pratiquerlevtt

Comment éviter les crampes en vtt

Comment éviter les crampes en VTT ? Et oui salut, à toutes et à tous. Comment éviter les crampes, lorsque l’on fait du VTT ? Voilà le sujet du jour. Alors les crampes, ce n’est vraiment pas quelque chose qui fait du bien au contraire même.

Ça fait mal, ça nous empêche d’aller plus loin dans notre sortie VTT. Bref, avoir des crampes, ce n’est vraiment pas agréable et ce n’est pas bon pour nos muscles. Dans cet article, je vais vous expliquer comment éviter les crampes lorsque vous faites du VTT.

Je vais également vous dire, pourquoi vous risquez d’avoir des crampes si vous ne prêtez pas attention à ce qui sera dit dans l’article. Car les crampes c’est un énorme handicap pour le vététiste.

Car une fois, que vous avez une crampe. C’est fini vous, ne pouvez plus remonter sur le vélo et forcer, sur les pédales comme avant. Et j’ai vécu ça et je vous garantis que c’est vraiment très désagréable. Mais il y a une bonne, et une mauvaise nouvelle à tout ça.

On commence par quoi, la bonne ou la mauvaise nouvelle ? J’ai l’habitude, de commencer par la mauvaise nouvelle et ensuite la bonne.

Donc en va faire comme ça. Je vais vous donner, la mauvaise nouvelle dans tout ça. Et bien c’est que si vous avez, une crampe ce n’est sûrement pas par hasard. Vous l’avez provoqué, oui on provoque nos crampes.

Pourquoi et comment, en fait pour provoquer nos propres crampes ? Et bien je vais vous l’expliquer, un peu plus en détail dans l’article. Et ensuite nous reviendrons, évidemment sur le thème principal de l’article qui est, comment éviter les crampes en VTT.

Bien alors, entrons maintenant dans le vif du sujet de l’article.

 

 

 

Comment éviter les crampes en VTT

Alors pour commencer, je vais vous expliquer plus en détail. Pourquoi vous avez de grandes chances, d’avoir des crampes lorsque vous pratiquer le VTT ? Alors la pratique du VTT est un sport d’endurance.

Donc pendant une longue période, vos muscles vont sans cesse travailler se contracter se décontracter se contracter, etc.  Et du coup le truc c’est que vous allez perdre, de l’eau, mais pas que de l’eau des sels minéraux des nutriments est, etc.

Pour faire simple et ne pas rentrer, dans les choses compliquées vous perdrez en carburant. Plus vous allez appuyer, sur les pédales plus vous allez perdre en carburant. Alors il y a des moyens, pour se recharger en carburant pendant que l’on pédale sur sa machine.

Mais si on fait les choses, de la mauvaise manière et que l’on ne recharge pas bien le fameux carburant. Et bien que se passe-t-il ? À un moment donné, il va y avoir un bug par fatigue et par manque de carburant.

Et votre muscle au lieu de toujours, se détendre et se contracter. Et bien il va se contracter, et il ne va pas se détendre. Car le muscle n’y arrivera pas il n’aura pas, assez de carburant pour se détendre.

Que se passe-t-il alors ? Et bien le muscle continue, de se contracter jusqu’à provoquer une belle crampe qui fait bien mal ^^.

Alors le remède pour que la crampe s’arrête, c’est de pouvoir provoquer nous-mêmes la décontraction, du muscle en l’étirant. Donc lorsque vous avez une crampe, le meilleur conseil que je puisse vous donner. C’est de vous arrêter et d’étirer, votre muscle jusqu’à ce que la crampe s’arrête.

Bien maintenant, si vous avez lu le premier point de cet article. Vous savez pourquoi les crampes arrivent. Alors là j’ai résumé le fait, du comment la crampe arrive de manière générale.

Dans la suite de l’article nous allons voir, les erreurs qui font que les crampes arrivent et les moyens de les éviter. Ce qui est terrible, avec les crampes et je l’ai déjà vécu sur mon dernier roc d’azur, en 2012.

C’est que lorsqu’une crampe arrive et bien, vous allez en avoir d’autres à d’autres muscles si vous n’avez pas fini votre raid, ou votre randonnée. Et bien j’ai pour ma part fini, par me rouler par terre quand j’étais arrivé à un ravît au roc d’azur 2012.

En descendant du vélo, j’ai eu des crampes à l’arrière de la cuisse au-devant de la cuisse et à l’arrière d’un mollet…… Voilà pour la petite anecdote.

Bien maintenant nous allons voir, véritablement comment prévenir ces crampes. Les causes plus précises, des crampes et ce qu’il ne faut surtout pas faire pour éviter d’avoir, ces mauvaises et douloureuses crampes.

 

 

Première cause de crampe et premier problème à résoudre la déshydratation

Comment éviter les crampes en vtt

 

Alors c’est véritablement la première cause, qui amène les crampes dans la pratique du VTT. La déshydratation, oui car lorsque vous pédalez vous allez perdre beaucoup d’eau.

Et à un moment donné, lorsque le corps va trop manquer en eau et surtout toutes les choses que vous retrouvez dans l’eau. Qui permet d’alimenter, le corps en énergie et bien op le muscle va se contracter de manière violente, sans se décontracter.

Et la magique vous avez une crampe… Donc le problème à résoudre, c’est votre hydratation et donc vous devez constamment vous hydrater sur votre machine.

Évidemment la pire des erreurs, c’est de partir sans eau, mais là c’est partir au suicide vraiment. Et attention il ne suffit pas de s’hydrater seulement, pendant votre pratique du VTT.

Vous devez évidemment vous hydrater, avant pendant et après votre pratique. En faisant cela, vous allez diminuer les chances, d’avoir une crampe. Et franchement entre nous, on se passerait bien de ces fichues crampes.

Donc, hydratez-vous de manière très régulière, durant votre pratique du VTT.

 

 

L’eau à elle toute seule ne suffit pas à s’hydrater et éviter la déshydratation

Comment éviter les crampes en vtt

Alors oui maintenant, nous allons voir qu’il n’y a pas que l’eau qu’il faut prendre pour être sûr, de ne pas se déshydrater.

Lorsque vous allez transpirer, vous perdez de l’eau. Mais également un paquet, de nutriment essentiel à notre corps pour le faire fonctionner de manière optimale et donc, d’éviter les crampes.

Donc si vous buvez correctement, avant pendant et après votre pratique du VTT. Vous pouvez quand même, avoir des crampes et vous déshydrater. Car vous perdez beaucoup, de nutriments de magnésium est… Et donc l’eau à elle seule ne suffit pas, pour recharger les batteries.

J’en ai fait l’amère expérience, lorsque j’ai monté en 2008 le mont venteux avec, mon VTT et mes pneus VTT….  J’avais mangé, quelques trucs, mais ce n’était pas suffisant, pour recharger mon corps. Vu la chaleur, qu’il fessait, car c’était en été.

Et bien malgré le fait, que je me sois très bien hydraté à 200 m du sommet. J’ai eu une crampe très violente. Et je me rappellerai toujours, de la douleur violente que j’ai ressentie. Je n’arrivai même plus à faire la descente, en a dû venir me chercher en voiture.

Donc oui plus la crampe est violente, plus vous avez de chances de provoquer une blessure une contracture musculaire par exemple. Donc vraiment il faut, accompagner l’eau alors il y a plusieurs conseils.

Certains vous diront d’acheter des boissons spéciales. Ou il y a des nutriments, et minéraux qui remplacent l’eau. Mon père est un adepte, de cette méthode avec des gels et autres boissons énergétiques. Vu que mon père a un âge avancé, il est plus sujet aux crampes que moi.

Et je vous avoue que ça marche plutôt bien. Il n’a plus eu, de crampes depuis un moment. Pour ma part je préconise, plutôt de l’eau et des nutriments à manger. Par exemple, du chocolat noir.

