Comment gérer son effort en vtt avec un cardio-fréquence mètre

Comment gérer son effort en vtt avec un cardio-fréquence mètre

Comment gérer son effort en VTT avec un cardio-fréquence mètre ? Salut les vététistes dans l’article d’aujourd’hui on va voir comment vous allez pouvoir gérer votre effort lors de vos randos VTT grâce au cardio fréquence mètre.

On va voir que grâce à cet outil vous allez pouvoir savoir en temps réel si vous roulez à une bonne allure ou si vous risquez de vous cramer tout simplement.

Sans plus attendre, entrons maintenant dans le vif du sujet. 

Comment gérer son effort en VTT avec un cardio-fréquence mètre ? 

 

Que ce qu’un cardio-fréquence mètre? 

Je vais commencer par vous expliquer simplement, ce qu’est un cardio-fréquence mètre. C’est un appareil qui va vous permettre de calculer en temps réel votre fréquence cardiaque.

Vous allez pouvoir savoir en temps réel lors de vos sorties en VTT quelle sera votre fréquence cardiaque dans une côtes par exemple.

On va le voir dans la suite que cela a une énorme importance pour bien gérer vos efforts lors de vos sorties en VTT. 

 

Les différentes intensités d’efforts 

Avant de voir comment vous allez vous servir de votre appareil pour mesurer votre fréquence cardiaque il est important de connaitre les différentes intensités d’efforts que vous allez avoir en VTT.

Vous allez avoir les intensités d’efforts suivantes : 

  • l’endurance de base qui se situe entre 50 et 70 % de votre Fc max 
  • la résistance douce qui se situe entre 70 et 80 % de votre Fc max 
  • la résistance dure qui se situe entre 85 et 95 % de votre Fc max 
  • l’effort à bloc qui se situe entre 95 et 100 % de votre Fc max 

L’endurance de base qui se situe entre 50 et 70 % de votre Fc max 

Ce genre d’intensité vous allez la retrouver quand vous allez rouler à un rythme tranquille sur le plat par exemple. Vous n’allez ressentir aucune douleur et vous pouvez tenir une conversation. 

À cette intensité-là, vous développez votre endurance de base. 

La résistance douce qui se situe entre 70 et 80 % de votre Fc max 

Votre effort est plus intense, vous ne pouvez pas tenir tranquillement une conversation, vous gerez votre souffle, vous pouvez tenir ce rythme plusieurs heures si vous êtes entrainé.

Cette intensité-là vous allez la retrouver lorsque vous allez franchir des côtes longues, mais pas très pentues. Vous pouvez aussi retrouver cette intensité-là si vous mettez du rythme sur un terrain plat par exemple.

Dès que vous augmentez l’intensité de votre effort, vous allez vite vous retrouver dans cette zone là.

La résistance dure qui se situe entre 85 et 95 % de votre Fc max 

Votre effort est intense, vous ne pouvez pas tenir un effort de cette intensité plusieurs heures d’affiler. Ce genre d’effort vous allez le ressentir lorsque vous allez franchir des côtes raides et difficiles. 

Vous êtes concentré sur votre souffle, il vous est impossible de tenir une conversation. C’est à cette intensité-là que vous allez créer beaucoup d’acide lactique ce qui va provoquer des douleurs musculaires parfois intenses. 

Vous l’aurez compris plus vous allez rouler à cette intensité-là plus vous allez vous cramer et vous épuisez si vous n’êtes pas entrainé et préparé.

C’est pour cela, que lorsque vous allez franchir des côtes à répétitions dans les randos VTT vous êtes fatigués à la fin si vous ne vous êtes pas correctement préparé. 

L’effort à bloc qui se situe entre 95 et 100 % de votre Fc max 

L’effort à bloc est un effort maximal ou vous allez tout donner dans une période très courte. Lorsque vous allez faire votre sortie en VTT votre cardio fréquence mètre va vous indiquer votre fréquence cardiaque en direct.

Du coup, vous allez pouvoir gérer votre effort par rapport à toutes les informations que je vous ai données pour éviter de vous cramer dans les côtes.

Mais avant de bien utiliser ses données il faut connaitre sa Fc max c’est ce dont nous allons voir dans le point suivant.

 

Pourquoi vous devez connaitre votre Fc Max ?

Connaitre sa Fcmax avec précision c’est vraiment important. Pour savoir si vous êtes en résistance douce ou résistance dure il faut que vous puisiez connaitre votre Fcmax.

Il y a la méthode théorique du 220- l’age je ne vous la conseille pas, car cela reste de la théorie. Je vous conseille plutôt de faire un test sur le terrain.

Une fois que vous vous êtes bien échauffé, vous allez devoir effectuer une série de sprint à fond de 10 secondes avec une courte période de récupération jusqu’à atteindre votre Fc Max. Donnez tout durant ce test pour connaitre la fourchette de votre FcMax.

 

Comment se servir du cardio-fréquence mètre pour gerer vos efforts dans les randos ?

Maintenant que vous connaissez votre fc max et que vous avez pris connaissance des différentes intensités d’efforts. Vous allez pouvoir gérer vos efforts lors de vos randos VTT en surveillant votre fréquence cardiaque notamment dans les côtes difficiles.

Si votre coeur monte souvent entre 85 et 95 % de votre fc max et que vous n’êtes pas préparé à subir ses efforts vous allez très rapidement vous carboniser.

L’objectif pour que vous puissiez correctement gérer votre effort c’est de vous situer autour des 80% de votre Fc max dans les côtes. L’énorme avantage c’est que vous allez savoir si vous allez pouvoir accélérer ou au contraire ralentir pour mieux gérer vos efforts.

Le cardio fréquence mètre est un outil qui va vous apprendre à gérer vos efforts dans les grosses randos en VTT.

 

En conclusion 

C’est la fin de l’article intitulé comment gérer son effort avec le cardio-fréquence mètre en VTT? Le but de cet article était de vous expliquer simplement les avantages que pouvez avoir un cardio-fréquence mètre pour vous permettre de gérer vos efforts lors de vos sorties en VTT sans vous cramer.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à le partager sans modération sur les réseaux sociaux. Je vous donne rendez-vous pour un prochain article salut les vététistes.

Crédit photo principale Clker-Free-Vector-Images

 

AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *