Mon défi en vtt pour 2016

pratiquerlevtt

Mon défi en VTT pour 2016. Bonjour à toutes et à tous. Aujourd’hui c’est un article, un peu spécial. Car je vais vous parler en détail, du défi que je vais relever durant toute cette année 2016.

Je vais vous expliquer, pourquoi j’ai mis ce défi en place ? Comment je compte, le mener à terme et réaliser mes objectifs. Bien on va rentrer, directement dans le vif du sujet. Donc quel est le défi, que je vais me lancer en 2016 via le blog pratiquerlevtt ? 

Alors je me lance, comme défi premièrement de participer au mois de mai, au 24 h VTT du Luberon 2016 à PierreVert. C’est une commune qui se situe, à côté de Manosque. Cette compétition très spéciale en VTT qui a, une durée très longue sera du samedi 28 et dimanche 29 mai 2016. 

 

 

 

Premier objectif, de mon défi 2016 et du blog pratiquer le VTT : participer au 24 h VTT du Luberon

Donc je vais vous expliquer, plus en détail. Le but, de mon défi et quel objectif je vise. Donc les 24 h VTT du Lubéron, est une compétition d’ultra endurance, car elle dure 24 h. Le but est, de réaliser le plus de tours possible en 24 h. Le parcours est une boucle de 7 ou 8 km environ.

Le parcours change, chaque année, mais ça reste toujours très engageant comme parcours. Des montées raides, mais courtes, des descentes raides et courtes et beaucoup de virages. Et des relances voilà le quotidien du parcours.

Ce n’est pas un parcours, extrêmement difficile. Car tout le monde quelque soit son niveau, peut y trouver son compte. 

Toute fois, attention tout de même. Je mets une réserve quand au débutant, qui démarre la pratique du VTT ? Car je ne pense pas, que le parcours soit adapté aux personnes qui viennent, de commencer le VTT.

Mais le pratiquant régulier, qui ne fait pas beaucoup de raid ni de compétition. Peu y trouver son compte. Alors la difficulté du parcours, c’est le rythme que l’on va mettre. Car c’est que les choses se corsent. Si vous pédalez en mode promeneur du dimanche, le parcours n’est pas difficile.

Mais c’est une compétition (amateur), donc vous pensez bien. Nous les concurrents nous allons mettre, beaucoup d’engagements sur le parcours.

Et c’est là toute la beauté de ces parcours, qui sont présentés chaque année depuis 2010. J’ai dit plus haut que le parcours était adapté à tout le monde. Oui, mais plus vous mettez, de l’intensité plus le parcours sera dur.

Donc pour ceux, qui ne vont pas rouler vite. Le parcours sera adapté, à leur niveau de pratique. Et ce qui mettent plus d’engagements, le parcours sera bien évidemment beaucoup plus dur. 

Et bien évidemment il y a un deuxième facteur, très important qui rajoute de la difficulté. C’est la répétition, ces parcours sont très nerveux très joueurs. Il faut rester concentré. C’est rarement des grands chemins.

Et je vous garantis que nerveusement vous êtes mort après avoir fait 3 ou 4 tours d’affilés. Et c’est aussi le jeu et le but, de ce challenge que de réaliser le plus de tours possible en 24 h.

Alors vous allez peut être me dire. Mais Florent comment tu connais, si bien cette compétition ? Et bien je connais bien, car, j’ai participé un paquet de fois. Depuis 2010 j’ai dû louper deux participations.

Et j’ai aussi participé, l’année dernière alors que je ne pratiquais plus le VTT. Et ça a été une grosse erreur, même si j’ai tout de même réalisé 100 km sans entraînement et sans, pratiquer le VTT depuis début 2013.

Je dis ça, mais j’en suis pas trop fier, car ça a vraiment été une mauvaise expérience. Mais je prends cette base, de 100 km comme objectifs de dépasser ce seuil en mai prochain. Alors vous allez peut être, me dire oui, mais tu le fais en solo ou en équipe comment ça fonctionne ? 

Et bien on peut participer, en équipe de 6 ou de 5, etc. Jusqu’à la catégorie en solitaire. J’ai déjà fait l’expérience en 2012, et j’avais réalisé 170 km en tout. Mais cette année je vais faire la compétition, avec mon père et peut-être avec mon oncle.

Donc j’ai un objectif personnel, de dépasser ces 100 km. Et également de faire en sorte que notre équipe soit très bien classée au moins dans un top 5.

Donc c’est génial, car ce défi va me permettre de pousser mon père à s’entraîner pour que l’on puisse également, faire un bon classement. 

 

 

 

Pourquoi ce 24 h VTT et pas un autre challenge ? 

Bien alors pourquoi, je choisis comme premier objectif pour ce défi le 24 h VTT du Lubéron. Et bien déjà tout simplement, car, c’est un objectif facile d’un point de vue technique en VTT.

J’ai sérieusement repris le VTT, depuis fin novembre 2015. Et je veux me laisser du temps pour progresser techniquement. Les 24 h VTT du Lubéron est un challenge, ou l’endurance a plus d’importance que les parties techniques.

Les descentes ne sont pas infranchissables, pour mon niveau et ce paramètre à beaucoup compter. Bon après je ne connais pas le parcours, de cette année 2016.

Mais je sais que pour mon niveau technique actuelle, c’est un challenge qui est adapté. Je veux me laisser du temps, pour progresser dans la partie technique en VTT. Deuxièmement pourquoi j’ai choisi, ce challenge et pas un autre ?

Tout simplement, car l’année dernière, j’ai participé sans mettre entraîner depuis plus de 2 ans. Je veux voir qu’elle va être mon niveau après m’être bien préparé.

Je veux aussi voir jusqu’où, je suis prêt à aller par rapport à l’année 2012 ou j’avais réalisé 170 km avec, une bonne préparation. Cette année je compte le faire en équipe cela va permettre également, de créer une cohésion. 

J’aime et j’ai toujours aimé, les challenges durs d’endurance. Et je peux vous garantir, que les 24 h VTT du Luberon c’est très dur surtout la nuit. Et dernière raison, qui me pousse à choisir les 24 h VTT du Lubéron par rapport à un autre challenge en début d’année.

C’est l’ambiance l’organisation, c’est vraiment très bien organisé. Et des la première édition des 24 h VTT ils font, un boulot énorme et considérable. C’est un village entier qui est mobilisé, pour cette manifestation de fada du VTT : p.

Et j’aime être dans cet environnement, j’aime participer à ce challenge. 

 

 

 

Deuxième challenge de mon défi 2016 du blog pratiquer le VTT : la participation au rock d’azur

Voilà mon deuxième challenge en VTT, du défi 2016 que je me suis lancé c’est de participer au fameux roc d’azur et oui. Le roc d’azur c’est un peu comme les 24 h VTT du Lubéron. J’ai participé, au roc à l’édition 2 008 200 920 112 012. Donc à 4 éditions du roc, avec une très mauvaise expérience en 2012.

J’ai été pris de violente crampe durant ce roc, et j’ai fini le roc en plus de 5 h. Mon pire chrono, donc cette année en 2016 je compte finir le roc d’azur et passer sous la barre des 3 h 30.

C’est très ambitieux, surtout pour ma première année de reprise, mais je pense être capable de le faire. Le roc d’azur sera une épreuve, beaucoup plus technique que les 24 h VTT du Lubéron.

C’est très bien, car je pourrais avoir le temps de me préparer à ces parties techniques et progresser dans les descentes, durant toute l’année 2016. 

 

 

 

Pourquoi le roc d’azur et pas un autre événement ? 

Et bien parce que ça me manque, premièrement le roc d’azur je l’ai fait un paquet de fois. Et c’est vrai que par rapport, au 24 h VTT du Lubéron ce n’est pas du tout le même format. C’est deux objectifs, très différents.

Bien sûr j’aime le roc d’azur. J’aime l’ambiance et le parcours, est formidable. Mais c’est très différent, et je ne vais sûrement pas me préparer de la même manière pour le 24 h VTT que pour le roc d’azur. 

D’un point de vue technique, c’est largement au-dessus des 24 h VTT du Lubéron. Ce qui me permettra de sortir, de ma zone de confort de manière progressive d’un point de vue technique. 

Pour finir, je choisis, c’est objectif en fin d’année pour pouvoir rester motivé durant toute l’année 2016. Pour ensuite entrer, dans une période de milieu octobre à fin décembre de récupération, et de reprise d’une nouvelle année. 

 

 

 

Récapitulation de mon défi et des objectifs à atteindre

  • Participer au 24 h VTT du Lubéron, dépasser les 100 km effectuer l’année d’avant sans entraînement
  • finir dans les 5 premiers ma catégorie d’équipe au 24 h VTT du Lubéron 
  • Participer au roc d’azur 2016 et finir le roc d’azur sans crampe, avec un temps inférieur à 3 h 30. 

 

 

 

Comment je vais me préparer pour réaliser mes objectifs et réussir mon défi

Alors je veux cette année, faire ce que je ne fessais pas avant. C’est-à-dire se concentrer, sur la récupération. Pour me préparer, cette année je vais faire très attention à ma récupération.

Je vais y aller progressivement, je vais varier les parcours et je vais participer à beaucoup de randonnées VTT. Je vais essayer de trouver, des parcours qui ressemble plus ou moins à ce que je vais avoir au 24 h VTT du Lubéron. 

Et pour le roc d’azur, je vais beaucoup rouler sur les parcours balisés ffc VTT. Et j’insisterais plus, sur la technique et les descentes. Dans tous les cas, je vous tiendrais au courant de l’avancée de mon défi durant l’année. 

 

 

 

Quels sont mes avantages et mes points faibles qui peuvent me faire réussir ou échouer mon défi ? 

Donc la j’aborde, quelque chose de très important. Et il faut en avoir conscience avant, de ce lancer dans un défi.

C’est que l’on va avoir des avantages, mais des inconvénients. Qui vont faire que vous allez, peut être avoir plus de chance de réussir ou d’échouer dans le défi, que vous vous lancez. 

Alors on va commencer par les avantages

  • je vais avoir beaucoup de temps, pour me préparer cette année
  • je crois fermement que je peux atteindre mes objectifs
  • je prends déjà du plaisir à partager, mon défi alors imaginer bien que je suis vraiment heureux de m’être challengé comme ça 
  • j’ai des aptitudes physiques, qui peuvent m’aider à atteindre mes objectifs
  • j’ai choisi, des événements que je connais très bien 
  • je vais me servir de mes erreurs et de mon expérience, dans la pratique du VTT
  • utiliser mes bases de coach sportif et utiliser le concept, de la surcompensation pour progresser
  • écouter les conseils de certains, spécialistes et appliquer ces conseils
  • bonne hygiène de vie 

 

Bien maintenant nous allons voir ce qui peut faire que je peux me planter sur ce défi

  • me planter dans ma préparation, même si je vais utiliser mes bases de coach sportif l’entraînement et la préparation n’est pas une science exacte et je n’ai pas une grande expérience, dans ce domaine non plus
  • je peux me surestimer, physiquement, et ne pas être capable de faire le roc d’azur en moins de 3 h 30. 
  • les chutes et les accidents en VTT ça arrive, malheureusement tout comme une bonne angine pendante ou juste avant le challenge
  • avoir une mauvaise alimentation ça, c’est un gros point faible que je tente petit à petit de corriger
  • mauvaise hygiène de vie 

 

Donc pour voilà autant de raisons, pour que je puisse ou non réussir mon défi VTT 2016.

 

 

 

Le mot de la fin

Voilà je vous ai expliqué, en détail le défi du blog qui est mon défi pour 2016 en VTT. J’espère que vous aurez du plaisir, à me suivre dans mon périple et l’accomplissement de mes objectifs, dans la pratique du VTT.

J’espère vraiment bien progresser, pour pouvoir en retour vous transmettre mon savoir et tout ce que j’aurai appris en article, de qualité sur le blog. Je vous tiens bientôt au courant, de l’évolution de mon défi et n’oubliez pas de bien pédaler 😉 ! 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *