Pourquoi faut il travailler les descentes en vtt

cycling-828646_1920

Bonjour à toutes et à tous, pourquoi faut-il travailler les descentes en VTT ? C’est le sujet de l’article d’aujourd’hui. Alors, oui la descente ça fait partie du VTT, on ne peut pas y échapper.

Alors le sujet de l’article plus précisément c’est pourquoi faut il travailler les descentes en VTT.

Et non pas pourquoi faut-il apprendre à descendre en VTT ? Bien, alors il est normal de se dire que plus on pratique quelque chose dans un domaine précis, plus on devient meilleur. C’est une vérité et c’est la même chose en VTT.

Pour ma part et pour ne pas vous mentir, les descentes c’est mon plus gros point faible en VTT. J’ai toujours eu beaucoup d’appréhension et encore plus maintenant vu que j’ai arrêté le VTT, pendant un moment et que je reprends à peine.

Alors, pourquoi je n’ai pas appelé le titre du sujet comment apprendre à descendre, mais plutôt, pourquoi faut il travailler les descentes en VTT ?

Et bien, car dans ce chapitre je vais plutôt parler du travail en descente qui vous rendra meilleur sur le long terme. Alors attention, bien sûr suivant le VTT que vous allez avoir, vous allez avoir plu ou moins arriver à réaliser, des descentes en VTT.

Mais ça ne fait pas tout, vous devez tout de même contrôler et diriger votre machine. Dans cet article, je vais vous donner quelques astuces pour que vous puissiez savoir, pourquoi il va falloir que vous travailler les descentes en VTT.

Bien, vous êtes prêt à savoir pourquoi il faut travailler les descentes en VTT. Alors top, c’est parti.

Pourquoi faut-il travailler les descentes en VTT

 

 

Habituez-vous à descendre souvent

Alors dans ce premier point, nous allons parler de la chose suivante, vous devez vous habituer vous à descendre souvent, lors de certaines sorties en VTT. Dans ce point vous allez voir pourquoi c’est important, de travailler les descentes de cette manière-là.

Bien alors, je vais vous raconter une petite anecdote qui m’a fait réaliser à quel point la répétition des descentes est très importante, pour progresser en descente ? C’était au 24 h VTT du Lubéron à Manosque. Le principe de cette compétition VTT qui est réservé aux amateurs.

C’est de réaliser une boucle technique et physique, de 7 km le plus de fois possibles en 24 h. Bien et donc la première fois, que j’ai effectué le parcours j’étais tendu, et crispé.

Je faisais mes descentes de manière un peu trop prudente. Mais à force de réaliser des tours, j’ai pris plus confiance dans les descentes. Et donc je suis allé de plus en plus vite, sur le parcours.

Et là, j’ai réalisé qu’il était possible de travailler en descente. Qu’être bon, en descente ne se résumer pas à être un fou qui lâche les freins.

C’est une excellente méthode, car par la suite j’ai pris plus confiance en moi et donc même sur des parcours que je ne connaissais pas, j’étais bien meilleur en descente. Donc je parle pour mon cas à moi, mais même les très bons descendeurs en VTT peuvent progresser, avec cette astuce-là.

Le but et bien c’est de répéter les descentes, le cerveau va analyser tout ce que vous faites pour pouvoir descendre. Et plus vous descendez, plus votre corps va s’habituer à ces sensations-là et vous allez devenir meilleur en descente sur le long terme.

Alors voilà, déjà une première raisonne pour travailler en descente. Vous devez répéter certaines descentes, dans une sortie que vous ferez spécialement pour ça.

Lorsque j’ai passé mon diplôme d’animateur (bapaat avec le module VTT) pour encadrer les enfants. Nous devons nous pratiquer correctement le VTT et c’est normal. Notre formatrice nous faisait répéter, certaines décentes.

Pour que nous puissions pour certains, apprendre à descendre et pour d’autres apprendre et se perfectionner en descente. Pour ma part, je n’ai jamais été aussi à l’aise en descente que depuis, que j’ai répété et travaillé de cette manière-là.

D’ailleurs, c’est d’abord, de cette manière-là au début, que je vais retravailler le côté descente en VTT.

Alors attention, cette méthode ne peut ne pas convenir à tout le monde, vous pouvez également choisir de descendre tout un poignet de descentes différentes dans un parcours, que vous aurez choisi.

Donc mon conseil s’est habitué, vous à descendre souvent répéter les descentes et vous allez progresser. Vous allez, être plus à l’aise et vous allez donc mieux analyser vos descentes et donc mieux anticiper.

Vous devez habituer votre corps physiquement à descendre

Alors dans ce point précis, je vais vous expliquer pourquoi il est très important de travailler en descente, pour un point très précis et très important. Quel que soit le matériel que vous allez avoir, en VTT. Les descentes en VTT c’est du sport et c’est physique.

C’est bien d’avoir la caisse, en montée et sur le plat, mais en VTT il faut aussi avoir la caisse dans les descentes. Il faut être capable de tenir et de diriger son vélo. Et vous devez habituer votre corps à bien tenir votre VTT.

Vous allez en travaillant vos descentes renforcer des muscles du haut du corps, qui sont très important pour que vous puissiez bien tenir votre VTT et ne pas vous fatiguer après 20 minutes de descentes, non-stop.

Il faudra, que vous vous habituer à ce type d’effort, qui est différent d’un effort en montée. Surtout, qu’il va falloir le tenir et le diriger votre VTT, pour ne pas finir dans les buissons !

C’est une des raisons fondamentales, pour que vous vous entraîniez dans les descentes.

 

 

Travaillez vos descentes vous apprendra, à vous économiser

Bien alors maintenant nous allons voir pourquoi travailler vos descentes vous apprendra à vous économiser.

Alors je le répète même si vous avez un VTT à 6000 euros, avec les dernières technologies qui vous permettent de passer plus facilement les descentes. Vous devez quand même, tenir et diriger votre VTT.

Donc les descentes c’est physique en VTT. Quel que soit le VTT que vous avez. Et donc le truc, dans ce point que je vais vous révéler qui va vous faire comprendre je l’espère, pourquoi il faut travailler et s’entraîner à faire des descentes ?

Et bien c’est que plus vous allez descendre, plus vous allez vous détendre, et moins vous allez vous crisper. Et si vous vous détendez, dans les descentes vous allez utiliser moins d’énergie à vouloir freiner, et tout contrôler.

Vous vous crispez en descente, car vous êtes trop sur les freins et vous avez du mal à bien analyser et anticiper, les bonnes trajectoires. Ce qui arrive, c’est qu’à un moment donné, vous allez avoir mal au bras et surtout mal aux doigts, car, vous êtes trop sur les freins.

Et l’astuce, elle n’est pas compliquée. Elle est répétée, dans l’article c’est d’absolument travailler vos descentes. Et le fait de descendre, vous allez vous détendre, prendre confiance et donc vous allez mieux anticiper les trajectoires.

Vous allez gaspiller moins d’énergies, dans vos descentes. Car, je l’ai vécu et peux être que vous êtes en train de le vivre aussi si vous êtes sur cet article en train de lire.

Mais c’est usant les descentes, lorsque l’on ne maîtrise pas tellement les bases. Lorsque l’on ne s’habitue pas à travailler la descente. Donc vous l’aurez compris en définitive, vous devez travailler et pratiquer des descentes.

Vous serez plus serein, et vous n’allez pas vider, toute votre énergie sur cette descente technique que vous n’avez pas envie de faire à pied que vous faites, quand même, mais sur les freins.

 

 

Voilà, c’est la fin

Nous arrivons à la fin de l’article, pourquoi faut il travailler les descentes en VTT ? J’espère que cet article vous aura apporté de la valeur et des réponses à certaines questions, que vous vous posez.

Dans tous les cas le plus importants, c’est de retenir pourquoi, il est important de s’entraîner en descente en VTT. Et de mettre en application les conseils que je vous ai donnés, c’est le plus important.

Encore merci à vous d’avoir lu cet article, j’ai un dernier service à vous demander cher lecteur. Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur le petit rectangle bleu Facebook, en bas de l’article à la fin merci.

Bien évidemment pour ma part je vous donne rendez-vous, pour un prochain article salut et pédalez bien.

Source des recherches,

Bertrand Rabatel, Piloter son vtt 2012 éditions glénat Couvent Sainte-Cécile 37,rue Servan 3800 Grenoble

Julien Absalon Dalouche Alain Vtt – Initiation Perfectionnement Compétition 2016 édition Amphora

Julien Absalon Dr Stephane Cascua Alain Dalouche S’initier et progresser 2006 édition Amphora27, rue Saint André des Art 75006 Paris

 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 


 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :(pratiquer OR usage OR apprentissage) AND (velo OR vtt OR bmx OR cyclocross OR fixie OR freeride OR pignon fixe OR downhill OR draisienne OR tricycle), comment devenir descendeur en vtt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *