Faut-il choisir un vtt en double ou en mono plateau

Faut-il choisir un vtt en double ou en mono plateau

Faut-il choisir un VTT en double ou en mono plateau ? Salut, les vététistes dans l’article, d’aujourd’hui je vais répondre à cette question.

L’évolution des VTT est de plus en plus rapide, et le traditionnel trois plateaux sera bientôt remplacé par des VTT à double ou à mono plateau. 

Il est important de faire son choix entre ses deux modèles de plateau, dans cet article je vais vous donner mon avis, car j’ai pu tester ces deux modèles de plateaux.

J’ai testé le VTT de mon père qui est sur un double plateau puis le dernier VTT que je me suis offert est équipé d’un seul plateau. Enfin, bref entrons dans le vif du sujet.

Faut-il choisir un VTT en double ou en mono plateau

 

C’est quoi un mono et un double plateau ? 

Pour démarrer il est important que vous sachiez, ce que sais qu’un mono et un double plateau. Le VTT traditionnel est équipé d’un triple plateau. 

Et bien le VTT qui est équipé d’un double plateau comme le nom double l’indique et équipé de deux plateaux. Quant au VTT qui est équipé d’un mono plateau, il a seulement un seul plateau. 

Maintenant que vous savez ce qu’est un VTT équipé d’un mono et d’un double plateau, nous allons pouvoir passer à la suite de l’article. 

 

Les avantages et les inconvénients du double plateau 

Alors je vais d’abord vous partager les avantages et les inconvénients du double plateau après l’avoir testé sur le VTT de mon père.

Mon avis n’est pas gravé dans la pierre. Ce que je vais vous partager est mon ressenti qui peut être différent selon les vététistes.

Avantages 

  • meilleurs choix de vitesses par rapport au système 3 plateaux 
  • vous allez mouliner plus que sur un système 3 plateaux 

Inconvénients

  • difficulté d’adaptation lorsque l’on passe d’un 3 à un double plateau
  • difficile de poussée sur les pédales lors de certains passages

Encore une fois, je me répète, mais ce n’est que mon avis et chaque vététiste aura un avis différent selon l’expérience qu’il va vivre en testant le double plateau. 

 

Les avantages et les inconvénients du mono plateau

Maintenant, on va voir les avantages et les inconvénients du mono plateau, je roule actuellement en mono plateau et je me suis rapidement adapté à son mode de fonctionnement. 

Avantages 

  • rapidité d’adaptation plus efficace par rapport au double plateau 
  • facilité d’utilisation on n’a juste à passer les vitesses finies la prise de tête pour savoir sur quel plateau il faut rouler 

Inconvénients 

  • vous allez forcer beaucoup plus dans les pentes raides si votre plateau est un 30 dents.

Voilà ce que je pense de l’utilisation du mono plateau après l’avoir testé pendant plus d’un mois sur mon VTT.

 

Ce que je vous conseillerai personnellement 

Après avoir testé les deux modèles, la première chose qui me viendrait à l’esprit pour vous conseiller quelque chose c’est de passer directement sur un système en mono plateau.

Mais nous sommes tous différents. Ce que je trouve top un autre vététiste n’aura pas le même avis. Différence de pratique de niveau de sensation bref, on est tous différents et heureusement…

Si vous êtes sur un trois plateaux testés un VTT double plateau et un VTT mono plateau avant de l’acheter. Vous verrez ce qui vous correspondra le mieux.

Après là où le mono plateau marque beaucoup de points c’est pour sa simplicité d’utilisation par rapport aux doubles plateaux ou vous devez en plus du choix de vos vitesses faire le choix de vous placer sur un plateau ou sur un autre bref. 

Moi le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de tester par vous même et de vous faire votre propre opinion. Car ce que je vous donne dans cet article n’est que mon opinion est mon propre avis. 

 

En conclusion 

C’est la fin de cet article intitulé faut-il choisir un VTT en double ou en mono plateau ? Cela a été un plaisir pour moi d’avoir pu vous partager mon avis sur ses deux systèmes de plateau.

Si cet article vous a aidé à faire votre choix et si vous pensez qu’il peut aider d’autres vététistes, n’hésitez pas à le partager sans modération sur les réseaux sociaux.

Je vous donne rendez-vous pour un prochain article salut les vététistes. 

Crédit photo Stefan Schweihofer

 

AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter sur votre tête un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :vtt 3 plateaux vs 2 plateaux, avis vtt monoplateau, mono plateau vtt, avantage un plateau versus deux plateau, avantage vtt monplateau, avantage vtt monoplateau, vtt mono ou double plateau, vtt 2 ou 3 plateaux, Semi double plateau, quel interet dun moneau plateaux

5 Commentaires

  1. Dussourd

    Bof, vous ne parlez pas de la perte de motricité en descente…
    le fait de pédaler dans le vide sur un 30 x 11 comparé à un 38 x 11 voir 44 x 11
    Il est vrai qu’une personne qui n’a pas encore pratiqué de VTT ne saura pas ce qu’il perd en passant sur un mono plateau.
    Le fait de n’avoir plus que 11 vitesses alors qu’avec 20 (2×10) vous avez plus de choix de braquet donc vous pouvez en montée augmenter petit à petit alors qu’avec le 1×11 vous allez devoir mouliner là ou vous pourriez encore poussez.
    Jean-François

    Répondre
    1. jacky

      La plupart des VTT électrique n’ont plus qu’un plateau ou pignon: éléctrique ou pas, un double plateau (vous avez bien raison) est le minimum; je préfèrerai même 3, car lorsque que l’on a plus d’assistance, que ça grimpe fort, vu le poids de la bête, en 10V, un 22-32-46 (précédent VTT: 11-32) est préférable au 32-44 (11-36). Cdt.

      Répondre
  2. JEFDUS

    Hello, encore moi.
    je viens de trouver un site ou les pros d’enduro privilégient le double par rapport au mono.
    « l’étagement des vitesses reste limité, ce qui peut avoir pour conséquence de brider la vitesse (cadence trop élevée) ou de nécessiter de gros efforts, voire même de poser pied à terre dans certaines portions très raides (cadence trop faible) ».
    Alors si c’est vrai pour l’enduro, ça l’est certainement aussi pour les autres disciplines de VTT…

    Répondre
    1. Thomas de pourmonvelo.fr

      « C’est certainement aussi pour les autres disciplines de VTT »
      Oui et non. En fait, ta conclusion est un peu facile. On ne fait pas nécessairement les mêmes choses. C’est pas parce qu’on utilise des tous suspendus en DH que l’on va forcément en utiliser en XC voire même en enduro. Les endurigides sont certes minoritaires mais pas absents totalement.
      Du coup, comme souvent, ça dépend des gens et du terrain. Sur un terrain très vallonné, on aura besoin d’un étagement plus grand.
      Après il faut savoir que sur un double plateau, on a pas tout le temps un étagement plus grand ou plus de vitesses disponibles. Toutes les vitesses ne sont pas utilisables ou différentes en double voire triple plateau. Déjà, à moins qu’on ne soit sponsorisé, peu de monde peut se permettre de réduire de moitié la durée de vie de sa chaine, de la cassette ou du plateau. C’est pour cela qu’on utilise très peu les braquets qui font croiser la chaine. Donc on peut déjà enlever plusieurs combinaisons. Ensuite, il y a des braquets parfois presque identiques. Donc on ne peut pas vraiment dire que l’on a plus de vitesses.
      Concernant les personnes, tout le monde n’a pas besoin de pédaler en descendant. Tout le monde n’est pas non plus capable de rouler aussi vite. Pour les pros par contre ils ont besoin d’aller vite. Mais, considérer que ne pas pouvoir pédaler en descendant est un inconvénient ne me parait pas pertinent pour beaucoup de pratiquants de vtt.

      Tout ça pour dire que certains peuvent voire dans le mono quelque chose de très bien, surtout qu’il y a plus d’avantages que ceux cités. A côté, des gens vont préférer un double plateau mais le mono peut souvent faire autant que le double. On est bien passé avant du triple au double sans avoir pensé un jour au mono. Maintenant, je comprends parfaitement que des gens préfèrent rester sur un double par habitude.

      Répondre
  3. Frédéric

    Quand je vois comme un des inconvénients cités du double plateau – et cela relayé par beaucoup de site – le temps d’adaptation pour passer du triple au double je reste dubitatif … C’est vraiment chercher l’inconvénient là où il n’est pas. Franchement … Vous avez un triple plateau et il vous faut un temps d’adaptation pour gérer un double ? Je pense que le marketing n’est pas loin.

    Perso, je n’aime pas les extrêmes. Le triple nous donne trop de choix et de doublons, le mono est trop limité sauf si vous roulez toujours aux mêmes endroits que vous les connaissez par cœur ou si vous êtes un compétiteur. Le double (pour ma part) est un bon compromis pour la majorité d’entre nous et pour faire face à tous les imprévus de terrain. Plus simple à gérer que le triple, plus adaptatif face aux dénivelés du terrain, à terme ce sera un double même pour mes enfants (ados).

    Après il y a ce que les constructeurs veulent nous faire acheter, vers quoi ils veulent nous faire tendre, une sorte de standard et tout cela appuyé par les pros qui donnent envie et surtout les moyens de s’offrir ce que j’appelle la dictature des industriels. C’est humain de vouloir les mêmes choses que nos champions je pense.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *