Comment franchir les obstacles en descente

13683657075_bdff408088_z

Comment franchir les obstacles en descente ? Salut, les vététistes, j’espère que vous avez la forme. Aujourd’hui, nous allons parler technique en VTT. Mais plus précisément, nous allons voir comment franchir des obstacles en descente.

Alors nous allons voir comment franchir une marche ou un creux lorsque vous descendez avec votre VTT. C’est un exercice délicat car vous allez devoir affronter votre peur, ainsi que votre appréhension.

Mais ce n’est pas non plus compliqué une fois que vous allez savoir comment franchir ces obstacles en descentes. Bien, nous allons donc entrer dans le vif du sujet. Allez top c’est parti ! 

Comment franchir les obstacles en descente 

 

1.1 Attention à votre freinage 

Alors pour commencer, nous allons voir l’importance du freinage. Le rôle qu’il va avoir, pour que vous puissiez franchir ces obstacles comme il faut. Le freinage, lors du franchissement de votre obstacle dois être réalisé de manière très prudente. 

Ce qu’il est vraiment important de savoir et de retenir, c’est de ne jamais freiner de l’avant lorsque vous êtes en train de franchir un obstacle en descente.

Pourquoi ? Tout simplement pour votre sécurité. Car si vous ne savez pas utiliser les freins, de manière extrêmement progressive lors du franchissement de votre obstacle. C’est la chute qui est assurée. Surtout si vous utilisez mal votre frein avant.

Votre roue avant va se bloquer, et c’est le drame la chute. Donc votre frein avant lors du franchissement de l’obstacle vous devez l’utiliser avec une grande prudence. Mais la meilleure solution c’est ne surtout pas l’utiliser lorsque vous franchissez un obstacle en descente.

En fait, vous ne devez en aucun cas bloquer la roue avant durant le franchissement de l’obstacle en descente.

 

1.2 Vous devez vous positionner correctement sur votre machine 

Alors maintenant, nous allons voir le point suivant qui a son importance. Vous devez vous positionner correctement sur votre machine. Il y a deux positions très différentes, en descente en VTT. La première c’est de se mettre en arrière.

Sans non plus se mettre complètement en arrière. Car le danger de trop se mettre en arrière en descente. C’est d’augmenter le risque que votre roue avant décolle du sol. Vous allez perdre le contrôle de votre VTT et vous augmentez le risque de chuter. 

Voilà la position que vous devez avoir, lorsque vous ne franchissez aucun obstacle en descente

Comment franchir les obstacles en descente

Crédit photo xtremvtt

Donc la première position en descente c’est de se placer à l’arrière de son VTT sans non plus trop basculer votre bassin vers l’arrière. Par contre la deuxième position que vous devez avoir en descente en VTT. C’est lorsque vous allez franchir les obstacles, en descentes.

Ça peut être un creux, une marche, une grosse racine. Donc la position est différente, lorsque vous allez franchir ces obstacles. Vous devez vous positionner, bien en arrière de votre machine au moment ou vous franchissez ces obstacles-là.

Voilà comment vous devez vous positionner lorsque vous franchissez un obstacle en descente

Comment franchir les obstacles en descente

Crédit photo Robert Tadlock

Une fois que vous avez franchi ces obstacles. Vous pouvez vous repositionner dans la première position à avoir en descente sans franchissement d’obstacles.

 

1.3 L’importance de l’anticipation 

Maintenant, nous allons voir un point très important. C’est l’importance de l’anticipation. Alors l’anticipation c’est quoi ? C’est tout simplement votre capacité à regarder le plus loin possible pour voir ce qui va se dresser sur votre chemin le plus tôt possible.

D’où l’intérêt d’avoir un regard qui se porte toujours le plus loin possible en VTT. Mais ce n’est pas tout. Avoir un regard lointain c’est bien, mais il faut également repérer les prochaines difficultés qui vont se dresser sur votre descente. 

Si vous n’arrivez pas à bien anticiper ce qu’il va se passer, vous allez être surpris en découvrant la difficulté au dernier moment. Et là que ce passe-t-il ? Vous allez avoir de l’appréhension.

Au ça, tombe bien. L’appréhension c’est le sujet que nous allons aborder dans le point suivant. 

 

1.4 Éliminer l’appréhension 

Éliminer l’appréhension. Tout est dit dans le titre de ce dernier point. L’appréhension, c’est dans 80 pour cent des cas la raison qui va faire que vous allez poser le pied par terre, avant même de franchir la difficulté. 

Souvent votre frein le plus puissant en descente c’est vous même. Donc votre appréhension. L’appréhension, c’est tout simplement lorsque nous avons face à nous une nouvelle situation. Quelque chose qui nous est inconnu. Nous allons commencer par douter et réfléchir.

Et lorsque vous arrivez au bord d’un obstacle à franchir en descente. La dernière chose à faire c’est bien évidemment de réfléchir. Si lorsque vous arrivez devant une difficulté en descente, vous vous mettez à réfléchir. C’est qu’il est déjà trop tard.

Vous allez soit descendre du vélo et franchir l’obstacle à pied. Soit franchir quand même l’obstacle. Mais vous allez être tendu dans la mauvaise position et sur les freins. Et là, vous allez augmenter de 80 pour cent les chances de faire une chute. 

Alors vous allez, me dire. Florent c’est top ce que tu nous dit, mais comment fait-on pour éliminer cette appréhension qui me bloque dans les descentes ? Ce n’est pas compliqué. Il va falloir tout simplement appliquer le chapitre précédent sur l’anticipation.

Ensuite, ce que je vous conseille. C’est, d’y allez progressivement de franchir des obstacles de plus en plus durs, mais de démarrer sur quelque chose d’abordable et de facile. D’augmenter la difficulté au fur et à mesure. 

Puis un autre conseil très utile. Parfois il est bon et nécessaire de réaliser la même descente et franchir les mêmes obstacles plusieurs fois. Vous allez gagner en confiance. Votre cerveau va s’habituer à ce type de franchissement.

Et vous n’aurez plus cette appréhension qui va vous bloquer. La prochaine fois que vous allez arriver devant un obstacle à franchir en descente. 

 

En résumé 

Alors dans cet article nous avons vu 4 points très importants qui vont vous permettre de réussir à franchir vos obstacles en descente en VTT. Tout d’abord, nous avons vu l’importance de bien utiliser son freinage de manière très progressive.

Nous avons vu qu’il ne faut surtout pas bloquer la roue avant au moment ou vous franchissez l’obstacle. Ensuite, nous avons vu la position qu’il faut adopter lorsque vous franchissez un gros obstacle une marche en descente.

Pour finir, nous avons vu l’importance de l’anticipation. Puis le fait d’éliminer l’appréhension avant chaque franchissement d’obstacles en descente en VTT. 

 

En conclusion 

Voilà, nous avons fini avec l’article, comment franchir des obstacles en descente. Je vous remercie d’avoir lu l’article jusqu’à la fin. Si vous pensez qu’il peut apporter de l’aide à certaines de vos amis vététistes qui commencent le VTT.

Je vous invite à partager cet article à vos amis débutants en VTT et sur les réseaux sociaux. Faites-vous plaisir, pédalez bien. Rendez-vous la semaine prochaine, pour un nouvel article salut les vététistes 😉 !

Source des recherches,

Bertrand Rabatel, Piloter son vtt 2012 éditions glénat Couvent Sainte-Cécile 37,rue Servan 3800 Grenoble

Julien Absalon Dalouche Alain Vtt – Initiation Perfectionnement Compétition 2016 édition Amphora

Julien Absalon Dr Stephane Cascua Alain Dalouche S’initier et progresser 2006 édition Amphora27, rue Saint André des Art 75006 Paris

 


Avertissement

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles


 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :franchir des oxtacles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *