pratiquerlevtt

Les différentes qualités à améliorer pour la pratique du vtt

Les différentes qualités à améliorer pour la pratique du VTT. Bonjour à toutes et à tous, aujourd’hui on va parler des différentes qualités qu’il faut, pour améliorer pour la pratique du VTT.

Et oui il y a plein de qualités, qu’il faut avoir et qu’il faut développer pour pratiquer le VTT sur le long terme.

Alors je vous rassure tout le monde, à ses qualités mêmes si chez certaines personnes certaines de leurs qualités, sont très peu développées. Vous savez que la ligne de conduite et ce que je pense, c’est que n’importe qui peut apprendre à bien pratiquer le VTT. 

Et bien dans cet apprentissage de la pratique du VTT, vous devez et vous serez obligé pour progresser ainsi qu’apprendre et bien d’améliorer vos qualités, qui sont indispensables à la pratique du VTT. 

Alors dans cet article, je vais vous présenter les différentes qualités indispensables à la pratique du VTT qu’il vous faudra, avec le temps et la pratique améliorée. Alors nous ne sommes pas tous égaux certains, aurons des qualités plus développées que d’autres.

Moi par exemple, j’ai des qualités naturelles qui me permettent de moins galérer dans, certaines choses sur le VTT. Mais à côté de ça j’ai aussi, des handicaps dans certaines qualités, car je ne les ai pas assez, travaillé et donc développer.

Et donc je dois mieux travailler, ces points-là pour pouvoir m’améliorer sur le long terme dans la pratique du VTT. 

Donc dans cet article, vous allez savoir quelles sont les qualités à améliorer dans la pratique du VTT pour pouvoir avancer et progresser, sur le long terme. Je pense que vous êtes prêt à savoir, qu’elles sont les qualités à améliorer dans la pratique du VTT ?

OK et bien accrochez-vous, car c’est parti ! 

Les différentes qualités à améliorer pour pratiquer le VTT

Bien donc maintenant, nous allons rentrer dans le vif du sujet. Je vais vous révéler, les différentes qualités à améliorer pour pratiquer le VTT, mais surtout, pour progresser dans votre pratique. 

 

 

La vélocité 

Alors quelle est cette qualité, que les vététistes et les cyclistes appellent la vélocité ? Et c’est tout simplement le fait, de tourner vite les jambes quand vous pédalez. C’est votre capacité, à être véloce à tourner vite les jambes.

Quelqu’un, qui ne tourne pas vite les jambes n’a sûrement pas travaillé sa vélocité ou il préfère forcer, sur un gros braquet. La vélocité est une qualité, indispensable à améliorer dans la pratique du VTT alors pourquoi est-elle, si indispensable que cela ?

Et bien en fait déjà premièrement le fait, de mouliner et de pédaler sur un braquet plus léger va vous permettre d’économiser vos muscles, vos tendons et articulations. 

Dans ce sens-là vous allez faire, une très grande économie au niveau de vos muscles ils vont se reposer ainsi que les tendons et articulations. Alors par contre en contrepartie, c’est votre système cardio-respiratoire qui va être davantage sollicité. 

Par contre là où la vélocité est très importante, également dans la pratique du VTT c’est lorsque vous allez passer des montées ou des chemins très techniques. Il faut avoir un coup de pédale fluide, pour constamment tourner les jambes et pouvoir franchir tous les obstacles.

Vous allez diminuer, les chances de passer les obstacles techniques surtout si vous appuyez, avec un gros braquet. Vous devez avoir un coup de pédale fluide, dans ces parties-là en VTT. 

Donc vous l’aurez compris, la vélocité est quelque chose de très important à travailler. Alors le but ce n’est pas non plus de mouliner, comme un malade ou pédalez dans l’air. Sinon vous allez vous cramer, vous n’arriverez plus à respirer.

Non, c’est de trouver le juste milieu entre tournées les jambes vites avec un petit peu de force. Tien donc la force en VTT, c’est le sujet que l’on va maintenant parler dans le prochain point. 

 

 

La force et la puissance

À voilà maintenant, nous allons parler de la qualité suivante à améliorer pour pouvoir progresser, dans la pratique du VTT et c’est la force. Oui, vos muscles, les cuisses, mais également les ischio-jambiers (arrière de la cuisse) doivent être renforcés.

Et en VTT autant la vélocité, est véritablement une qualité à améliorer. Autant la force est très importante, à améliorer également. Car à certains moments et suivants, le style de braquet que vous allez mettre et où votre gabarit vous allez, devoir forcer sur ces muscles-là. 

Et parfois même forcer très fort, car la pente vous obligera à appuyer fort sur les pédales. Ce qu’il y a également de très important, c’est que vous allez pouvoir coupler la force et la vélocité pour pouvoir pédaler plus vite, sur des braquets de plus en plus importants.

Donc la en parle d’endurance, de la force ou de puissance. Par contre la force maximale, vous ne pouvez la travailler que sur un temps très très limité. En faisant des sprints à fond, en moins de 10 secondes.

Donc quand on parle de puissance, c’est de forcer plus longtemps sur les pédales à essayer de tourner plus vite les jambes, sur le plus gros braquet possible.

Et améliorer ces qualités-là, va-vous permettre déjà d’aller plus vite, mais d’être moins épuisés lorsque vous allez monter, des radars (côtes très raides). Alors évidemment, je l’ai constaté lorsque je roule avec mon père ou avec d’autres personnes, et par rapport à ma morphologie.

Vous allez avoir, plus de facilité à forcer à passer en puissance si vous avez une corpulence grande et un plus gros poids, et un âge plus âgé.

Et par contre, pour ma part est pour mes 64 kilos. J’ai beaucoup plus de facilité, à mouliner et donc à être véloce de par mon âge, et ma corpulence.

C’est pour cela qu’il faut travailler, la puissance et la force et améliorer ses qualités pour moi, car c’est mon point faible. 

Mais pour les personnes, qui sont un peu plus âgées et qui n’ont pas une morphologie de grimpeur vous devez à la fois, travailler votre vélocité. Car c’est le point, où vous êtes le moins à lèse.

Mais également votre force et votre puissance, car chaque année vous perdez en pourcentage de force et de puissance avec l’âge. Donc c’est très important de travailler, ces deux premières qualités-là. 

 

 

L’endurance 

Les différentes qualités à améliorer pour la pratique du vtt

Voilà donc maintenant, on va parler d’une autre qualité indispensable à la pratique du VTT et c’est l’endurance. Alors l’endurance, c’est quoi c’est votre capacité à tenir un certain effort sur une durée.

Donc vous avez plusieurs catégories d’endurance, l’endurance à intensité modérée, l’endurance à forte intensité et l’endurance à intensité maximale. 

Vous l’aurez compris, vous devez pour pratiquer le VTT développer l’endurance et toute, les formes d’endurance. Alors attention toutes fois, suivant l’âge et votre niveau la capacité maximale et même à forte intensité ne doit pas être travaillée, pas avant d’avoir parlé de ce projet-là avec votre médecin.

Enfin vous améliorerez tout de même, ses qualités à force de sortir faire des randonnées ou des raids VTT. Car le VTT est principalement un sport d’endurance et durant une grande randonnée, vous allez passer par tous ces stades d’endurance.

Lors de longues montées, ou lors de passages techniques et physiques, votre cœur va accélérer. Et vous allez devoir tenir, cet effort-là et vous gérer. La pratique du VTT est un sport dit d’endurance, car vous devez tenir un effort sur la durée qu’il soit à fort ou à intensité modérée. 

Et ce que vous devez surtout améliorer, au niveau de cette qualité c’est votre capacité à gérer votre effort sur une durée de plus en plus longue, ou sur des parcours de plus en plus durs.

Par contre et c’est là que ça devient vraiment intéressant, c’est que l’endurance vous devez également l’avoir pour tenir votre VTT, dans les descentes jusqu’à la fin.

Car en VTT, il n’y a pas que les jambes qui travaillent le vélo il faut le tenir et vos muscles des bras, mais, également vos muscles des épaules sont mis à rude épreuve.

Et donc les pompes, les tractions et où les élastiques sont également des moyens externes à la pratique du VTT. Pour améliorer votre endurance à tenir votre vélo, de bout en bout sans avoir des crampes à la fin des sorties.

Donc, l’endurance est la qualité fondamentale de la pratique du VTT, car c’est avant tout un sport d’endurance et développer cette qualité me semble réellement indispensable à une bonne pratique du VTT. 

 

 

La souplesse 

stretching-498256_640

Eh oui maintenant, nous arrivons à la qualité suivante et houlala c’est pas une qualité ou j’ai été gâté par la naissance. Non seulement je n’ai pas été gâté, de naissance, mais surtout je n’ai pas pris l’habitude de m’étirer correctement, et le je regrette beaucoup.

Et oui la souplesse est une qualité indispensable, pour lequel est tel indispensable ? Et bien elle est très importante, car elle va prévenir, les blessures et va même augmenter vos autres qualités de manière, presque naturelle.

Car vos muscles seront plus souples et donc beaucoup plus élastiques. Donc, la souplesse est une qualité indispensable, dans votre pratique du VTT pour progresser, prévenir et éviter les blessures. 

Donc est bien il n’y a pas de secrets, c’est des séances d’étirements et des étirements après vos sorties en VTT, que vous allez devoir effectuer. Et c’est également une chose que je dois également faire, moi-même, car ma raideur fait vraiment peur à voir ^^. 

 

 

L’anticipation 

Voilà donc jusqu’à présent, on a parlé des qualités physiques maintenant je vais vous présenter une qualité indispensable à la pratique, du VTT, mais qui n’est pas une qualité physique. C’est bien évidemment l’anticipation.

C’est tellement important, voire fondamental d’être capable d’anticiper dans la pratique du VTT.

Car c’est vous qui allez diriger et piloter, votre machine et pas l’inverse. Le fait d’être capable d’anticiper m’a sauvé dans pas mal de situations, car sans anticipation, c’est la gamelle qui est assurée. En VTT le calme et les chemins propres, c’est rare et heureusement sinon on s’ennuie. 

Ça a longtemps été quelque chose de difficile, pour moi à faire que d’anticiper, car j’avais à une époque la tête dans le guidon dans les parties, techniques et dans les descentes et même dans les montées techniques.

Et c’est quelque chose, qu’il faut petit à petit travailler. Plus vous allez prendre conscience que votre regard ne doit pas se porter sur votre guidon et sur votre roue avant. Plus vous allez être capable, d’anticiper et là ça chance beaucoup de choses. 

Pour ma part, j’ai appris à aimer anticiper, car c’est génial c’est du pilotage, c’est même devenu un jeu. Votre anticipation c’est votre sécurité, car c’est vous qui allez diriger votre machine. 

Donc vous l’aurez, je pense, compris, l’anticipation est roi ou reine à vous de choisir : p dans la pratique du VTT. C’est une qualité que vous devez développer. 

 

 

Vous devez muscler le haut de votre corps 

crossfit-1009795_640

Bien maintenant revenant, sur les qualités physiques à améliorer pour que vous puissiez progresser, dans la pratique du VTT. Vous devez muscler, le haut de votre corps.

Il n’y a pas que les jambes, qui fonctionnent lorsque vous pédalez. Il y a aussi les muscles, des bras des épaules et même vos abdominaux, en un rôle important.

Vous allez être capable, de mieux tenir votre machine lorsque vous allez pédaler. Vous allez être mieux gainé et donc plus tonique, face aux relances pour passer différents passages techniques. Donc le haut du corps n’est sûrement pas à négliger vraiment pour votre pratique du VTT. 

Pas mal de vététistes, et moi compris font l’erreur de négliger leur le haut du corps et pense, que tout se passe dans les jambes en VTT. Donc ne refaites pas, ces erreurs là et renforcer votre partie haute du corps. En plus les exercices pour vous renforcer, musculairement ne manquent pas. 

 

 

Pour finir, une qualité indispensable a amélioré pour pratiquer le VTT (le plaisir de pédaler).

Voilà maintenant nous arrivons, presque à la fin de cet article. Je vais vous donner la dernière qualité indispensable, à améliorer pour pratiquer le VTT sur le long terme. Et c’est votre capacité, à vous faire plaisir sur votre machine à aimer les parcours que vous faites. 

C’est ultra-important, si vous vous faites plaisir à pédaler vous allez progresser plus facilement et plus rapidement. Car la pratique du VTT est avant tout, un plaisir à savourer au moment présent.

Et si vous ne trouvez pas de plaisir à pédaler, sur un parcours et que la semaine précédente vous avez pris votre pied sur un autre parcours. Retourner au parcours que vous avez kiffé, ou changé de parcours. 

Le plaisir en VTT doit être, une qualité et plus qu’une qualité même une règle essentielle. Car la pratique du VTT égale plaisir a roulé ;). 

 

 

C’est la fin 

Bien nous arrivons donc à la fin de cet article, les différentes qualités à améliorer pour pratiquer le VTT. Dans cet article, je vous ai partagé et bien ce qui me semble, logique et cohérent pour moi. Maintenant vous savez qu’elles sont les différentes qualités à améliorer pour pratiquer le VTT. 

Les qualités les plus importantes, en VTT qu’il faut que vous travailliez pour pouvoir vous améliorer dans votre pratique du VTT. 

Bien évidemment c’est à vous de dicter le rythme que vous allez mettre pour, appliquer les conseils donnés pour progresser en VTT. En tout cas ça a été pour moi, un réel plaisir d’avoir pu vous partager tout ce savoir. Qui est tiré, de mon expérience de vététiste passionné. 

J’espère que mon contenu vous amènera à réaliser, des progrès dans votre propre pratique.  

Surtout vraiment, je vous invite à partager cet article à tous vos potes ou amies vététistes. Pour qu’ils puissent eux aussi profiter, des conseils qui sont donnés. 

Moi je vous donne rendez-vous, dans un nouvel article en attendant je retourne à la sieste parce que ce matin j’ai vraiment poussé, sur les pédales allaient salut et pédale bien 😉 ! 

 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 


 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.