mountain-biking-745936_1920

Les 5 choses à savoir pour pratiquer le vtt

Bonjour à toutes et à tous. Les 5 choses à savoir pour pratiquer le VTT. C’est le sujet dont nous allons parler aujourd’hui, dans ce tout premier article. Bien alors il est important, voir même indispensable, de savoir certaines choses lorsque l’on pratique le VTT. Ça peut vous être vraiment utile.

Le VTT est un sport qui demande de la préparation, il ne suffit pas de prendre son vélo et de partir comme ça à l’aventure. Comme tout sport de pleine nature, il y a certaines choses de bases à savoir, avant de vouloir s’aventurer dans la nature.  

Dans cet article justement, je vais vous expliquer les 5 choses à savoir pour pratiquer le VTT sereinement. Parfois en VTT nous pouvons très vite tomber dans des pièges, qui auraient pu être évités si vous aviez eu les connaissances de bases nécessaires.

Certaines choses sont vraiment obligatoires, lorsque vous pratiquez le VTT.

N’oubliez pas que le plus important, c’est de vous protéger pour que vous puissiez profiter des plaisirs, qu’offre la pratique du VTT. Bien maintenant que la présentation de l’article est faite, vous êtes prêt à savoir les 5 choses pour pratiquer le VTT ? 

Très bien alors accrochez vous c’est parti ! 

Les 5 choses à savoir pour pratiquer le VTT 

 

 

Première chose à savoir : n’oubliez jamais de mettre votre casque. 

head-protection-1006315_1920

Bien alors maintenant, nous pouvons commencer. La première, des 5 choses à savoir pour pratiquer le VTT et elle est évidemment évidente même si parfois lorsque je pratique le VTT j’ai des surprises quand je croise des vététistes.

C’est évidemment de ne jamais oublier de mettre votre casque. C’est quelque chose de vital, qui doit devenir un réflexe. Malheureusement parfois beaucoup de vététistes, des débutants et parfois même des habitués ne mettent pas leur casque. 

C’est quelque chose que je voulais mettre en premier sur mon blog, et sur mon premier article. Car vraiment cette habitude de mettre un casque doit, devenir une obligation pour tout le monde. Le casque peut vous sauver la vie, si vous faites une chute en VTT.

Et les chutes en VTT et bien ça arrive. Dans ce premier point, je veux vraiment sensibiliser les personnes, qui prennent le port du casque à la légère. 

 

Heureusement, la majorité des vététistes mettent leur casque. C’est vrai que dans le milieu du VTT en France, que ce soit lors d’organisations de randonnées ou de compétitions. Et bien le casque est obligatoire, et tout le milieu du VTT réalise un grand travail dans ce sens-là.

Vous ne devez jamais monter sur votre VTT, sans votre casque. Lors d’une randonnée que j’allais effectuer, j’avais oublié mon casque. Je suis allé voir l’un des organisateurs de la randonnée, et il m’a dit que si je ne trouvais pas de casques je ne pourrais pas partir sur un vélo, réaliser la randonnée. 

Même si j’avais payé. C’est quelque chose de totalement normal. Et ça commence des le plus jeune âge. Lorsque j’encadrais des enfants, dans le cadre de stages multisports. Et bien je réalisais des séances de VTT. Ma première consigne, c’était que personne ne monte sur son vélo sans casque. 

Et je vous garantis que, lorsqu’un enfant était sur son vélo sans son casque même pour réaliser 20 m en vélo et bien je l’ai grondé^^. Certains éducateurs sportifs, ne comprenez pas ma réaction.

 

Car hormis le milieu du VTT, c’est normal de faire du vélo sans casque pour beaucoup de monde. Mais lorsqu’une chute arrive, et que manque de chance nous tapons la tête. 

Et bien sans casque, vous prenez un énorme risque pour votre santé et votre vie. Avec un casque vous vous protégez. Dans le milieu du VTT tout le monde, porte un casque. Et c’est super, car ce casque a pu sauver énormément de vie, lorsqu’une mauvaise chute arrive.

Donc, prenez vraiment conscience que votre casque vous devez le mettre obligatoirement lorsque vous montez sur un vélo. 

Et puis un casque vous pouvez en trouver facilement, pour pas très cher. Donc vous n’avez aucune excuse, pour pouvoir vous procurer un casque.

 

Que ce soit pour vous, mais également pour vos enfants, vous devez les habituer les très tôt à avoir un casque à chaque fois qu’ils montent, sur un vélo. Bien maintenant en conclusion de ce premier point. Je vous ai donné la première chose indispensable à savoir, pour pratiquer le VTT. 

Et cette chose indispensable c’est, de mettre votre casque avant de monter sur votre VTT. Et ne montez jamais sur votre VTT sans votre casque. 

 

 

Deuxième chose à savoir : ne partez jamais sans eau. 

drops-of-water-578897_1920

Bien maintenant nous allons voir la deuxième chose, à savoir pour pratiquer le VTT. Alors ça peut paraître simple pour certaines personnes, mais c’est quelque chose d’évident à savoir pour pratiquer le VTT. Ne partez jamais sans eau.

Même si vous effectuez une sortie de 30 minutes, vous devez avoir tout le temps de l’eau, lorsque vous pédalez. Le VTT est un sport physique, et même si vous roulez tranquillement sur un terrain plat, votre corps doit être alimenté en eau. 

Même si vous faites un décrassage tranquille, ou une balade en VTT sur un grand chemin plat en famille. Vous devez toujours avoir de l’eau sur vous pour vous hydrater.

Vous pouvez vous déshydrater vraiment très rapidement, lorsque vous allez pratiquer du VTT. Et l’eau est le facteur qui vous permettra de vous sentir vraiment à l’aise avec votre machine. 

 

Vous pouvez suivant comment votre VTT est équipé, mettre une gourde puis vous alimentez en eau toutes les 5 à 10 minutes. Ou alors choisir un camelbak, en tout cas vous avez plusieurs choix pour vous hydrater. 

Alors évidemment le but n’est pas de mettre du coca ou une boisson gazeuse dans votre gourde, ça provoquera l’effet inverse. Vous donnant la sensation de soif et accélérera, la déshydratation.

En tout cas n’oubliez jamais que pour faire fonctionner votre moteur vous ne devez surtout pas, vous passer de votre carburant qui est l’eau.

Si j’insiste sur ce point, c’est que j’ai déjà vu des gens oublier de prendre de l’eau. Donc vous qui lisez l’article et le deuxième point ne faites pas cette erreur. 

 

 

Troisième chose à savoir : toujours avoir quelque chose à manger

banana-1064940_1920

Bien donc maintenant, nous allons parler de la troisième chose, à savoir pour pratiquer le VTT. Il faut toujours avoir, quelque chose à manger. Oui c’est quelque chose, de fondamental.

Que ce soit pour une balade en VTT tranquille de 30 minutes, pour une randonnée organisée avec un ravitaillement ou pour vos entraînements ou vos sorties.

Vous ne devez pas vous passer, de la nourriture. Le VTT est un sport d’endurance, ou vous allez devoir effectuer des efforts en continu. Votre corps a besoin de s’alimenter et cela peut vraiment être dangereux si vous partez pédaler sans rien avoir à manger.

J’ai réalisé cette erreur et je vous garantis que je l’ai faite qu’une seule fois ça ma largement suffit pour apprendre qu’il fallait toujours apporter sur soit un truc à manger.

 

Nous étions en train de réaliser, une randonnée VTT et je n’avais déjà même pas déjeuner. Et ça, c’est une énorme erreur, puis j’ai suivi deux amis qui voulaient partir sur le parcours de 50 km.

Et moi et bien j’ai presque eu, un malaise. J’étais presque en hypoglycémie. Heureusement j’ai eu beaucoup de chance, c’était une randonnée organisée est des personnes m’ont données, quelque chose à manger. Sans ces personnes je serais tombé, dans les pommes. J’aurai fait un malaise.

Donc vous devez toujours prévoir, quelque chose à manger lors de vos sorties. Et même si vous faites une sortie VTT organisée par un club avec un ravitaillement, en milieu de parcours.

 

Donc en conclusion de cette troisième chose à savoir et bien, vous devez toujours avoir quelque chose à manger sur vous lorsque vous décidez, de pratiquer le VTT. 

 

 

Quatrième chose à savoir : ne partez jamais sans un matériel de réparation

bike-502542_1920

Bien donc maintenant nous allons voir la quatrième chose, à savoir pour pratiquer le VTT. Vous ne devez jamais partir, sans un matériel de réparation.

Lorsque vous faites du VTT vous devez savoir, une chose très importante. Vous êtes dépendant de votre matériel. Donc si vous cassez votre chaîne, ou que vous crevez lorsque vous pédalez.

Et bien soit vous réparez votre vélo, car vous avez pris votre matériel de réparation. Ou alors et bien…. vous rentrez à pied, avec votre vélo. Vous devez obligatoirement, et même si vous faites une petite sortie, avoir votre matériel de réparation.

C’est indispensable, si vous ne voulez pas connaître les galères pénibles du VTT. 

 

Car je vous garantis que pousser son vélo pendant 1 heure, parce qu’on a oublié le matériel, c’est quelque chose que j’ai déjà connu. Et ce n’est vraiment pas drôle, on se sent débile. 

Donc ce point est également très important, ne partez pas en touriste lorsque vous pratiquez du VTT. Vous pouvez faire de très longues sorties et oublier de prendre votre matériel de réparation.

N’oubliez pas qu’en VTT vous êtes dépendant de votre machine. Et même si vous roulez en groupe, ne vous reposez pas sur votre groupe. Prenez vos responsabilités et vous devez prévoir votre matériel de réparation.

 

Je réaliserai un article spécial, ou je vous dirai ce qu’il faut prendre pour pouvoir réparer votre VTT. Pour conclure cette quatrième chose à savoir, c’est très simple vous ne devez jamais partir faire du VTT, sans votre matériel de réparation. 

 

 

Cinquième chose à savoir : respecter la nature et son environnement

chile-1053627_1920

Alors maintenant nous allons parler, de la cinquième et dernière chose importante à savoir pour pratiquer le VTT. Vous devez respecter la nature, et son environnement. Le VTT est un sport de pleine nature, et sans la nature il n’y aurait pas de VTT.

Et ça, il faut en être conscient, et notre premier rôle lorsque l’on pratique le VTT il est simple. Il faut respecter la nature, et son environnement. En gros lorsque vous mangez et que vous avez, votre emballage dans votre main.

Vous avez une obligation morale, en tant que vététiste et passionné de VTT de mettre ce papier dans votre sac. Mais de ne surtout pas le jeter, par terre ! 

Nous devons protéger la nature, et c’est notre rôle en tant que vététiste qui profitons de la nature au maximum de la préserver, et de montrer l’exemple.

 

L’une des premières choses, que l’on m’a enseignée lorsque j’avais 11 ans et que j’ai démarré le VTT, c’est de ne jamais jeter un papier par terre dans la nature.

Ce qui est marrant c’est qu’ensuite en ville nous sommes habitués, à ce mode de fonctionnement et donc on ne jette pas les papiers ou autres choses par terre, mais dans les poubelles. 

La nature nous offre un cadeau incroyable pour faire du VTT, et c’est grâce à la nature si on peut autant prendre du plaisir à faire des descentes et à se surpasser, en montée et dans les parties physiques.

Donc, surtout ne prenez pas la nature, pour votre poubelle ! Respectez là et remerciez là en la préservant et en montrant l’exemple. C’est une mentalité qui est très largement représentée, dans le milieu du VTT et qui est encouragé par les organisateurs qui font, des événements VTT.

 

D’ailleurs par exemple pour l’événement mondial du Roc d’Azur, et bien une fois que les courses sont terminées, une organisation passe derrière tout les chemins pour nettoyer la nature ! 

Donc en conclusion vous devez respecter la nature, ne pas la prendre pour une poubelle et la remercier du plaisir qu’elle nous apporte, en montrant l’exemple. 

 

 

Voilà c’est la fin 

Donc voilà c’est la fin, je vous remercie d’avoir lu l’article jusqu’à la fin. Cela a était un réel plaisir pour moi, d’avoir pu vous partager les 5 choses à savoir pour pratiquer le VTT. C’est mon premier article sur le blog pratiquer le VTT, et j’ai pris réellement beaucoup de plaisir à l’écrire. 

Donc maintenant grâce à cet article, vous savez ce qu’il faut faire pour pratiquer le VTT en toute sécurité et en prenant du plaisir. Il ne vous reste plus qu’à appliquer ces conseils, prendre votre vélo et passer à l’action pédaler ! : p 

Quant à moi, je vous donne rendez-vous pour un nouvel article, sur pratique le VTT. 

Source des recherches,

Bertrand Rabatel, Piloter son vtt 2012 éditions glénat Couvent Sainte-Cécile 37,rue Servan 3800 Grenoble

Julien Absalon Dalouche Alain Vtt – Initiation Perfectionnement Compétition 2016 édition Amphora

Julien Absalon Dr Stephane Cascua Alain Dalouche S’initier et progresser 2006 édition Amphora27, rue Saint André des Art 75006 Paris

 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 


 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.