Comment surmonter la peur des descentes en VTT ?

Comment surmonter la peur des descentes en vtt

Comment surmonter la peur des descentes en VTT ? Salut, les vététistes, aujourd’hui nous allons parler de la peur de réaliser les descentes en VTT. Lorsque l’on commence le VTT, on se retrouve toujours confronté à cette situation de savoir si vous allez vous engager ou pas dans cette descente.

Mais le temps de réfléchir à cette question, vous posez le pied à terre et c’est trop tard. Vous allez vous dire pourquoi je n’y arrive pas ? Tout simplement, car vous avez de l’appréhension à descendre cette descente, vous avez peur.

Nous allons voir dans cet article, comment surmonter la peur des descentes en VTT. Sans plus attendre, nous allons entrer dans le vif du sujet.

 

Comment surmonter la peur des descentes en VTT ? 

 

Remplacer la peur et l’appréhension par le plaisir de descendre en VTT 

Avant de vous expliquer comment vraiment surmonter la peur des descentes en VTT je voudrais juste vous raconter mon histoire à propos de ma relation entre moi et les descentes en vtt :).

Les descentes et moi, au début nous n’avons jamais été copains…. Lorsque j’ai démarré le VTT à 11 ans et alors que mes cousins n’avaient pas peur des descentes en VTT, ce n’était vraiment pas mon cas.

J’avais une véritable peur bleue des descentes, c’était presque une phobie. J’étais horrifié par la moindre descente en VTT. Alors que normalement à cet âge on n’est pas censé avoir peur en VTT, ce n’était pas du tout mon cas.

J’avais vraiment peur des pentes raides. Mon premier soleil sur une descente raide en VTT n’a pas arrangé les choses. Je me souviens une fois lors d’une sortie en VTT lorsque j’avais 11 ans, je n’ai fait que chialer.

J’avais vraiment horreur des descentes en VTT. Alors vous allez peut-être me dire comment ? Oui comment j’ai réussi à dépasser ça ?

Dépasser cette peur qui paralyse qui fait que vous allez poser le pied à terre dans la majorité des descentes un peu technique.

J’ai tout simplement réussi à surmonter ces obstacles, grâce au plaisir que m’ont procuré les descentes en VTT. Grâce à une pratique régulière, j’ai eu de moins en moins peur des descentes. J’ai commencé à réellement prendre du plaisir dans les descentes en VTT.

Lorsque j’ai repris ensuite le VTT quand j’étais adolescent vers 16 17 ans j’ai recommencé mon apprentissage. Au début, j’avais vraiment peur des descentes, mais petit à petit j’ai réussi à surmonter mes peurs en les remplaçant par du plaisir.

Ensuite, j’ai réalisé plusieurs Roc d’Azur que j’ai terminé ainsi que plusieurs randonnées VTT connus et plusieurs 24h VTT du Luberon.

Bien évidemment, je ne suis pas devenu un as de la descente bien au contraire. J’avais encore beaucoup de craintes en descentes.

Mais je n’avais plus cette peur maladive que j’ai eue lorsque j’ai commencé le VTT, grâce à la pratique, mais surtout au plaisir que m’a procuré le fait de descendre une belle descente en VTT.

Alors pourquoi je vous ai raconté mon histoire ? Tout simplement, car si vous commencez le VTT vous pouvez ressentir de la peur à l’approche d’une descente en VTT. C’est normal, c’est une réaction tout à fait normale.

Nous allons voir dans cet article comment dépasser cette barrière de la peur, pour réussir à enfin se faire plaisir dans les descentes de votre niveau en VTT.

Car les descentes c’est la partie fun du VTT, c’est le pied. Et l’une des astuces consiste à remplacer la peur de descendre une descente en VTT par le plaisir de réaliser une descente en VTT.

C’est même pour moi la clé de la réussite pour vous débarrasser réellement de la peur et de l’angoisse de réaliser les descentes en VTT.

 

La peur de l’inconnue

Alors pourquoi vous avez peur ? On va commencer par là, car il est très important de savoir pourquoi vous avez peur de descendre une descente en VTT.

Cela va véritablement vous permettre de relativiser et de ne pas perdre espoir ;). 

Vous avez peur de l’inconnue et c’est normal. Et lorsque d’un seul coup la pente devient raide qu’il y ait une marche ou une racine à franchir vous paniquez et vous posez le pied à terre?

La peur vient d’une situation que vous n’avez pas l’habitude de vivre. C’est un réflexe d’autodéfense. Vous ne vous sentez pas à l’aise et encore moins en sécurité face à cette pente raide et à cet obstacle à franchir. 

Vous allez par la pratique régulière faire diminuer petit à petit cette peur de l’inconnue. Car c’est vraiment cette peur de ne pas connaitre ces situations, qui font que la peur arrive et vous n’arrivez pas à la contrôler. 

Nous allons voir dans cet article, comment vaincre cette peur de l’inconnue ;). Mais avant nous, allons voir pourquoi la peur est tout de même utile lorsqu’on la maitrise. 

Comme je l’ai dit plus haut la peur va vous permettre de vous tenir près de vous mettre en position. Sans cette peur vous risquez d’être moins concentré et du coup vous risquez la chute .

Donc la peur sera toujours présente, mais lorsqu’elle est maitrisée ce n’est plus un fardeau. Vous allez vous servir de votre peur, pour pouvoir être bien concentré et fin prêt pour franchir cette descente qui se dessine sous vos roues ;). 

 

La peur est utile

Oui, votre peur est utile, mais elle doit être maitrisée. Car votre peur va permettre de vous concentrer et de ne pas foirer votre positionnement au moment de franchir cette descente.

Sans une peur, vous n’allez pas être concerné à 100 pour cent et vous risquez de faire de graves erreurs de concentrations. Donc oui la peur est toujours présente, sauf que pour une personne cela va la paralyser, car elle ne maitrise pas encore sa peur.

Et pour l’autre vététiste, il s’en sert pour être prêt et concentré à franchir correctement la descente. Il maitrise donc la peur lors de cette descente.

Après suivant votre niveau vous allez pouvoir maitriser votre peur dans certaines descentes, mais pas dans toutes les descentes.

Je tiens à préciser qu’il n’y a pas de normes précises. Chaque vététiste a un niveau différent. Certains vététistes plus confirmés vont passer facilement un passage technique. Vous vous allez peut-être avoir plus de difficultés ou même avoir peur et poser le pied. 

Dites-vous que vous aurez plus ou moins toujours peur de franchir certains passages techniques. Cela voudra dire que vous avez atteint un palier et qu’il va falloir progresser pour surmonter cette nouvelle peur.

Bien en bref si vous l’avez compris la peur est utile, car elle permet de se focaliser à 100 pour cent sur l’obstacle et la descente à franchir. Il faut juste contrôler et apprivoiser cette peur pour éviter, quelle vous freine et quelle vous face poser le pied à terre.

Nous allons voir dans les prochains points comment y arriver.

 

Habituez-vous à descendre des descentes plus faciles et félicitez-vous de vos réussites.

Bien comment commencer à éprouver du plaisir à votre avis lors d’une descente en VTT? Et bien tout simplement en réussissant à franchir des descentes de votre niveau où vous n’allez pas être crispé par la peur. 

Même si vous commencez le VTT, il y a des descentes que vous arrivez à franchir sans être paralysé par la peur. Trouvez ces descentes sur vos parcours et franchissez les un maximum de fois. 

Cela va vous permettre d’être en confiance et de ressentir du plaisir à descendre. Une étape importante pour prendre confiance et remplacer petit à petit la peur dévorante par le plaisir de descendre c’est de se féliciter lorsque vous prenez du plaisir dans une descente en VTT. 

Dites-vous yes de manière forte, exprimez-vous. Ne prêtez pas attention à votre entourage qui roule avec vous, vous devez vous mettre en confiance et ressentir ce plaisir de descendre en VTT. 

Ensuite, répétez-le autant de fois possible qu’il le faut pour vous imprégnier de ces sentiments positifs. Le but vous l’aurez compris, c’est de remplacer ce sentiment d’appréhension et de peur par un sentiment de plaisir. 

 

Allez-y vraiment étape par étape pour diminuer la sensation de peur.

La méthode des petits pas vous connaissez ? Si vous ne connaissez pas alors vous allez devoir apprendre à avoir cette approche. Elle consiste tout simplement à faire des petits pas, régulièrement.

Et c’est justement cette approche que l’on va voir, pour réussir à éliminer cette peur qui vous paralyse et qui vous empêche de franchir vos descentes en VTT. Donc, pour prendre du plaisir sur votre machine vous devez y aller étape par étape.

Vous n’allez pas du jour au lendemain être capable de descendre une descente super technique en un claquement de doigts.

Le tout est d’abord de savoir ou vous en êtes. Dans quelle descente vous êtes à l’aise et dans quelle descente vous avez peur donc, vous descendez du VTT.

Une fois que vous avez déterminé où vous êtes à l’aise en descente. Vous allez tout simplement chercher à descendre des descentes un peu plus pentues ou un peu plus chaudes.

Je sais, ça peut paraitre compliqué de réussir à trouver ce genre de progression en difficulté dans les descentes en VTT.

Essayez au détour d’une sortie ou d’une randonnée en VTT de chercher les descentes qui peuvent vous correspondre, pour pouvoir réussir à diminuer votre appréhension en descente.

Cette méthode des petits pas va vous amener progressivement à sortir petit à petit de votre zone de confort. Elle va vous permettre de réaliser des descentes de plus en plus compliquées.

Votre cerveau votre corps va s’habituer petit à petit aux pentes de plus en plus fort. Vous allez donc diminuer progressivement votre peur et votre appréhension.

Cette méthode n’est pas facile à appliquer. Je vous conseille de la mettre en pratique avec tous les autres conseils que je vous ai donnés dans cet article.

 

Ne surtout pas se dénigrer lorsque l’on descend son VTT pour le pousser dans la descente

Bien alors ça, c’est, je pense, l’un des conseils les plus importants. Car malgré tous les conseils que je vous donne dans cet article aujourd’hui, ce n’est pas une méthode miracle.

Cela demande de la régularité et du travail et vous n’allez pas réussir à descendre toutes les descentes de tout niveau confondu du jour au lendemain.

Vous allez donc être confronté à cette peur et elle va vous faire descendre de votre VTT. Lorsque cela arrivera surtout, ne vous dénigrez pas. Restez vraiment positif !

Dites vous, la prochaine fois je l’a ferai. Car je progresse réellement et celle-là pour l’instant, elle n’est pas encore pour mon niveau.

La nature va vous offrir des tas de descentes aussi variés les unes que les autres, et cela va vous arriver de poser le pied à terre et de pousser le vélo. La chose à ne pas faire c’est de se rabaisser.

J’ai écrit un article sur l’importance du mental et des mots que l’on va se dire en cas d’échec, cliquez ici pour le lire il va vraiment vous aider. Vous devez retenir une chose dans ce point, restez positif et le travail payera sur le long terme ne vous dénigrez jamais. 

 

Astuce bonus, la méditation

Comment surmonter la peur des descentes en VTT ?

Young Woman Meditating on the Floor — Image by © Royalty-Free/Corbis

Crédit photo Spirit-Fire

Oui, la méditation est une méthode puissante pour diminuer votre appréhension dans les descentes techniques en VTT. C’est vraiment une technique redoutable, car vous n’avez pas besoin d’être sur le VTT pour progresser.

Vous pouvez progresser et diminuer votre appréhension sur votre canapé ou dans votre lit avant d’aller dormir.

Il faut bien évidemment réunir deux conditions, la première c’est d’appliquer tout ce que je vous ai dit dans cet article. La méditation à elle seule ne vous garantit pas un résultat .

La méditation est un outil comme un autre pour vous aider tout simplement à réduire votre peur et votre appréhension dans les descentes en VTT.

Vous êtes peut-être septique ? Je vous comprends, la solution c’est de tester et de voir réellement si cela fait une différence ou pas. 

Néanmoins, sachez que votre système nerveux donc votre cerveau ne fait pas la différence entre une situation réelle et une situation imaginaire. Si vous vous entrainez à vous visualiser correctement sur votre VTT en train descendre. Vous allez reproduire des conditions presque réelles de descente sur le terrain en VTT. 

Cela a était prouvé scientifiquement, il faut savoir que la méditation ou plutôt la visualisation est utilisé par les athlètes de très haut niveau. Alors pour faire la différence utilisée ce que les meilleurs dans leur discipline sportive utilisent, la visualisation ;).

Ensuite, vous constaterez les progrès si vous êtes patients et réguliers. 

 

En conclusion 

Voilà, c’est la fin de l’article intitulé comment surmonter la peur des descentes en VTT. Dans cet article, nous avons vraiment vu comment réussir à vaincre cette peur des descentes en VTT petit à petit avec différentes astuces. 

Je vous conseille vraiment de toutes les tester pour véritablement réussir à vaincre cette peur des descentes en VTT. Cela passera par de la pratique régulière et de la patience, car vous n’allez pas réussir à vous débarrasser de cette peur du jour au lendemain. 

J’espère vous avoir aidé sur le sujet, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour que l’on partage nos expériences sur la peur de faire des descentes en VTT. Cela pourra aider un bon nombre de vététistes qui débutent de pouvoir voir comment nous gérons cette peur et cette angoisse. 

Quant à moi je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pédalez bien et soyez tout de même prudent salut les vététistes 😉 ! 

Crédit photo principale Daniel Diaz Vera

 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :surpasser dans mes raides VTT

Une réflexion au sujet de « Comment surmonter la peur des descentes en vtt »

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.