musculaire ce qui est faux. 

Merci d’avoir lu l’article jusqu’à la fin s’il vous a plus n’hésitez pas à le partager sans modération à votre entourage et sur les réseaux sociaux. 

Quant à moi je vous retrouve dans un prochain article salut les vététistes ;).

Crédit photo principale Kantasimo

 

AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches surtout si vous roulez seul 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :vtt prendre du muscle

3 Commentaires

  1. TRONCHON Robert

    Merci FLORENT pour cette transmission – Tout à fait d’accord avec toi – j’effectue régulièrement des séances de musculation d’entretien – pratique 3 fois par semaine des virées en VTT et mon poids ne varie pratiquement pas

    Répondre
    1. Florent Falanga (Auteur de l'article)

      Salut Robert merci pour ton retour

      Répondre
  2. david

    bonjour
    pas très intéressant ton article sur la force
    ya que du blabla pour les vetetistes qui monte la 1er fois sur un vélo
    50 tr/mn oui mais tu peux aller jusqu’à 60 / sur kel développement , sur le plat en descente ou en monté et combien de temps
    bref ya rien koi !!

    si tu veux être plus pertinent dans tes articles soit plus précis
    regarde la vidéo de Nicolas Elzeard sur la force , ça c’est un bon conseil

    bye

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *