Comment surmonter la peur de chuter en vtt

Comment surmonter la peur de chuter en vtt

Comment surmonter la peur de chuter en vtt ? Salut, les vététistes dans cet article, je vais essayer de répondre à cette question en me basant encore une fois sur ma propre expérience de vététiste. 

Alors pourquoi c’est important de surmonter la peur de chuter en VTT ? On a tous peur de se prendre une belle gamelle en VTT et de se faire mal. C’est pour cela que l’on a tendance à avoir de l’appréhension et de la peur dans les descentes… 

Cette peur nous bloque et nous empêche parfois de franchir des passages techniques en VTT… Et pour prendre du plaisir en VTT et progresser, il va vous falloir surmonter cette peur qui vous pousse souvent à pousser le vélo dans les descentes techniques.

Nous sommes tous différents et la peur de chuter va varier selon une personne ou une autre. Certains ou certaines ont moins peur de la chute que d’autres. 

Pour ma part, la peur de faire une mauvaise chute est souvent présente dans les descentes très techniques, d’ailleurs dans cet article je vous partagerai une petite anecdote que j’ai vécue lors d’une sortie en VTT.

Bref, entrons dans le vif du sujet.

Comment surmonter la peur de chuter en vtt ? 

 

Tous se jouent dans la tête 

Oui, tous se jouent dans la tête. Si tu es en train de lire cet article, c’est que tu es actuellement confronté à cette peur. Tu la ressens vraiment lorsque tu effectues des descentes techniques en VTT.

Tant que tu ne sauras pas gérer cette peur, tu ne pourras pas progresser techniquement. Lorsque nous effectuons quelque chose, un geste ou n’importe quoi nous sommes gouvernés par nos émotions.

Si demain votre supérieur vous met une grosse pression lorsque vous allez devoir faire certaines taches vous allez avoir peur. Vous allez être stressé, car vous n’allez pas avoir envie de vous louper.

Le résultat de votre tache sera grandement influencé par vos émotions. 

C’est pareil lorsque vous vous apprêtez à réaliser une descente technique. Vous analysez le terrain et vous commencez à vous dire attention là il y a danger. Si je m’engage là dedans je risque de chuter et je ne veux pas me prendre une mauvaise gamelle….

Du coup pour régler le problème il va falloir surmonter cette peur pour ne plus être complètement influencé par le fait de se prendre une mauvaise gamelle.

Et du coup, on va voir dans la suite de cet article comment diminuer l’impact négatif de nos émotions lorsque l’on s’engage dans une descente technique en VTT.

 

J’ai une anecdote à vous raconter

Avant de voir comment régler ce problème de peur j’ai envie de vous partager quelque chose que j’ai vécu il y a pas très longtemps. Moi aussi tout comme vous qui lisez cet article parfois j’ai vraiment peur de me prendre de vilaines gamelles…. 

Je n’ai jamais été très à l’aise en descente et j’ai souvent eu beaucoup d’appréhensions face aux grosses marches et aux pentes raides et défoncées.

Mais à force de répétition, cette peur s’est mise à diminuer. Mais pas plus tard que le weekend dernier lorsque j’étais dans une rando VTT, je me suis confronté à une descente très technique et je l’ai faite sur le VTT…

Sauf qu’une fois que la descente était derrière moi je me suis dit cette phrase là  » comment j’ai fait pour ne pas m’exploser par terre « . Ce n’est pas une bonne chose à faire, car cela m’a pas mal bloqué par la suite.

Oui, je n’ai pas eu peur avant ni même pendant le franchissement de l’obstacle, mais après et du coup c’est une situation que vous pouvez vivre.

Bien souvent, on pense que la peur on la ressent juste avant et pendant le franchissement d’un obstacle, mais parfois vous pouvez avoir peur après coup. 

Dans mon cas je suis de plus en plus à l’aise dans les descentes en VTT. Du coup ce morceau technique je l’ai passé sans trop me poser de questions. C’est après coup que je me suis dit à ouais comment j’ai fait pour rester sur le vélo sans m’envoyer en l’air.

J’ai eu cette réaction suite aux violentes sensations que j’ai ressenties lorsque j’ai franchi la partie technique. C’est bien la première fois que je ressens ça.

Cela prouve bien que la peur reste toujours présente même si l’on progresse et que justement on peut dompter cette peur.

Je peux vous garantir que si je m’étais retrouvé quelques mois avant en face de cette descente je l’aurai faite à pied au lieu d’y aller sans trop me poser de question. 

 

Les progrès arriveront lorsque vous arriverez à surmonter cette peur 

Oui si vous voulez progresser techniquement il va falloir d’abord dompter cette peur de la chute. Si elle prend le dessus, elle vous empêchera tout simplement de progresser.

C’est un aspect psychologique très important. Vous pouvez avoir les meilleurs conseils, vous n’arriverez pas à les appliquer si la peur prend le dessus.

Du coup, comment faire pour dompter cette peur ? C’est la grande question de l’article du jour, on y vient dans le prochain point.

 

Un levier puissant pour surmonter la peur de chuter en vtt 

Il y a quelque chose de très puissant qui peut vous permettre de surmonter cette peur de chuter. En plus d’être une technique redoutablement efficace elle est très peu risquée cela tombe bien. 

Il vous suffit de vous visualiser, en train de réaliser des descentes qui vous font peur. Oui, vous avez bien lu vous devez fermer les yeux et vous imaginer en train de faire des descentes techniques que vous aurez faites à pied.

Pourquoi c’est un levier puissant ? Tout simplement, car notre cerveau ne fait pas la différence entre ce qu’il voit dans l’imaginaire et la réalité…

Du coup si vous arrivez à bien vous visualisé en train de réaliser une descente chaude sur votre VTT votre cerveau va croire que vous l’avez faite en réalité.

J’ai testé ça pendant plusieurs mois. C’est un processus long, il faut être patient, mais cela m’a pas mal aidé à débloquer certaines peurs.

Mettez-vous dans un coin calme 5 minutes par jour et fermez les yeux. Imaginez-vous en train de faire des descentes très techniques sur votre VTT. 

Par la force de l’habitude, vous allez à un moment donné franchir ces mêmes descentes dans la réalité sans vous faire dominer par la peur.

 

La peur reste utile

Avant de conclure cet article, je voulais insister sur le fait que la peur bien maitrisée reste utile. Elle va vous empêcher de prendre des risques inconsidérés et du coup de vous mettre en danger. 

Car la pratique du VTT peut vite devenir dangereuse si on n’a aucune conscience du danger notamment dans les descentes. Donc la peur est utile, elle sera toujours présente pour vous protéger si vous allez trop loin. 

Mais elle ne doit en aucun cas vous bloquer dans votre progression en VTT.

 

En conclusion

C’est la fin de cet article intitulé comment surmonter la peur de chuter en VTT ? Comment je vous l’ai dit au début, j’ai essayé d’apporter la réponse qui me parle le plus par rapport à cette fameuse question de surmonter la peur de chuter. 

Je vous ai expliqué les conséquences, de ne pas pouvoir maitriser votre peur et surtout quel reste utile pour éviter l’excès de confiance.

Bien entendu, vous ne pourrez jamais faire disparaitre cette peur. Le but c’est de la dompter pour qu’elle ne puisse plus vous bloquer.

Si vous avez aimé cet article je vous invite à le partager sans modération sur les réseaux sociaux, et moi je vous retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article salut les vététistes 😉 !

Crédit photo principale Gill Cooper


PRUDENCE

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt..

Si vous roulez seul laisser un itinéraire de votre sortie à l’un de vos proche ainsi que l’heure de votre sortie 

Je vous conseille de laisser votre itinéraire et d’informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

Je vous conseille de prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.