mountain-bike-175216_640

Pourquoi savoir piloter son vtt est important

Pourquoi savoir piloter son VTT est important ? Bonjour à toutes et à tous, alors aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui me semble vraiment indispensable à la pratique du VTT.

C’est le pilotage de votre VTT, en claire c’est votre capacité à piloter votre machine dans n’importe quelle situation. Que ce soit en montée, mais aussi en descente le pilotage en VTT ou la maniabilité est très important.

Ces vous qui doivent diriger votre VTT, et la direction que vous allez lui faire prendre vont soit vous faciliter votre pratique du VTT soit, vous allez vous créer vous même des handicaps. Dans cet article je vais vous expliquer, pourquoi le pilotage de votre VTT est très important.

Je vais vous donner quelques petites astuces, qui vous permettront de mieux piloter votre VTT. Le pilotage, ça s’apprend à force, de pratiquer le VTT qui est avant tout une activité physique, mais aussi technique.

C’est par la technique, et la difficulté des parcours ce sont sur ces paramètres que votre pilotage sera mis à rude épreuve. Donc maintenant place au cœur du sujet, alors pourquoi savoir piloter son VTT est important ? Bien alors attention, top c’est parti ! 

 

 

 

Pourquoi savoir piloter son VTT est important

Bien alors pourquoi c’est si important, de savoir piloter son VTT ? Avant de vous révélez, quoi que ce soit sur le pilotage et/ou les techniques pour faciliter votre pilotage. Je vais vous expliquer, un peu la logique d’un VTT.

Un VTT est, une machine à deux roues. Et comme toutes les machines à deux roues, vous avez un guidon qui vous permet de maîtriser votre direction. C’est vous qui allez, diriger votre vélo.

Et bien ce qu’il faut comprendre déjà à la base, c’est que la roue la plus importante c’est celle de devant c’est elle que vous allez placer, pour vous diriger. C’est votre roue avant qui va déterminer où vous allez aller.

Et c’est elle aussi qui est la grande cause de vos gamelles. Alors il n’y a pas que le guidon il y a aussi les freins, qui vont vous permettre de réguler votre vitesse.

Si vous utilisez, vos freins correctement alors il n’y a pas de problèmes. Par contre attention à l’énorme piège, qui consiste à bloquer la roue avant en freinant. C’est un soleil, et donc une chute qui est assurée.

Donc vos freins font aussi partie, de votre pilotage et un freinage qui est bien dosé va vous aider dans les descentes, et dans les parties techniques en VTT.

Eh oui, car la pratique du VTT, ce n’est pas seulement des montées c’est également des descentes et le pilotage est indispensable si, vous ne voulez pas vous retrouver la tête la première dans les buissons. 

Mais vous aurez également besoin, de vos qualités de pilotages en montée, car les montées en VTT ne sont pas toutes propres et neuves. La technique, ça existe également en montée. 

Vous devez donc comprendre que vous êtes le maître et c’est vous qui allez diriger votre VTT et en ce sens c’est pour ça que c’est très important, le pilotage en VTT.

Le pilotage en VTT va vous permettre, de vous faire passer n’importe où ou presque en choisissant les bonnes trajectoires et en anticipant, les pièges et les mauvaises trajectoires.

N’oubliez pas que la pratique du VTT est une pratique, ou il y a beaucoup de choses techniques. Beaucoup de descentes techniques de montées techniques, de virages de terrains qui ont étaient abîmées par la nature avec, des racines ou des gros cailloux.

Et donc c’est une évidence, si vous avez un bon pilotage vous allez mieux passer les obstacles sur votre chemin et vous allez, vraiment prendre votre pied à pratiquer le VTT.

Mais avoir un excellent pilotage, en VTT n’est pas donné à tout le monde, car ça demande de la pratique régulière avant de pouvoir passer, tous les obstacles comme un a.

Néanmoins je vais vous donner, quelques astuces qui vont vous permettre de vous améliorer dans votre pilotage en VTT. 

 

 

 

Vous devez tenir votre guidon 

Alors ça semble vraiment bête, mais la majorité des chutes arrivent, car le guidon est mal tenu dans les descentes et votre roue avant, se plie et se bloque.

Vous devez vraiment bien tenir, votre guidon pour améliorer votre pilotage même à faible vitesse. Si vous pédalez et que vous ne tenez pas bien, votre guidon à cause de certains obstacles vous allez être en déséquilibre et vous allez pauser le pied-à-terre.

Donc vraiment la base du pilotage, c’est de bien tenir votre guidon. Et croyez-moi que par moment, ça peut être vraiment physique de tenir votre guidon.

Donc en complément, un petit renforcement musculaire des bras des biceps et triceps peut vraiment être une très bonne idée pour pouvoir, mieux tenir votre guidon dans les parties très techniques. 

 

 

 

Bien se servir de ces freins 

Voilà donc le conseil suivant, pour améliorer votre pilotage en pratiquant le VTT c’est bien évidemment de bien, vous servir de vos freins. C’est une évidence lorsque vous allez pédaler. Si vous n’utilisez pas bien vos freins, et bien vous allez tout simplement vous faire mal voir très mal.

Donc ne bloquer surtout pas votre roue avant, c’est la chose à ne jamais faire. Dites-vous bien que votre roue avant vous la dirigez, comme je l’ai dit plus haut.

Si vous bloquez votre roue avant, impossible alors de continuer votre pilotage le vélo s’arrête et suivant comment vous allez être positionné sur votre vélo, ou suivant comment la roue avant est positionnée c’est la chute qui est assurée. 

Donc au niveau du pilotage, alors vraiment gérer votre freinage surtout via votre frein avant. Vous pouvez bloquer votre frein arrière, car ça provoque moins de danger que la roue avant, mais gérer aussi l’arrière.

Les freins n’ont pas été faits, pour que vous freiniez à fond, mais pour gérer votre freinage. Vous pouvez aussi ralentir, dans certains passages techniques pour mieux diriger votre machine et trouver un autre passage, ou vous aurez plus de facilité à passer.

Le frein est un outil complémentaire, au pilotage et pas seulement un outil de sécurité en cas extrême. Par contre, freiner dans les montées, ça ne sert pas à grand-chose 😉 . 

 

 

 

Avoir un regard lointain 

Eh oui c’est un conseil, qui vous servira dans votre pilotage, car regarder ça roue avant, n’amène rien de bon. Oui, avoir un regard lointain, cela signifie qu’il vous faut anticiper les trajectoires que ce soit, dans les descentes, mais également dans les montées. 

Eh oui c’est très important d’avoir, un regard loin en toute circonstance dans votre pratique du VTT. Car je le répète la nature les chemins évoluent sans cesse, et il faut toujours anticiper plutôt que d’arriver d’un coup sur la difficulté, et ne pas arriver à la franchir. 

Vous verrez qu’au début, ce n’est vraiment pas facile d’avoir un regard lointain, mais à force d’habitude et de pratique, ça deviendra de plus en plus facile. Très important également dans les épingles, en descente et en montée vous devez utiliser cette méthode.

Regarder la sortie de l’épingle, vous allez voir vous allez tourner presque tout seul votre regard va diriger votre corps et surtout n’arrêter pas, de pédaler pendant que vous effectuer cette épingle que ce soit, en descente ou en montée. 

 

 

 

Choisir votre parcours par rapport à votre niveau 

Non voilà là, c’est un point indispensable pour que vous puissiez progresser en pilotage. Vous n’allez pas partir, sur un parcours de 30 km dans une randonnée VTT si vous, venez à peine de débuter.

Vous n’allez pas vous amuser, car le parcours sera technique et sûrement trop technique pour que vous puissiez prendre réellement, du plaisir en pilotage. Il faut y aller doucement, étape par étape et d’abord débuter sur des parcours de 20 km ou la technique est présente, mais à un niveau bien inférieur. 

C’est un point très important, car, si vous n’arrivez pas à évoluer votre niveau en pilotage par rapport à la difficulté d’un parcours. Vous avez beaucoup de chances, de vous plantez de parcours et vous allez subir pendant tout le parcours.

Et vous n’aurez pas pris de plaisir, à piloter votre vélo. 

Vous l’aurez compris, je pense, je ne suis pas adepte de la méthode du je te jette dans l’eau et débrouille toi à nager. Je préfère de loin procéder, étape par étape par petit pas.

Car l’essentiel c’est de prendre du plaisir, tout en sortant régulièrement, mais petit à petit de votre zone de confort.

 

 

 

Ne pas avoir peur

A oui la peur, dans les parties techniques et dans les descentes peuvent réellement nous freiner et nous empêcher, de nous exprimer comme on le voudrait dans la pratique du VTT. Et c’est un lourd handicap que j’ai connu à une époque.

Mais rassurez-vous, ça peut vraiment se surmonter. Le secret pour surmonter ça, ce n’est pas tellement compliqué il vous suffit d’utiliser la méthode des petits pas.

Vous devez d’abord rouler sur des parcours, qui sont adaptés à votre niveau pour pouvoir apprendre à vous habituer à descendre, correctement sans appréhension.

Et puis petit à petit vous allez sortir, de votre zone de confort réalisé des parcours de plus en plus technique qui demande des bases solides, dans le pilotage de votre VTT. 

Et même lorsque vous allez sortir de votre zone de confort, et que vous allez descendre du vélo, car la technicité est trop forte vous allez pouvoir, néanmoins apprendre.

Donc ne vous inquiétez pas, pour ça même si vous n’effectuez pas toutes les descentes sur votre machine rien que de les faire à pied, va vous apporter un plus pour vos prochaines sorties en VTT.

Le pilotage en VTT s’apprend, au fur et à mesure de votre pratique et rassurez vous en apprend toujours en pilotage même lorsque, l’on devient très bon. 

 

 

 

C’est la fin 

Voilà c’est la fin de l’article, pourquoi savoir piloter son VTT est important. Je pense que vous l’aurez compris, votre niveau de pilotage en VTT va déterminer grandement, votre niveau de pratique.

Même si vous avez la caisse, pour avaler les grosses montées physiques il va vous falloir du pilotage pour avaler les montées techniques et surtout, les descentes ou autres virages et parties techniques dans la nature.

Donc un bon pilotage est indispensable à une bonne pratique du VTT. Vous êtes sur une machine, et c’est vous qui devez la diriger et la piloter pas elle. 

Dans tous les cas, je vous remercie d’avoir lu l’article jusqu’à la fin, car ce fut vraiment un plaisir pour moi de vous avoir, donné ces conseils très importants sur le pilotage du VTT.

Des conseils simples, qui doivent être mis en application si vous voulez progresser dans votre pratique du VTT. 

Le pilotage en VTT peut vous paraître difficile, au début, et c’est normal, mais à force de pratique vous allez voir que c’est vraiment la partie, la plus ludique dans le VTT vraiment.  

Et c’est un ancien peureux, des descentes et des passages techniques qui vous le dit donc vous aussi vous pouvez réaliser des progrès dans le pilotage, et dans la technique en VTT tout le monde peut le faire vraiment. 

J’ai une dernière chose à vous demander avant de partir. Si vous avez aimé l’article, et que vous pensez qu’il peut aider d’autres personnes à s’améliorer, dans leur pratique du VTT.

Partager l’article à un maximum de personnes, dans votre entourage ou sur les réseaux sociaux via les boutons en rectangle en bas ou la barre, en haut de l’article merci beaucoup.

Quand à moi je vous donne rendez-vous, dans un prochain article pour vous apportez mes conseils. Pour que vous puissiez atteindre vos objectifs et surtout progresser dans la pratique du VTT allez salut et pédalez bien 😉 . 

Source des recherches,

Bertrand Rabatel, Piloter son vtt 2012 éditions glénat Couvent Sainte-Cécile 37,rue Servan 3800 Grenoble

Julien Absalon Dalouche Alain Vtt – Initiation Perfectionnement Compétition 2016 édition Amphora

Julien Absalon Dr Stephane Cascua Alain Dalouche S’initier et progresser 2006 édition Amphora27, rue Saint André des Art 75006 Paris

 


AVERTISSEMENT

La pratique du vtt comporte des risques. Je vous recommande vraiment la plus grande prudence dans l’interprétation et l’utilisation des informations et des conseils qui vous sont donnés sur le blog pratiquerlevtt.

Aussi je vous demande la plus grande prudence dans votre pratique du vtt.

Je vous déconseille fortement de rouler seul car ça comporte des risques

Toujours laisser son itinéraire et informer le lieu et l’heure de la sortie à un ou plusieurs proches 

De prendre une assurance en cas d’accident sur un parcours de chute ou de vol.

De ne pas prendre de risque inconsidéré par mauvais temps ou mauvaise météo.

De ne pas surestimé vos capacités et votre propre niveau en vtt.

De respecter la nature et son environnement

Respecter les usagers sur les sentiers et dépasser les gens avec une grande prudence

De bien prévoir son itinéraire pour ne pas se perdre, carte ign parcours balisées ffc vtt gps 

Vous devez porter avec vous un casque homologué et un équipement adapté à la pratique du vtt à chacune de vos sorties.

Vous devez avoir un vtt en bon état avant de partir rouler et il doit être adapté à la pratique du vtt.

Ne prenez pas de risque inconsidéré dans les descentes et les parties techniques en vtt.

Vérifier toujours que vous avez votre équipement de secours et votre trousse de secours, ainsi que votre téléphone et une couverture de survie.

Vérifier que vous avez toujours de quoi boire et manger avant de partir.

Chers lecteur votre priorité c’est d’être en sécurité lorsque vous pratiquez le vtt !  Les informations qui sont données par le blog et la chaîne YouTube peuvent être modifiées ou mises à jour à tout moment.

N’oubliez pas d’aller rendre visite régulièrement à votre médecin pour vérifier votre état de santé.

N’oubliez pas, que si vous voulez démarrer le vtt une visite à votre médecin est indispensable pour vérifier votre santé et ne pas prendre, de risques inutiles

 

 

 

 


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.