mountain-biking-1567947_640 (1)

Comment rouler plus vite et plus longtemps en VTT

Comment rouler plus vite et plus longtemps en VTT ? Salut, les vététistes dans cet article, je vais répondre à cette question en apportant encore une fois mon expérience et mon point de vue sur le sujet.

Je tiens à préciser, la réponse que je vais apporter dans cet article n’est pas la seule réponse qui puisse exister. Si vous avez un autre point de vue par rapport à cette question et cet article. Je vous invite à vous exprimer dans les commentaires en dessous de l’article.

Alors pourquoi c’est important de savoir comment rouler plus vite et plus longtemps en VTT ?

Tous simplement, pour prendre plus de plaisir. Car si vous êtes capable de rouler plus vite cela veut dire que vous avez acquis une bien meilleure condition physique. L’avantage c’est que vous subissez beaucoup moins les difficultés d’une sortie en VTT. 

Cela veut dire également que vous allez pouvoir faire, plus de randos ou de raid VTT d’anthologies pour plus de monotraces et de plaisir. C’est un peu ce que l’on recherche en VTT. Ce n’est pas de devoir se limiter à faire des sorties de 25, 30 km, mais de progresser et de voir jusqu’où on peut aller. 

Car le fait de se voir progresser et de constater que l’on roule de plus en plus vite et que l’on avale de plus en plus de bornes c’est aussi synonyme de plaisir. Entrons dans le vif du sujet.

Comment rouler plus vite et plus longtemps en VTT ? 

 

 

Les facteurs limitants de votre condition physique en vtt 

Alors quels sont les facteurs limitants de votre condition physique en vtt ? Ce sont ces facteurs qui vont vous empêcher d’aller plus vite et de rouler plus longtemps.

Le facteur cardio-respiratoire

Le facteur musculaire

Ce sont ces deux qualités que vous allez solliciter lorsque vous allez rouler en vtt votre système cardio-respiratoire et votre potentiel musculaire. Si vous êtes limité par l’un ou par l’autre vous n’allez pas réussir à produire un effort plus endurant et puissant pour rouler plus vite et plus longtemps.

Dès lors si vous êtes limité par votre système cardio-respiratoire ou par votre potentiel musculaire c’est là que vous allez souffrir sur le vélo…

 

 

Le système cardio-respiratoire 

Alors si votre facteur limitant c’est votre système cardio-respiratoire vous allez avoir du mal à avoir du souffle, votre coeur va grimper dans les tours très rapidement et vous allez vite vous épuiser.

Les sensations que vous allez ressentir sur votre vtt pendant l’effort ne sont pas agréables. Vous allez ressentir de la fatigue, une sensation de manquer de souffle et d’endurance, et de ne pas avoir de jambe. Puis une grosse fatigue à la fin de votre rando vtt.

Ce qu’il faut faire pour améliorer vos capacités cardio-respiratoires : 

  • Réalisées des séances courtes, mais intensives,

plusieurs études ont montré que si vous faites des séances très intensives, mais courtes vous allez améliorer plus facilement vos capacités cardio-respiratoires que si vous réalisez une sortie longue à la même allure. 

  • être régulier 

Ça je pense que vous le savez déjà, mais si vous n’êtes pas régulier et que vous roulez une semaine sur deux vous n’allez pas suffisamment développer vos capacités cardio-respiratoires et vous allez toujours être limité dans vos sorties VTT. 

  • laisser à votre corps le temps de récupérer

La récupération est une phase ultra importante si vous voulez développer votre système cardio-respiratoire. Si vous ne récupérez pas bien vous ne progresserez pas. On pense souvent que c’est pendant l’effort que l’on progresse alors que pas du tout. On progresse lorsque nous sommes en phase de récupération.

  • ne faites pas des randos VTT difficiles tous les week-ends

Vous pensez peut-être que pour progresser en VTT et avoir un meilleur système cardio-respiratoire il faille absolument faire des sorties rudes et difficiles chaque semaine. C’est faux vous n’avez pas besoin de faire des randos VTT difficiles tous les week-ends pour progresser.

Un vététiste qui fera dans sa semaine quelques sorties de qualité et des sorties le week-end sans non plus faire des sorties ultras difficiles progressera beaucoup plus vite qu’un vététiste qui voudra faire des sorties difficiles tous les week-ends. 

 

 

Vos qualités musculaires

Comment rouler plus vite et plus longtemps en VTT

Crédit photo : Ben Kerckx

Nous allons voir maintenant le deuxième facteur qui va vous limiter dans le fait de rouler plus vite et plus longtemps en vtt. C’est vos qualités musculaires. Car même si vous avez développé un excellent système cardio-respiratoire si vous n’avez pas développé vos qualités musculaires vous allez avoir très rapidement mal aux jambes. 

Du coup, peut être que vous avez du souffle que votre cœur ne monte pas dans les tours à chaque fois, mais vous avez la sensation d’avoir les jambes qui brûlent à un moment donné à force d’avaler du dénivelé positif. 

Dans ce cas, il va falloir travailler vos qualités musculaires et ça, on va voir qu’il y a plusieurs façons de les travailler.

Ce qu’il faut faire pour améliorer vos qualités musculaires ? 

      • développez la force musculaire 

Vous avez plusieurs méthodes pour développer la force musculaire. La première consiste à faire des séances de qualités sur votre VTT en force. J’ai d’ailleurs écrit un article sur le sujet pour le lire cliquez ici. 

Vous pouvez également faire du renforcement musculaire et de la musculation en salle pour vraiment travailler spécifiquement les qualités de force au niveau des jambes.

      • développez la puissance 

Vous allez devoir développer votre puissance musculaire. Car en VTT vous allez devoir souvent faire appel à cette qualité pour ne pas vous retrouver à avoir mal aux jambes rapidement si vous êtes amené à devoir appuyez très fort sur les pédales pour franchir des côtes courtes, mais raides par exemple.

Si vous ne travaillez pas la puissance musculaire, vous allez être limité lorsqu’il va falloir faire des efforts violents quand vous serez à un rythme déjà élevé, vous allez très rapidement avoir très mal aux jambes.

Les meilleures séances pour travailler la puissance c’est le fameux 30/30. Les séances de fractionnés vont obligatoirement vous faire travailler la puissance musculaire, car pendant 30 secondes vous allez devoir tout donner sur le VTT.

Un petit conseil si vous commencez ce genre de séance cela ne sert absolument à rien, de faire d’entrer du 30/30 vous pouvez faire 30 secondes à fond et 2 minutes de récupération. L’avantage c’est que vous allez pouvoir mieux récupérer pour ensuite mieux travailler la puissance. 

  • développez votre résistance musculaire 

La résistance musculaire c’est le fait de tenir le plus longtemps possible un effort d’une intensité assez élevé. Si vous avez développez votre force musculaire vous allez tenir plus facilement ce genre d’effort au niveau musculaire mais il va falloir faire des séances ciblés de qualités pour améliorer votre résistance musculaire. 

Car a partir d’un certain effort votre corps n’aura plus suffisamment d’oxygène d’un coup vous allez accumuler dans les muscles ce que l’on appelle l’acide lactique. Et à partir d’un certain moment vous allez être tellement limité par la quantité d’acide lactique dans les muscles que vous ne pourrez plus rouler à cette allure intensive et rapide. 

Du coup ici ce qui est intéressant c’est de pouvoir faire des séances de qualité qui sont ciblées comment les fractionnés beaucoup plus long. Par exemple faire une sortie de 45 min ou 1 heure ou vous allez alterner 5 minutes à 90% de votre fréquence cardiaque maximale et 5 minutes de repos. 

Encore une fois il a était prouvé que faire des séances d’entrainement par intervalles d’effort intenses et de récupérations donnez de bien meilleures résultats que de faire des sorties à effort soutenu.

 

 

Comment faire si vous n’avez pas assez de temps dans votre semaine ? 

Comment rouler plus vite et plus longtemps en VTT

Crédit photo : Monoar Rahman Rony

J’ai justement écrit un article, il n’y a pas longtemps de ça ou j’expliquai déjà que faire des heures de selles ne faisait pas progresser tant que ça et qu’il y a aussi des méthodes qui peuvent vous permettre de progresser en peu de temps. 

Cela rejoint ce que j’ai écrit sur cet article, pour en savoir plus cliquer ici pour lire l’article en question. 

Même si vous avez très peu de temps de disponible dans votre semaine il est toujours possible de trouver des solutions surtout si vous êtes motivé et que vous avez un objectif qui vous tient à coeur en VTT. 

 

 

N’oubliez pas de faire un test à l’effort régulièrement passé un certain age. 

Vous avez entre 35 et 40 ans et vous n’avez jamais fait de test à l’effort ? Vous êtes limité au niveau cardio respiratoire ? C’est peut être le moment de faire un test à l’effort sur l’ordre de votre medecin traitant caron ne sait jamais.

Il vaut mieux prévenir que guerir surtout pas rapport à ça. D’ailleurs vous pouvez être plus jeune et tout de même faire un test à l’effort sur ordre de votre medecin traitant si vous reprenez le vtt après une longue periode d’arret par exemple.

Moi même à 22 ans mon medecin traitant m’a prescrit un test à l’effort alors que je fesait beaucoup de vtt à cette periode pour vous si tous allez bien. A partir de 40 ans il est conseillé de faire très régulièrement des tests à l’effort.

 

 

En conclusion 

C’est la fin de l’article intitulé comment rouler plus vite et plus longtemps en vtt ? J’espere avoir répondu de manière claire et précise à cette question pour que vous puissiez profiter pleinement des informations que je vous ai donné dans cet article. 

Si vous avez aimé cet article je vous invite à le partager sans modération sur les reseaux sociaux, et ensuite il ne vous reste plus qu’à appliquer les conseils que je vous ai donné dans l’article. 

On se donne rendez vous la semaine prochaine pour un nouvel article salut les vetetiste et n’oubliez pas de prendre votre pied en vtt ! 

Crédit photo principale : Activ-Michoko

 


PRUDENCE

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt..

Si vous roulez seul laisser un itinéraire de votre sortie à l’un de vos proche ainsi que l’heure de votre sortie 

Je vous conseille de laisser votre itinéraire et d’informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

Je vous conseille de prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :Comment aller vite a velo

5 thoughts on “Comment rouler plus vite et plus longtemps en VTT

  1. David

    mai 4, 2017 at 8:29

    J’aimerai savoir par quels moyens vous decouvrez de nouveaux parcours ? Est ce que vous refaisez souvent les memes parcours ?

    • Florent Falanga

      mai 4, 2017 at 9:14

      Parfois je refais les mêmes parcours, parfois je change et je roules sur des parcours ffc et parfois je participes à des randos vtt. Je n’utilise pas de gps.

    • Faucheux.

      mai 6, 2017 at 12:38

      Bonjour.
      Quand je roule tout seul et que je découvre un chemin ,je vais voir ou il mène.
      Du fait que je sois tout seul ,j’ai le temps et le kilométrage se fait quand même.

      Bon weekend.

  2. Faucheux.

    mai 6, 2017 at 12:41

    Bonjour.
    Quand je roule tout seul et que je découvre un chemin ,je vais voir ou il mène.
    Du fait que je sois tout seul ,j’ai le temps et le kilométrage se fait quand même.

    Bon weekend.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.