Faut il absolument faire de la route pour avoir la caisse en vtt

Faut il absolument faire de la route pour avoir la caisse en vtt ?

Faut il absolument faire de la route pour avoir la caisse en vtt ? Salut, les vététistes, aujourd’hui je réponds dans cet article à cette question qui peut être assez sensible. Car bien entendu nous n’avons pas tous la même opinion sur le sujet.

La réponse que je vais vous donner dans cet article n’est que mon opinion et elle n’a pas pour but de tailler le cyclisme sur route. Je suis d’ailleurs un grand fan du cyclisme sur route notamment du tour de France.

Mais même en étant fan de vélo sur route cela ne va pas m’empêcher de dire ce que je pense quitte à énerver certain ou certaine. Oui, car ma réponse ne va absolument pas plaire à tout le monde, mais bon tant pis !

Alors avant de vous dévoiler ma réponse et mon point de vue sur le sujet pourquoi est-il important de savoir s’il faut faire absolument de la route pour avoir la caisse en vtt ? Tous simplement, car le vélo de route peut vraiment vous aider à développer des qualités physiques qui peuvent être les mêmes en vtt.

La force, l’endurance, la puissance ce sont toutes des qualités indispensables si vous voulez vraiment vous faire plaisir en vtt. Ces qualités-là vous pouvez les développer en réalisant des sorties sur route.

C’est d’ailleurs quelque chose qui est souvent répété, tu veux avoir de la caisse en vtt, fait donc de la route…. On va revenir plus tard dans l’article sur cette phrase…. Il est normal de vous demander s’il faut faire de la route pour progresser en vtt.

D’autant plus que les vélos sur route sont équipés de plateaux beaucoup plus gros donc vous allez pousser beaucoup plus sur les jambes. Le problème c’est que l’on pense trop souvent qu’il existe une seule réponse à cette question et que la réponse et oui.

À force d’entendre que la route est la seule issue pour acquérir la caisse en vtt on commence par se dire qu’en effet c’est la seule issue. En arrivant à cette conclusion, vous risquez de tomber dans le piège de faire des heures de selles….

Bref j’ai écrit cet article également pour vous éviter de tomber dans la routine de faire des heures de selles sur la route en pensant que c’est la seule issue possible pour avoir la caisse en vtt c’est de faire de la route….

Allez c’est partie entrons dans le vif du sujet !

 

Faut il absolument faire de la route pour avoir la caisse en vtt ?

.

Non-vous n’êtes pas obligés de faire de la route pour avoir la caisse en vtt 

Faut il absolument faire de la route pour avoir la caisse en vtt

Crédit photo : WokandapixUSA

Et c’est ici que je vais commencer par me faire des ennemies… tant pis ! Car non-vous n’êtes pas obligé, d’investir dans un vélo de route et de vous mettre à la route pour avoir une meilleure condition physique et la caisse en vtt.

Après, si vous voulez vous mettre à la route il n’y a aucun souci. Je ne dis pas NON-STOP AU CYCLISME SUR ROUTE pas du tout…. J’affirme juste que vous n’êtes pas obligé de faire de la route en tant que vététiste si vous voulez avoir la caisse en vtt.

Alors ce qu’il faut savoir c’est que pour avoir la caisse en vtt vous allez devoir développer des qualités physiques bien précises, endurance, force, puissance, vélocité, ect…. Ces qualités physiques vous pouvez tout à fait les développer sur votre vtt en faisant des sorties en colline ou mieux encore en réalisant des séances de qualités.

Pour la force vous pouvez tout à fait aller en salle de musculation et faire des séances de qualités sur votre vtt pour améliorer votre force, sans forcement faire des sorties de plusieurs heures en vélo de route.

Même certains athlètes de très haut niveau ne font plus autant d’heures de selles que dans les années 70. Oui, l’entraînement évolue avec le matériel et les mentalités…. Le gros souci surtout en vtt c’est que l’on a tendance à comparer les plateaux et les développements sur les vélos de routes. Car sur un vélo de route vous avez moins de vitesses, mais surtout des plateaux beaucoup plus gros.

Du coup, il est facile de faire une conclusion rapide et simpliste et dire que oui les sorties en vélo de route sont obligatoires pour avoir une meilleure condition physique. Alors pour certains cela va marcher, mais pour beaucoup d’autres ça va être une catastrophe… pourquoi ?