 

Comment éviter les crampes en vtt

 

C’est, une excellente ressource de magnésium. Donc pendant vos sorties, il ne faut pas sans privé. Mais il ne faut pas non plus, s’empiffrer de chocolat : p.

Aussi vous pouvez remplacer, les barres de céréales par des fruits comme les bananes. Les bananes, c’est vraiment excellent à chaque sortie VTT j’ai au moins une banane. C’est pour moi, l’aliment indispensable à une bonne pratique du VTT : p.

Alors pour les boissons énergétiques pour le VTT, je ne vous en conseillerai pas puisque pour l’instant moi-même, je n’en utilise pas. Par contre vous pouvez en utiliser, mais regarder bien qu’il n’y ait pas trop de sucre ajouté.

Je ne suis pas diététicien ou nutritionniste. Mais dans ces cas-là, une bonne banane peut, je pense, facilement remplacer une boisson énergétique, qui a du sucre ajouté.

Je ne crache pas, sur les boissons énergétiques vous pouvez également coupler boisson énergétique, banane, chocolat noir et l’eau. Mais prenez vos précautions pour diminuer les chances, d’avoir des crampes avant de faire une longue sortie un raid, ou une randonnée VTT.

Et surtout, n’oubliez pas que l’eau, à elle seule ne suffit pas à éviter la déshydratation et donc les crampes.

 

 

Votre entraînement et votre niveau en VTT

Comment éviter les crampes en vtt

 

Alors maintenant nous allons voir, une cause importante également. Qui peut vraiment, augmenter ou diminuer vos chances de chopper la fameuse crampe, qui fait très mal. Il faut pour que vous diminuer, les chances d’avoir une crampe.

Vous ne devez surtout pas, vous surestimer et emprunter des parcours ou vous n’avez pas, le niveau physique. Car si vous faites ça et bien vous allez, vous vider plus rapidement de votre carburant. Mais vos muscles ne seront pas habitués à fournir un tel effort.

Pour diminuer les risques de crampes, vos muscles doivent être habitués à un type d’effort. Si l’exercice physique est trop violent et que votre muscle n’est pas habitué vous allez, directement à la crampe.

Donc il faut faire très attention, également à son niveau de pratique en VTT et ne pas se sur estimé. Car c’est le meilleur moyen, d’avoir des crampes. Le meilleur moyen, d’augmenter les chances de ne pas avoir de crampes c’est l’entraînement.

Mais attention si vous vous entraînez, mais que vous n’appliquez pas les conseils pour l’alimentation et l’hydratation. Vous chopperez tout de même des crampes.

 

 

L’alcool ou le verre de trop 

Comment éviter les crampes en vtt

 

Je pense que certains vont peut-être faire les gros yeux en voyant ça. Eh oui pourtant l’alcool, peut réellement vous faire venir les crampes. Alors vous allez peut-être me dire non, mais. Florent n’en va quand même pas, se mettre à boire pendant notre pratique du VTT. On n’est pas des ivrognes.

Mais non, je ne vous prends pas pour des ivrognes et pourtant l’alcool peut vous amener vraiment, à chopper des crampes. Car rappelez-vous quand, je vous ai parlé de l’importance de bien s’hydrater avant de faire, votre sortie en VTT.

Et bien le truc, c’est que si vous vous hydrater mal en dehors de vos sorties. Mais qu’en plus, vous finissez par boire même un peu d’alcool à la veille de votre sortie. Vous pouvez à cause, de ce verre de trop augmenter vos chances de chopper une crampe, le lendemain sur votre vélo.

Et vous n’avez pas besoin de forcer beaucoup la dose. Un ou deux verres de vin suivants, la forme physique où l’âge que vous avez peut vous amener de sévères crampes, le lendemain sur votre machine.

Moi même lorsque j’avais 20 ans, et que je sortais beaucoup le samedi soir. Le lendemain j’avais des sorties, VTT à effectuer et une fois ça a été l’enfer. Bon ce que j’ai fait, n’est à surtout ne pas refaire.

Je sortais donc je buvais, à l’époque beaucoup. Ce que je ne fais plus maintenant, car avec le temps je me suis cadré à ce niveau-là.

Mais je vous garantis, qu’avec ce que j’avais bu le samedi soir. Le lendemain, ce fut vraiment très dur. Et évidemment il arriva, ce qui arriva j’ai été pris de violentes crampes, durant une sortie. C’était la première fois que ça m’arriver, le lendemain d’une soirée.

Et bien je n’ai plus jamais bu de l’alcool, la vieille d’une sortie VTT quel qu’elle soit. Pourquoi vous avez la gueule de bois, le lendemain d’une soirée bien arrosé ? Tout simplement, car l’alcool, c’est très sucré et ça déshydrate beaucoup.

Alors fini les croyances qui dit que la niôle, ça rend plus fort. Éviter surtout de consommer, de l’alcool la vieille d’une sortie VTT. Car premièrement ce n’est pas ce qu’il y a, de meilleur pour la santé. Et deuxièmement vous allez augmenter, vos chances d’avoir des crampes.

 

 

Bien s’échauffer

Alors bien sûr, ça peut paraître évident, mais bon je préfère quand même le dire. Et surtout dans la pratique du VTT, vous devez bien vous échauffer sinon vous augmenter le risque, d’avoir des crampes.

Car vous avez plus de chances, en partant à froid vite de vous cramez et de vous fatiguer pour rien. Et donc vous allez être plus sujet, aux crampes qu’une personne qui se sera bien échauffée, avant de partir rouler.

C’est quelque chose, de très important à retenir. Vous ne voulez pas, avoir de crampes ? Et bien, mettez toutes les chances, de votre côté.

 

 

C’est la fin

Voilà c’est la fin de l’article, comment éviter les crampes en VTT. Je vous remercie vraiment d’avoir, lu l’article jusqu’à la fin. Les crampes c’est le problème, d’une grande partie des vététistes.

Et après avoir lu l’article, vous avez maintenant des moyens pour éviter d’avoir ces fameuses crampes qui nous empêchent, de pédaler plus longtemps. Ce n’est jamais agréable, surtout qu’il y a un risque de blessure suivant la violence de la crampe.

Donc c’est à vous, de les prévenir et je pense que maintenant après avoir lu l’article. Vous savez que vous avez des moyens, pour les éviter. Évidemment il y a également, d’autres moyens pour éviter ces crampes pour les personnes qui sont plus sujet, aux crampes que d’autres.

La raison peut venir, que vous êtes peut-être en carence. En tous les cas suivez les conseils, qui sont indiqués et vous allez grandement diminuer vos risques, d’avoir des crampes.

En tout cas je vous souhaite, d’avoir le moins de crampes possible dans votre pratique du VTT ;). Si vous avez aimé l’article, et que vous pensez qu’il vous a apporté de l’aide et qu’il peut apporter de l’aide, à votre entourage partagez-le ;).

Et moi comme d’habitude, j’ai envie de vous dire à la prochaine pour un autre article qui je l’espère vous aidera dans, votre propre pratique du VTT. Et vous fera progresser, car ici c’est le blog des vététistes qui se bougent et qui progressent ensemble, dans la pratique du vtt ;).

Allez op on va faire un petit tour, de vélo 😉 allez salut et à la semaine prochaine pour un nouvel article 😉

Source des recherches,

Bertrand Rabatel, Piloter son vtt 2012 éditions glénat Couvent Sainte-Cécile 37,rue Servan 3800 Grenoble

Julien Absalon Dalouche Alain Vtt – Initiation Perfectionnement Compétition 2016 édition Amphora

Julien Absalon Dr Stephane Cascua Alain Dalouche S’initier et progresser 2006 édition Amphora27, rue Saint André des Art 75006 Paris

 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 

 


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :apres une sortie vtt j\ai des crampes que faut il faire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.