Tous simplement déja parce qu’il va falloir consacrer beaucoup d’heures dans la semaine pour faire des sorties en plus sur la route, puis si vous avez du mal à récupérer là vous partez tout droit dans le sur entraînement.

Vous pouvez tout à fait faire peu de bornes sur votre vtt mais faire des sorties de qualités et vous allez autant progresser voire mieux progresser que certains cyclistes sur route qui avalent les heures de selles. Mais en plus de ça vous allez diminuer fortement les risques de blessures, car vous allez gagner plus de temps au niveau de votre récupération.

J’ai d’ailleurs écrit un article sur le sujet que je vous invite vraiment à lire pour y accéder cliquez ici.

 

Que faut il faire alors pour avoir la caisse en vtt sans faire du vélo de route ? 

Vous allez devoir faire des sorties de qualités qui répondent à une logique. Cette logique je vais vous la donner, endurance, force, puissance, résistance 

Le but est d’abord de développer votre endurance avec des séances très courtes et explosives, cela va vous permettre d’entretenir des qualités comme la force la puissance et l’explosivité sans vous user et sans faire des sorties de x heures. 

Ensuite couplé à l’endurance des sorties et du renforcement musculaire voire même de la musculation pour améliorer la force. 

Puis ensuite, il va falloir faire les séances de fractionné 30/30. Ce que je vous conseille c’est plutôt de démarrer par du 30/2min et de diminuer le temps de récupération au fur et à mesure. 

Puis ensuite arrivent les longs fractionnés de 5 min ou plus où vous allez faire 5 min à 90% de votre fc max et 5 min en récupération. Vous allez développer votre endurance à très haute intensité. Vous pouvez faire des fractionnés un peu plus long et rouler à 80% de votre fc max. 

Vous pouvez si vous n’avez pas le temps, réaliser des séances de renforcement musculaire intense que l’on appelle séance en hiit qui vont vous permettre de travailler le cardio et tous les muscles qui sont sollicités en vtt. Ceci en complément de vos séances de qualités. 

Si vous suivez cette logique-là, vous n’avez pas besoin de faire plusieurs sorties de 4 heures sur la route chaque semaine pour avoir la caisse en vtt

Route ou colline, plat ou cote ?

Vous pouvez faire vos séances et vos sorties de qualité de préférence sur un terrain plat ou en faux plat surtout au début quand vous commencerez ce genre d’exercice. Si vous trouvez ce genre de terrain en pleine nature, profitez-en, car c’est toujours agréable de se préparer en pleine nature. 

Par contre le chemin doit être en bon état car l’objectif est d’améliorer la condition physique le but n’est pas de travailler la technique.

Sinon vous avez la route pour vous préparer. Dans ce cas-là, faites très attention à la circulation. Mais le terrain idéal que ce soit en colline ou sur la route c’est qu’il soit plat ou en léger faux plat montant. 

Vous pourrez dans plusieurs mois vous préparer dans des pentes un peu plus raides, mais ce n’est pas le but au départ. N’oubliez pas que le  le plus important si vous ne voulez pas vous cramer c’est d’y aller progressivement. 

L’autre option c’est le home-trainer. C’est vraiment pratique, car vous pouvez faire vos séances de qualité par tout temps. Par contre, ne faites pas des heures de selles sur home-trainer, car vous vous déshydratez plus rapidement et du coup vous augmentez le risque de blessure…

 

Je ne fait pas cet article pour tailler les cyclistes sur route

Je préfère le rappeler, car certains ou certaines vont sûrement me tomber dessus en lisant cet article. Je ne fais pas cet article pour critiquer les cyclistes et le cyclisme sur route.

Je donne mon opinion et mon point de vue sur une méthode d’entraînement pour avoir la caisse en VTT. J’adore le vélo de route. Je suis souvent les courses par étape et c’est un sport magnifique  » surtout lorsque l’on fait des ascensions de cols ».

Vous pouvez très bien coupler le VTT avec le vélo de route, mais attention au surentraînement. Si dans la même semaine vous grimpez des cols et vous faites le week-end une grosse sortie VTT avec des milliers de dénivelés positifs vous allez à force partir en surentraînement.  

Puis dans cet article, je mets en avant le fait que l’on ne dispose pas tous d’un double budget pour le vélo de route et le VTT et que nous n’avons pas tous 15 heures de disponibles dans nos semaines. 

Si vous avez le temps et le budget, vous pouvez faire des périodes ou vous roulez sur route. Puis plus vos objectifs en VTT se rapprochent plus je vous conseille de diminuer les sorties sur route et de vous concentrer sur les sorties en VTT. 

 

En conclusion 

C’est la fin de l’article intitulé faut il absolument faire de la route pour avoir la caisse en vtt ? J’ai donc comme promis donné mon avis sur cette question en toute franchise. Si vous n’êtes pas d’accord avec moi, ce serait intéressant d’avoir une discussion intelligente dans les commentaires  » les insultes non merci ». 

Si vous avez aimé cet article je vous invite à le partager sans modération sur les réseaux sociaux, et quant à moi je vous donne rendez-vous pour un prochain article salut les vetetistes ! 

Crédit photo principale skeezeUSA


PRUDENCE

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt..

Si vous roulez seul laisser un itinéraire de votre sortie à l’un de vos proche ainsi que l’heure de votre sortie 

Je vous conseille de laisser votre itinéraire et d’informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

Je vous conseille de prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

9 thoughts on “Faut il absolument faire de la route pour avoir la caisse en vtt ?

  1. Spectral

    mai 18, 2017 at 7:23

    Bonjour, désolé mais je ne comprends pas grand chose à cet article…
    Bien entendu qu’il n’est pas absolument nécessaire de s’acheter un vélo de route juste pour avoir la caisse en vtt !
    Il y a plein de méthodes en vtt, notamment celles que tu cites. Mais les autres sports sont bons aussi, et le vélo de route est très complémentaire !
    Il y a d’ailleurs beaucoup de vttiste pro qui font de la route, mais pas que ! De la natation, de la course à pied, de la musculation, etc.
    Se restreindre à ne faire que du vtt, c’est se limiter dans sa progression et c’est aussi un risque de saturation à ne faire qu’un seul et même sport !
    Tu devrais essayer !
    Perso, je pratique les 2 mais j’ai une large préférence pour le vtt, parce que j’aime la nature et qu’en vélo de route, on voit les animaux mort écrasés sur le bord de la route qu’on voit courir et voler en vtt ! Sans compter, comme tu le dis, la sécurité !
    Mais ce sont vraiment 2 sports très complémentaires, et ce serait dommage de s’en priver !
    Pas d’insultes, rassure toi ! J’espère que toi même tu acceptera la critique parce que, je suis désolé mais tu me donnes l’impression que tu parles d’un sport que tu ne pratique pas et donc ne connais pas. Désolé si je me trompe mais si je dis vrai, vraiment, essaye et tu pourras refaire un article !

    • Florent Falanga

      mai 19, 2017 at 1:18

      Bonsoir, oui je comprend ton point de vue néanmoins deux choses,

      la première c’est que nous ne sommes pas tous des vetetistes pro et nous ne disposons pas tous de 8h dans la semaine pour faire des sorties en route.
      Deuxièmement des tests réalisés par des docteurs sur des athlètes ont montré que l’on pouver acquerir la caisse en réalisant des séances très courtes et intensive.

      Le soucis en voulant faire de la route c’est de vouloir enchaîner les heures de selles sans trop de logique derrière…
      La semaine prochaine un article sur les séances de fractionné sera publié et en le lisant tu comprendra je pense mieux mon point de vue sur cet article là.

      Encore une fois pour ceux qui ont le budget et le temps pas de soucis, pour les autres qui ont pas forcément le budget pour avoir deux vélos ou pas le temps d’autre méthodes plus éfficace existes que le fait de faire des heures de selles en route.

      • Spectral

        mai 19, 2017 at 9:35

        Salut,
        Florent tu n’as pas envie de te faire insulter et je te comprend et te soutient!
        Mais je trouve que tu tends le bâton pour te faire battre!
        A mon sens, il était inutile de traiter cette question en répondant par un « non ».
        Un « pourquoi pas mais… » aurait été plus judicieux.
        Parce que tu as raison sur 2 points:
        1)dépenser une somme d’argent non négligeable pour un vélo de route juste pour juste s’améliorer en vtt, c’est pas donné à tout le monde! Mais tu oublie ceux qui ont déjà un vélo de route et qui peuvent profiter de cette complémentarité.
        2)c’est vrai qu’il ne faut pas se surentraîner! Mais tu peux très bien alterner entre la route et le vtt sans en faire plus!
        Et là, crois moi, tu progressera beaucoup plus vite qu’en te cloisonnant au vtt!

        • Florent Falanga

          mai 19, 2017 at 10:23

          Je ne suis pas d’accord justement le message dans cet article est,
          vous n’êtes pas obligé d’alterner route et vtt pour progresser.

          Je dirais même et la je vais m’avancer mais quelqu’un qui optimise au max son entrainement sur son vtt sans faire du vélo de route
          sera bien meilleur que quelqu’un qui fait des sorties longues en alternant vtt et route sans optimiser sans entrainement ( logique de planification cohérente).
          On pourrait encore en parler des heures, au final on ne peut pas plaire à tout le monde et il est bien normal que tous le monde ne soit pas d’accord avec et article,
          ce qui ne remet en aucun cas en cause l’article n’y le message qu’il transmet car : je crois fermement en mon message 😉 .

          • Spectral

            mai 19, 2017 at 10:53

            Pardon mais la logique de planification cohérente en vtt peut s’appliquer aussi à la route.
            Je rejoins Thomas, tu caricatures la route et le titre de ton article prête à confusion.
            Si tu optimise au max ton entrainement en vtt, que tu fais de même en route (et autres sports) tu seras bien meilleur que quelqu’un qui se cantonne uniquement au vtt, quelque soit l’optimisation de son entrainement.

  2. Pouette pouette

    mai 18, 2017 at 9:15

    Moi franchement le vélo de route m’ennuie mais j’ai plusieurs copain qui si sont mis il sont d’un niveaux nettement supérieur à moi est veulent évoluer dans le vtt il ont tous trouver une nette amélioration en faisant de la route est quand il en parle le plus souvent il dise que la route est complémentaires aux vtt est une autre façon de rouler

  3. Thomas

    mai 19, 2017 at 7:25

    Bonjour,
    Je trouve que tu caricatures un peu trop le vélo de route. Ce n’est pas un sport où l’on fait seulement des sorties de plusieurs heures sur la route. Seuls les débutants font ça. Les entrainements de route ne se limitent pas non plus à faire le plus de distance. Mais en même temps tu n’as pas tort, malheureusement beaucoup de personnes pensant qu’il faut absolument avoir le plus de kilomètres. Mais en fait, ceux qui savent s’entrainer font aussi des séances spécifiques types puissance, force, résistance, technique et bien sûr endurance.
    Après, il est tout à fait possible de faire les mêmes entrainement que ce soit en vélo de route ou vtt. La seule différence sera la vitesse que l’on atteindra. Elle sera évidement moindre en vtt. Je pense du coup que faire du vélo de route n’est pas du tout une obligation. Cependant, il est aussi bien de pratiquer un sport différent. Pour le coup, c’est pas une mauvaise idée de sortir complètement du vélo. Aller courir ou nager sont de bonnes alternatives pour changer.

    Finalement, je pense que le nom de ton article serait plus juste avec : faut-il absolument faire de longues sorties en vélo de route pour avoir la caisse en vtt ? Certes c’est plus long mais tout à fait plus juste. Finalement, c’est le fait de faire des heures de selles sans objectif qui est mauvais. Mais c’est aussi la même chose en vtt. Essayer de faire des séances non spécifique est tout autant inutile.

    J’espère que tu auras compris mon point de vu qui est finalement proche du tien. Après, il faut dire que je suis aussi un adepte de vélo de route. Mais j’essaie de garder un avis objectif.

    Vive le VTT

    Thomas

    • Florent Falanga

      mai 19, 2017 at 10:28

      Tu as raison Thomas le but dans cet article était de piquer ceux qui font des heures de selles en route pour progresser en vtt et qui te disent il faut absolument faire de la route pour progresser en vtt.
      Tu as tout à fait compris la logique de l’article car comme tu le dit au final les séances de qualité on peut les faire sur la route et sur le vtt 😉

      Ton avis est totalement objectif et ton commentaire est clairement une suite de l’article donc merci 😉 .
      Par contre pour le titre je compte le laisser car même si beaucoup de personnes ne seront pas d’accord avec cet article le principale,
      c’est que je crois en mon message 🙂

  4. Bruno

    mai 19, 2017 at 3:39

    Je suis assez d’accord avec l’article, la route ne donnera pas plus de « caisse » mais permettra surtout de la conserver. Il y a des jours quand la pratique du vtt est délicate, chemins devenus trop boueux ou piégeux par les feuilles mortes…un peu marre des gamelles? difficultés d’appliquer un programme? pas grave la route vous tends les bras!
    budget limité pour un vélo de route? faux problème, il y a de très bon pneus route(même des slicks) pour les VTT pour continuer l’entrainement.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.